background preloader

Réduire la technosphère

Facebook Twitter

Réduire la techno-sphère, Partie I. Par Dmitry Orlov – le 13 octobre 2015 – Source Club Orlov Partie II Le 28 Septembre, en s’adressant à l’Assemblée générale de l’ONU, M.

Réduire la techno-sphère, Partie I

Poutine a proposé «la mise en œuvre des technologies proches de la nature, qui permettront de rétablir l’équilibre entre la biosphère et la techno-sphère». C’est nécessaire pour lutter contre la catastrophe du changement climatique mondial, parce que, selon Poutine, les réductions d’émissions de CO2, même si elles sont appliquées avec succès, ne seraient qu’un simple report plutôt qu’une solution. Je n’avais jamais entendu l’expression «mise en œuvre de technologies proches de la nature» avant, donc j’ai Googlé et Yandexé [Yandex est le moteur de recherche russe, NdT], mais rien d’autre n’est sorti que ce discours de Poutine à l’ONU.

En nous basant sur ce que M. Mais que voulait-il dire par technologies? Poutine est un technologue politique consommé. Réduire la techno-sphère, Partie II. Par Dmitry Orlov – le 14 octobre 2015 – Source Club Orlov Partie I Les technologies politiques ont trois objectifs principaux: 1.

Réduire la techno-sphère, Partie II

Changer les règles du jeu entre les participants dans le processus politique. 2. Introduire dans la conscience de masse de nouveaux concepts, des valeurs, des opinions et des convictions. 3. Les technologies politiques poursuivent ces objectifs tactiques en conformité avec des impératifs stratégiques, plus élevés, et c’est seulement la nature noble de ces impératifs élevés qui peuvent justifier l’utilisation de ces moyens non démocratiques, tenus d’une main ferme.

Mais souvent, les impératifs sont beaucoup moins nobles. 1. 2. Prenons les États-Unis à titre d’exemple. 1. Objectif : Convaincre la population américaine qu’un changement catastrophique climatique anthropique ne se produit pas. 2. Mais là aussi, on voit apparaître quelques signes de défaillance avec une contradiction interne, comme l’augmentation du nombre de fusillades de masse aux États-Unis. Réduire la techno-sphère, Partie III. Par Dmitry Orlov – le 20 octobre 2015 – Source Club Orlov Partie I, Partie II Avant cette série d’articles, j’ai expliqué comment, aux États-Unis, des intérêts particuliers utilisent des technologies politiques pour maintenir la population dans l’ignorance.

Réduire la techno-sphère, Partie III

Nous avons également montré comment ces efforts finiront par échouer, soit par le biais de contradictions internes ou parce que les parasites finiront par tuer l’hôte. Nous allons maintenant tourner notre attention vers les technologies politiques utilisées par les États-Unis contre le reste du monde. Cela peut sembler une digression à la tâche de répondre à la question brûlante, à savoir comment apporter des changements sociaux afin d’éviter la catastrophe climatique, mais c’est nécessaire. La longue liste des technologies politiques utilisées aux USA (Partie II) pour garder les Américains sous contrôle, nous a aidé à montrer à quel point ces technologies sont envahissantes et destructrices.

Réduire la techno-sphère, Partie IV. Par Dmitry Orlov – le 20 octobre 2015 – Source Club Orlov Partie I, Partie II, Partie III Dans les parties précédentes de cette série, nous avons commencé à gratter de loin un très vaste sujet : à quoi ressemblerait une stratégie efficace pour amener le changement social rapide nécessaire et éviter les pires ravages d’un changement climatique catastrophique.

Réduire la techno-sphère, Partie IV

Ce changement doit introduire des technologies proches de la nature qui ramèneraient la techno-sphère à un équilibre avec la biosphère. Pour être efficace, cette stratégie doit compter sur la technologie, mais pas dans le sens habituel de gadgets ou de colifichets de fantaisie, dont les exemples suivants me viennent à l’esprit : • Smartphones et autres gadgets. Non non non ! La technologie politique offre les moyens de : 1. Comme le terme technologie politique est nouveau pour la plupart des lecteurs, nous allons faire un détour afin de le mettre en contexte. Réduire la techno-sphère, Partie V. Par Dmitry Orlov – le 10 novembre 2015 – Source Club Orlov Partie I, Partie II, Partie III, Partie IV Avant d’aller plus loin en décrivant comment les technologies politiques peuvent être utilisées pour apporter le genre de changement social radical qui pourrait accorder à l’humanité un nouveau bail pour sa vie sur la planète Terre, nous allons décrire à quoi ces technologies «proches de la nature» pourraient ressembler.

Réduire la techno-sphère, Partie V

Par «proche de la nature», nous entendons quelque chose qui est en équilibre avec la nature, ses rythmes, à la fois diurnes et annuels, et ses cycles : de l’eau, du dioxyde de carbone (CO2), des nutriments organiques et du renouvellement des générations humaines. Réduire la techno-sphère, Partie VI. Par Dmitry Orlov – le 17 novembre 2015 – Source Club Orlov Partie I, Partie II, Partie III, Partie IV, Partie V Supposons que votre situation est telle que vous avez besoin d’effectuer un changement rapide de lieu.

Réduire la techno-sphère, Partie VI

Les circonstances qui incitent à ce genre de déménagement peuvent être très variées, mais les plus communes et les plus prévisibles sont : 1. Il n’y a pas d’eau douce où vous êtes. Réduire la techno-sphère, Partie VII. Par Dmitry Orlov – le 24 novembre 2015 – Source Club Orlov Partie I, Partie II, Partie III, Partie IV, Partie V , Partie VI Vous avez survécu à votre premier hiver sur votre terre.

Réduire la techno-sphère, Partie VII

Félicitations à vous ! Le pire moment de l’épreuve est très probablement derrière vous. Vous en avez fini avec toutes les dépendances et les attentes qui vous avaient accompagnées jusqu’ici, que ce soit l’accès à Internet ou le café. En lieu et place de ces gadgets, il y aura des livres : le vaporetto qui fait le tour des colonies riveraines, passant exactement une fois par an, au milieu de l’été, et qui contient une bibliothèque de prêts, déposant les livres d’un été et ramassant ceux de la prochaine saison.

Au lieu de tissus synthétiques ou de coton, il y aura des draps de lin et de chanvre (le coton disparaît sans la chimie industrielle, dont il dépend pour les pesticides). Les métaux seront les seuls vestiges de l’industrialisme ayant encore un usage répandu. Dmitry Orlov Note du Saker Francophone.