background preloader

Four tout

Facebook Twitter

Clémentines corses : Des débouchés, un marché d’avenir, mais une production encore trop faible ! Alain Thirion, préfet de Haute-Corse, visitant la structure de conditionnement AgruCorse à Folelli, en compagnie de son directeur Mathieu Donati, des représentants de la filière et de Jean-Paul Mancel, président de l’APRODEC. - Pourquoi vous intéressez-vous à la clémentine corse ?

Clémentines corses : Des débouchés, un marché d’avenir, mais une production encore trop faible !

- C’est la fin de la récolte. La clémentine : présentation, production, consommation. Née au début du XXe siècle, la clémentine a rapidement fait sa place dans le quotidien des Français.

La clémentine : présentation, production, consommation

Sa saveur douce et sa richesse en vitamines font de ce fruit hivernal un atout vitalité. Dégustée telle quelle ou travaillée en version sucrée ou salée, la clémentine met de l’énergie dans les assiettes ! Production (à destination, hors transformation) Consommation : la clémentine corse, une filière pas comme les autres. En Haute Corse, la clémentine s'est imposée depuis quelques années.

Consommation : la clémentine corse, une filière pas comme les autres

Elle est désormais l'un des emblèmes du territoire. Avec l'obtention du label "indication géographique protégée", en 2007, les arboriculteurs ont sauvé une profession alors en plein déclin. "Ce qu'on essaye d'obtenir, c'est une qualité irréprochable, ce qui n'était pas le cas il y a une vingtaine d'années", explique Jean-Paul Mancel, de l'association pour la promotion et la défense de la clémentine de Corse. Aujourd'hui, la "fine de Corse" fait vivre plus de 130 producteurs et une vingtaine de stations de conditionnement.

La clémentine est née en Algérie. Deux mille hectares de clémentines enregistrées Mais une culture professionnelle de clémentiniers ne s'est développée dans la plaine orientale que depuis les années 1962 Recherche variétale C'est le résultat à la fois de l'apport de Rapatriés d'Algérie et de l'assistance technique d'une station de l'INRA (Institut national de recherche agronomique), spécialement dédiée à l'agrumiculture, implantée en 1965 à San-Giuliano sur 100 hectares.

La clémentine est née en Algérie

Cette station dispose, entre autres, d'une collection (sorte de musée) de plus de 1100 agrumes pouvant servir à la création variétale. La culture de clémentiniers couvre quelque 2000 hectares pour une production de 20 000 à 25 000 tonnes, dont l'essentiel est commercialisé en France. La clémentine de Corse en 5 questions - L'Express Styles. Clémentine de Corse, jolie, jolie, jolie...Ca y est, elle débarque dans les rayons.

La clémentine de Corse en 5 questions - L'Express Styles

Ce bijou d'arômes n'est disponible que jusqu'à fin décembre, alors on profite au plus vite de ses charmes. Comment la reconnaître? Grâce à son logo d'Indication géographique protégée (IGP) -qui lui permet d'être reconnue par l'Union européenne et protégée dans le monde entier- acquis en 2007 et obligatoirement affiché. Sa peau fine et ses feuilles vertes élancées lui permettent également de se démarquer de ses soeurs espagnoles. Bien sûr, elle n'a pas de pépin. Les clémentines poussent sur les pentes douces et abritées du vent, dans la plaine orientale corse. Quand est-elle née? Pas plus tôt qu'au début du XXe siècle. En quoi se diffère-t-elle de la clémentine espagnole, bien moins chère? A son goût tout d'abord, au bel équilibre sucré-acidulé. (*)Les températures basses transforment la chlorophylle de l'écorce en pigments jaunes ou rouges: une clémentine verte peut donc être parfaitement mûre.

INRA - UE Citrus. VERGERS de clémentiniers © S.

INRA - UE Citrus

Riolacci L’Inra et le Cirad sur le site de San Giuliano (ex-SRA) conduisent, en collaboration avec l’Université de Corte, des recherches qui visent à améliorer la compétitivité de la filière agrumicole corse. Du côté Inra, l’objectif scientifique est d’étudier les effets des facteurs environnementaux et génétiques sur la qualité des agrumes, ainsi que leurs interactions, afin de pouvoir proposer aux producteurs des combinaisons porte-greffe/génotypes/itinéraires techniques innovantes. Un label de plus pour la clémentine. La saison des clémentines vient de démarrer.

Un label de plus pour la clémentine

Au fil des années, cet agrume est devenu l’une des productions de référence de la Corse. A l’indication géographique protégée (IGP) obtenue en 2007 s’est ajouté le label rouge comme reconnaissance supplémentaire Désormais, la clémentine de Corse tient le haut de l'étal. L'agrume, teint orange vif, peau lisse et brillante, ne manque pas d'allure depuis son présentoir. Pour la première fois cette année, elle ajoute à sa séduisante panoplie une couleur et signe distinctif de plus. Le petit producteur : La clémentine Fine de Corse. La clémentine de Corse arrive à la toute fin de l'automne, aux premiers frimats...

Le petit producteur : La clémentine Fine de Corse

L’occasion nous est donnée de faire le point sur ce magnifique produit, qui, vous le savez sûrement, apporte une note ensoleillée en cette fin d’automne. Pourtant, il est important de connaître les origines des clémentines Corses pour en apprécier toute la saveur ainsi que ses vrais points de différenciation : Son apparition remonte à une cinquantaine d’années, quand quelques « fous passionnés », se mettent à penser que ce petit agrume pourrait exister en Corse sur cette belle terre prédestinée… Elle ne suscite pas de réel intérêt économique, tant il est vrai que l’agrumiculture est alors considérée comme peu rentable, et tant les éléments entrant en jeu (économiques, climatologiques, variations géologiques…) semblent faire relever un éventuel succès de la pure hypothèse et du pari aventureux….

La Clémentine de Corse, un zeste de soleil en hiver. La récolte est déjà bien avancée, en cette fin novembre, dans les vergers à clémentinesau sud de Bastia.

La Clémentine de Corse, un zeste de soleil en hiver

Tout en supervisant la cueillette, Jean-Paul Mancel, producteur et président de l’association de promotion et de défense de la clémentine de Corse, ne tarit pas d’éloges ses protégées : « Cette année, elles sont juteuses, acidulées... Vraiment très bonnes, mais c’est souvent le cas », assure-t-il. Clémentines de Corse - Clémentine de corse. La clémentine de Corse est l’unique clémentine française.

Clémentines de Corse - Clémentine de corse

Une véritable reconnaissance obtenue en février 2007 grâce à l’indication Géographique Protégée (IGP). La clémentine nous vient, de l’autre rive de la Méditerranée. Elle fut découverte, il y a une centaine d’années, dans la plantation d’un orphelinat de Misserghin près d’Oran en Algérie. L’île de beauté offre à la clémentine de Corse des conditions climatiques exceptionnelles. Un climat tempéré, une pluviométrie et une hygrométrie plus élevées que dans les autres régions de productions méditerranéennes lui donne une couleur et un goût très appréciés de tous les connaisseurs.

La clémentine de Corse. Une peau très fine, une couleur bien orangée, une ou deux feuilles vertes [1], zéro pépin, un goût acidulé … Telles sont les caractéristiques de la clémentine de Corse, des atouts qui la démarquent des autres clémentines venant des régions méditerranéennes. Aujourd’hui la clémentine Corse est l’unique clémentine française. On la reconnaît grâce à son label de qualité Indication géographique protégée (IGP) obtenu en 2007, qui garantit le respect d’une charte de qualité très stricte.

Si la culture du clémentinier joue aujourd’hui un rôle dans l’économie insulaire, elle ne date que du début du XXe siècle. La clémentine corse, un fruit du terroir - Le journal de 13h. A la rencontre de la clémentine corse - Le journal de 13h. La clémentine de Corse, venue d'Algérie,... - Fruits et légumes. L’histoire avait pourtant bien mal commencé. La clémentine de Corse, commercialisée massivement depuis les années 60, s’exporte de plus en plus dans les années 90. À cette époque, près d’un tiers de la production se retrouve ainsi sur des étals italiens, belges et même anglais… Mais le pays roi de la pizza subit de plein fouet une dévaluation de sa monnaie.

Ajoutez à cela l’Espagne qui, arrivée depuis peu dans le marché ­commun européen, devient une sérieuse concurrente, moins chère, à la pépite corse. Les producteurs de l’île de Beauté, découragés, retardent les investissements dans leurs plantations… Pour enrayer cette spirale, en 1998, la filière prend le problème à bras-le-corps et se réunit. Des feuilles et un « cul vert »en guise de distinction Ce qui différencie la clémentine de Corse est désormais inscrit : le fruit est mûri sur l’arbre, il ne passe donc pas en chambre froide.

Mais les premiers à s’être régalés avec ce fruit sont les Algériens, à la fin du xixe siècle. Fiche produit. Fiche produit cl%C3%A9mentine corse. Corse : une bactérie tueuse menace les clémentines et la vigne. Selon les spécialistes du ministère de l'Agriculture, la bactérie se manifeste au bout de plusieurs mois après avoir attaqué la cime du feuillage et être descendue vers le tronc pour infecter totalement l'arbre et ses voisins. Transmise par des insectes piqueurs-suceurs comme la cicadelle, elle provoque le dépérissement des plantes. L'alerte avait été lancée à la fin de l'été 2014 par des oléiculteurs corses informés de la situation dans les Pouilles, où quelque 30.000 hectares d'oliveraies ont été détruits. Un collectif Xylella Fastidiosa a lancé un nouveau cri d'alarme le 12 février, déplorant l'insuffisance de l'action de l'Etat en Corse.

«L'inquiétude est très forte face au risque d'une crise sanitaire majeure», a déclaré le président de l'Office de développement agricole et rural de la Corse (ODARC), Jean-Louis Luciani, lors d'une conférence de presse au Salon de l'agriculture.