background preloader

Avancées technologiques et scientifiques

Facebook Twitter

S4 TP1 Tableau de veille. Ariane 5 - CNES. Le lanceur Ariane 5 est constitué, comme Ariane 5G, d'un étage principal cryotechnique, de deux propulseurs d'appoint et d'un étage supérieur.

Ariane 5 - CNES

Afin de suivre l'évolution des satellites, l'ESA et le CNES ont lancé le programme Ariane 5 Evolution. Ce programme a permis d'augmenter la puissance d'Ariane 5 en améliorant les performances des composants inférieurs du lanceur (l'étage cryotechnique et les propulseurs d'appoint). Un second programme, Ariane 5 Plus, a également été lancé afin d'améliorer les performances et de développer la polyvalence de l'étage supérieur.

Ariane 5 ECA - Ariane 5 "10 tonnes" Cette version d'Ariane 5 est équipée des améliorations développées dans le cadre du programme Ariane 5 Evolution comme le moteur Vulcain 2. Masse maximale pour une orbite de transfert géostationnaire (GTO) : Environ 10 tonnes pour un lancement simple Environ 9,4 tonnes pour un lancement double. Juno : la sonde spatiale ne peut pas changer d'orbite. L'agence spatiale américaine capitule.

Juno : la sonde spatiale ne peut pas changer d'orbite

En orbite autour de la planète Jupiter depuis le 5 juillet dernier (UTC), la sonde spatiale Juno va rester sur une orbite très elliptique de 53 jours autour de la géante gazeuse jusqu'au terme de sa mission. Lancée en août 2011 par la Nasa, Juno devait initialement effectuer deux révolutions de 53 jours, puis se placer à partir d'octobre 2016 sur une orbite de 14 jours. Cela n'a jamais été possible en raison d'un problème détecté au niveau de deux valves anti-retour d'hélium jouant un rôle dans l'allumage du moteur principal. Désormais, le risque d'un allumage du moteur principal avec pour résultat une orbite bien moins souhaitable est jugé trop important. Cela pourrait mettre en péril les objectifs scientifiques de la mission. Air&Cosmos. Une planète ressemblant à la Terre découverte par la NASA. Le télescope spatial américain Kepler a détecté une exoplanète en orbite autour d’une étoile du même type que notre Soleil.

Une planète ressemblant à la Terre découverte par la NASA

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Hervé Morin « Une autre Terre. » La NASA avait su trouver les mots pour attirer l’attention sur la téléconférence de presse qu’elle a organisée, jeudi 23 juillet, sur les derniers résultats de son télescope spatial Kepler, spécialisé dans la chasse aux exoplanètes, ces planètes situées dans d’autres systèmes solaires que le nôtre. L’agence spatiale américaine a comblé l’attente des amoureux d’astronomie : une nouvelle planète d’une taille proche de la Terre a été détectée par le satellite, pour la première fois dans la zone habitable autour d’une étoile du même type que notre Soleil – mais distante de 1 400 années-lumière.

L’étoile de Kepler-452 (connue sous le nom de 2MASS J19440088 + 4416392) est âgée de 6 milliards d’années, soit 1,5 milliard de plus que notre étoile, et aussi 20 % plus brillante et 10 % plus grande. L'article à lire pour comprendre les trous noirs. "Monstrueux".

L'article à lire pour comprendre les trous noirs

C'est ainsi que les astronomes ont qualifié, mercredi 25 février, un trou noir nouvellement découvert et qui pourrait être le plus massif connu à ce jour. Sa masse est 12 milliards de fois celle du Soleil. Francetv info revient sur les fondamentaux nécessaires pour mieux comprendre ces objets célestes mystérieux. Un trou noir, c'est quoi ? Il est fréquent d'entendre parler de trou noir dans les informations, les films ou les livres. L'écrasante majorité des chercheurs s'accorde à dire qu'un trou noir se caractérise par un champ gravitationnel - c'est-à-dire un champ de force qui attire la matière vers son centre - extrêmement intense. Un trou noir est une masse ultra compacte, en mouvement, évolutive et en rotation.

Toujours est-il qu'un trou noir exerce une attraction très forte et absorbe tout ce qui passe trop près de lui. La Nasa annonce la découverte inédite de 7 exoplanètes de la taille de la Terre. Elles ont été repérées autour d'une étoile située dans notre galaxie, à l'aide de plusieurs télescopes.

La Nasa annonce la découverte inédite de 7 exoplanètes de la taille de la Terre

La Nasa a annoncé ce mercredi avoir découvert sept exoplanètes d'une taille comparable à celle de la Terre et sont proches les unes des autres. LIRE AUSSI >> Révélations sur les exoplanètes: la com' bien huilée de la Nasa Leur rayon est plus ou moins 15% celui de la Terre, comme l'a révélé l'agence spatiale américaine lors d'une conférence de presse pour présenter la dernière de ses dernières trouvailles dans le domaine des exoplanètes (des planètes qui se trouvent à l'extérieur de notre système solaire).

"Vingt ans après les premières exoplanètes, il s'agit sans nul doute d'une des plus grandes découvertes dans le domaine des planètes extrasolaires", estime Didier Queloz, de l'Université de Genève, coauteur de l'étude. "La recherche du vivant sur une autre planète est aujourd'hui à portée de main", ajoute-t-il. La Nasa annonce la découverte inédite de 7 exoplanètes de la taille de la Terre. Exoplanètes.