background preloader

Réinventer l'eise

Facebook Twitter

Managers, quels seront les leviers de la réussite pour 2016 ? Je vous avais sollicités en fin d’année pour recueillir vos visions sur les leviers de réussite du manager.

Managers, quels seront les leviers de la réussite pour 2016 ?

Merci de vos nombreux commentaires, riches et variés. Pour réussir dans un monde qui change voici les talents que vous avez valorisés. réussite, shutterstock Le collectif et la coopération comme vecteurs d’innovation L’adaptabilité et l’agilité comme facteurs de transformations réussies Pour réussir les transformations des méthodes de travail et des organisations d’équipes, une des premières qualités à développer pour le manager est sa propre adaptation aux changements. Cela implique de clarifier les objectifs pour soi et pour être en mesure de les expliciter à ses équipes.Cela demande également d’être assez disponible pour comprendre les résistances avant de chercher à être compris. Pour être en mesure de s’adapter, prendre le temps régulièrement de « réviser » ses objectifs permet de prendre le recul nécessaire et de concentrer son action sur ce qui est important. Les 7 compétences clés du travail de demain.

Michel Serres nous rappelait récemment que l’évolution des technologies nous force à être intelligents.

Les 7 compétences clés du travail de demain

Les technologies révolutionnent en effet notre environnement de travail et nous poussent à développer de nouvelles compétences. De nombreuses prospectives alimentent le débat et mettent en lumière les compétences qui feront la différence sur le marché du travail de demain. Quelles sont les évolutions dans les compétences distinctives ? Quelles doivent être les priorités en termes de développement des compétences? Essayons de creuser. compétences de demain, shutterstock Un consensus se dégage autour de 7 compétences Etre compétent dans son travail requière un savant mix de compétences techniques (les hardskills), comportementales (les softskills), et sectorielles (je maîtrise les enjeux et la culture du secteur d’activité dans lequel j’évolue). 1.

Humaniser le management, un projet illusoire. Le monde de l'entreprise illustre trop souvent un renoncement dans la quête de sens au-delà du nombre et de la mesure et ce n'est pas sans conséquence.

Humaniser le management, un projet illusoire

Le 21eme Siècle, siècle du « bien être au travail », du « management du changement », de « l'appropriation des outils de gestion », du développement durable, de la responsabilité sociale des entreprises, de la gestion des risques psycho-sociaux, du Knowledge management et même de « l'entreprise libérée », est aussi très souvent marqué par la misère symbolique, la fatigue psychique, le burn-out, la perte de sens du travail, les injonctions paradoxales, le sentiment de déclassement, le manque de reconnaissance... Alors, essayons d'aller au-delà des slogans faciles car même un sinistre personnage comme Staline en son temps parlait de l'homme comme le capital le plus précieux.

Situons nous à hauteur d'homme et analysons le système de production de mythes et d'hérésies en entreprise, ses conséquences et ses soubassements. Culture et organisation : trois ans de pratique à 360Learning. L’entreprise libérée : un sujet qui fait l'actualité.

Culture et organisation : trois ans de pratique à 360Learning

Parce que l’entreprise voudrait : (re)devenir attractive pour la génération Z, dynamiser sa communication à l’heure du digital, redéfinir son identité, favoriser l’innovation en interne, etc. Raisons cosmétiques, qui cachent l’essentiel : la Culture d’une entreprise est d’ordre stratégique, elle détermine la performance, la relation client, la capacité de l’organisation à changer d’échelle, sa pérennité ou ses modes de prise de décision. Si l'on pense, dans les start-up, que l’organisation top-down doit être remise en cause, c’est parce qu’elle fonctionne de moins en moins bien. Au contraire des systèmes décentralisés (le Web en premier lieu), beaucoup plus solides, efficaces, résilients (que les systèmes centralisés traditionnels), moins vulnérables, croissant plus rapidement, s'adaptant mieux aux imprévus, etc. L'exercice de l'autorité est l'un de ces frottements flagrants dans les entreprises traditionnelles.

Vers une nouvelle ère managériale : rencontre avec F. Laloux. Plus de 50.000 exemplaires de Reinventing organizations se sont arrachés dans le monde anglo-saxon.

Vers une nouvelle ère managériale : rencontre avec F. Laloux

Une performance plus qu’honorable pour un ouvrage de management auto-édité ! Le 22 octobre dernier paraissait la version française du livre de Frédéric Laloux. A cette occasion, c’est sur une péniche amarrée sous le Pont des Arts que nous retrouvions l’auteur pour un moment d’échange avec la presse. Morceaux choisis. Le témoin d’un changement d’époque manageriale « Nous sommes au bout d’une certaine façon de penser l’entreprise. Ce qui fait en grande partie l’attrait du livre, c’est que rien de tout cela n’est utopique ou théorique : il s’agit d’un travail de recherche et d’analyse auprès de douze entreprises, organisations, hôpitaux, écoles, fondées ou gérées par des gens pour qui le management à l’ancienne n’a plus de raison d’être.

Le management à travers l’histoire « Nous avons aujourd’hui une vision très claire de la technique managériale. . « D’abord, il y a l’auto-gouvernance.