background preloader

Securitaire

Facebook Twitter

Continuité et discontinuité de la condition pénitentiaire. Notes Voir art. 131-3 et suivants du code pénal.

Continuité et discontinuité de la condition pénitentiaire

Voir art. 131-1 du code pénal. Art. 716 du code de procédure pénale. Continuité et discontinuité de la condition pénitentiaire. Un policier "anti-Dieudonné" ciblé par sa hiérarchie. Manifestants interpellés: enquête sur de faux témoignages de vrais policiers - BuzzFeed News. Chronique de la folie policière ordinaire. Il vient d'arriver cela à un collègue enseignant à Paris-1.

Chronique de la folie policière ordinaire

Une scène horrible et impensable il y a quelques années. Le discours anti-flic primaire me fatigue. Mais à un moment il faut ouvrir les yeux. Ina. A l'heure où tombe les réquisitions du @pr_financier dans l'affaire #Cahuzac, un rappel essentiel : LA PRISON, JAMAIS, POUR PERSONNE. Edition Belfort-Héricourt-Montbéliard. Les gardiens outragés ont-ils, eux aussi, dépassé les bornes ?

Edition Belfort-Héricourt-Montbéliard

À suivre… Photo d’illustration Ses origines maghrébines ne semblaient guère le prédisposer à pareil dérapage verbal. Et pourtant, le jeune (18 ans) Mandubien, détenu à la prison de Montbéliard dans le cadre d’une affaire de vol à main armée, a dépassé la ligne blanche, le 1er mars dernier. Street Medics Paris : pourquoi ignorons nous les médias ? Témoignage en tête de cortège mardi 14 juin à Paris. Aux Gobelins, les rangs sont très serrés.

Témoignage en tête de cortège mardi 14 juin à Paris

La manif part. Le cortège de tête est très vite chargé. Un jeune se fait choper. On essaie d’intervenir à plusieurs pour calmer le jeu et essayer de le récupérer. Un CRS finit par me dire laissez-nous faire notre travail. Puis succession de charges : à gauche, à droite, à gauche, à droite. Une manifestante contre la #LoiTravail dénonce le harcèlement sexuel de la part de policiers et va porter plainte. Problem loading page. Violences policières en France : une radiographie accablante. Pour son rapport sur les violences policières publié ce lundi 14 mars, l'Association des chrétiens pour l'abolition de la torture (une ONG de défense des droits de l'Homme) a enquêté durant 18 mois.

Violences policières en France : une radiographie accablante

Elle a analysé 89 situations alléguées de violences policières enregistrées depuis 2005 en France. Parmi ces 89 cas, elle a dénombré 26 décès, 29 blessures irréversibles et 22 blessures graves. Michel Foucault : la justice et la police - Vidéo Ina.fr. Michel Foucault : la justice et la police - Vidéo Ina.fr. Jabotage entre bibi et un fiston. Le Fiston. — Père Peinard, j’ai quelques expliques à te demander.

Jabotage entre bibi et un fiston

Et d’abord, pourquoi les anarchos s’appellent-ils compagnons, et non simplement citoyens ? Le FN fait carton plein dans les casernes des gendarmes mobiles et des gardes républicains ! Le directeur de la prison de Bayonne suspendu après un dérapage raciste sur Facebook. Par Francetv info avec AFP Mis à jour le , publié le.

Le directeur de la prison de Bayonne suspendu après un dérapage raciste sur Facebook

Etat urg

Des nazis dans la police. Je suis un « casseur » (et je suis hyper-sympa) - Inconnu. Guide_du_manifestant_-_2013. Bon allez, je vous raconte les lois scélérates…. Femmes de flics violents, sacrifiées au nom de la réputation de l’institution. « Une femme battue qui appelle le 911 a deux chances sur cinq » de tomber sur un homme qui, chez lui, est auteur de violences domestiques. « De quel côté pensez-vous qu’il penchera ?

Femmes de flics violents, sacrifiées au nom de la réputation de l’institution

» Alex Roslin, journaliste d’investigation, publie une impressionnante enquête réalisée outre-Atlantique : Police Wife, The Secret Epidemic of Police Domestic Violence. En Syrie, une expérience de démocratie directe, égalitaire et multiconfessionnelle tient tête à l'Etat islamique. Photo : © Michalis Karagiannis Les raisons d’espérer sont rares en provenance de Syrie.

En Syrie, une expérience de démocratie directe, égalitaire et multiconfessionnelle tient tête à l'Etat islamique

Mais en janvier 2015, le monde découvre, ébahi, les images de femmes kurdes en treillis qui participent à la résistance puis à la libération de la ville syrienne de Kobané. Un mouvement démocratique et anti-patriarcal vient de défaire les forces ultra-réactionnaires de l’État islamique, victorieuses ailleurs. Deux modèles de société radicalement différents se font face. Car le Kurdistan syrien fait l’expérience depuis 2011 d’une révolution démocratique inédite. Assez vite débarrassé des forces du régime de Bachar el-Assad, le mouvement de libération kurde y a développé une organisation politique basée sur la démocratie directe, l’organisation en communes et la libération des femmes. La « guerre mondiale contre le terrorisme » a tué au moins 1,3 million de civils. « Je crois que la perception causée par les pertes civiles constitue l’un des plus dangereux ennemis auxquels nous sommes confrontés », déclarait en juin 2009 le général états-unien Stanley McCrystal, lors de son discours inaugural comme commandant de la Force internationale d’assistance à la sécurité en Afghanistan (ISAF).

La « guerre mondiale contre le terrorisme » a tué au moins 1,3 million de civils

Cette phrase, mise en exergue du rapport tout juste publié par l’Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire (IP- PNW), lauréate du prix Nobel de la paix en 1985, illustre l’importance et l’impact potentiel du travail effectué par cette équipe de scientifiques qui tente d’établir un décompte des victimes civiles de la « guerre contre le terrorisme » en Irak, en Afghanistan et au Pakistan. PENDANT CE TEMPS-LÀ, EN IRAK, EN AFGHANISTAN, AU PAKISTAN... Pourquoi faudrait-il punir ? Inacceptable de dire que la police de proximité ne fait qu'améliorer la communication police/population. Christine, une épine dans le pied de la matonnerie d’Epinal. "La prison tue, laissez-les sortir... vivants !" Prison de Fresnes, avril 1913 Pas une seule semaine où la presse ne relaie avec abondance les atermoiements de l’administration pénitentiaire.

Les discours sécuritaires des syndicats continuent d’irriguer les médias avec une grande aisance. Au delà des questions pécuniaires, les demandes auprès de la Chancellerie sont claires : plus de flicage en taule. Lassitude... Cependant, un autre son de cloche médiatique apparaît furtivement ces derniers jours. Citons pour commencer l’avis de la contrôleuse générale des prisons paru ce 16 juillet [1]. Les anars français formés à la violence en Grèce: histoire d'une intox. Prisons : les surveillants refusent une meilleure cantine pour les détenus. Une révolution pour le quotidien des 66.445 détenus des prisons françaises : l’administration pénitentiaire a figé depuis dimanche le tarif de 200 produits d’usage fréquent vendus dans les cantines. Les prisons de Rhône-Alpes sont les premières à appliquer la mesure. Cette amélioration pour les détenus réclamée par les associations et évoquée dans des rapports publics, est vivement critiquée par des syndicats de surveillants, pour qui les prisons deviendraient des « Fouquet’s ».

Dans le langage carcéral, la « cantine » n’est pas le lieu de restauration mais le magasin interne, où les détenus peuvent acheter ou commander des produits alimentaires, des journaux, du tabac ou encore des vêtements. Ce qui a tout d’un commerce en milieu carcéral n’est pourtant pas soumis aux lois du marchécomme l’explique François Korber, ex-taulard et président de l’association Robins des Lois, qui milite pour l’amélioration des conditions de détention : Le policier qui a frappé un retraité lors d'un contrôle routier relaxé.

Didier Léon assurait être une victime. Un policier poursuivi pour avoir frappé à coups de poing ce retraité, lors d'un contrôle routier dans une rue du 12e arrondissement parisien en février 2014, a été relaxé jeudi par le tribunal correctionnel de Paris. La légitime défense a été retenue. Le parquet avait requis six mois de prison avec sursis.