background preloader

Génération K

Facebook Twitter

Intrapreneuriat: Entreprendre dans l'entreprise - Véronique Bouchard. Qui sont les jeunes de la génération K. On doit le terme de génération K à l’économiste et sociologue britannique Noreena Hertz.

Qui sont les jeunes de la génération K

K pour Katniss Everdeen, héroïne du film à succès Hunger Games dont les qualités et les caractères rappellent ceux des nouveaux "adultes". Adam Mack, directeur de la stratégie chez Weber Shandwick, estime le pouvoir d’achat le génération K à 150 milliards d’euros par an en Europe, au Moyen-Orient et aux Etats-Unis. Une somme qui amène la plupart des industries à traiter tout particulièrement cette branche des consommateurs. Malgré cela, la génération K n’a pas franchement l’insouciance de ses aînés dont la jeunesse fut marquée par la libération sexuelle et la croissance économique exceptionnelle. Le site de l’ADN, média spécialisé dans l’innovation dans les secteurs du marketing et de la pub, distingue trois phénomènes fondateurs de cette génération Katniss : l’arrivée de la technologie omniprésente, des smartphones et des réseaux sociaux / le ralentissement économique mondial / le terrorisme.

Entre terrorisme, technologie et anxiété, voici la Génération K. Magazine Leur avenir ne paraît pas tout rose, nos ados semblent moins innocents, mais tellement créatifs et ouverts sur les autres.

Entre terrorisme, technologie et anxiété, voici la Génération K

Après les Générations Y et Z, place à la Génération K. Qui sont-ils ? Cette dénomination englobe les jeunes nés après 1995. C'est l'économiste Noreena Hertz qui s'est penchée sur leurs caractéristiques, les appelant ainsi en référence au personnage de Katniss Everdeen, l'héroïne de Hunger Games, incarnée au cinéma par Jennifer Lawrence. Une génération très anxieuse "Ils ont grandi avec la montée de l’extrémisme islamique, l’austérité et Edward Snowden. Parmi ces jeunes interrogés (42 nationalités), 79 % craignent de ne pas décrocher de job le moment venu et 72% doivent déjà rembourser des prêts ou des dettes.

D'ailleurs, aux Etats-Unis, le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) relève que 17 % des élèves de secondaire ont déjà sérieusement envisagé de se suicider. Génération K. Après les générations Y et Z, place à la "génération K" Après une étude menée pendant dix-huit mois auprès d’adolescentes âgées de 13 à 20 ans nées aux États-Unis et au Royaume-Uni, l’auteure et économiste britannique Noreena Hertz dresse le portrait de ce qu’elle nomme la “génération K”.

Après les générations Y et Z, place à la "génération K"

Explications. Photo tirée du film The Smell of Us de Larry Clark Dans une tribune publiée le 19 mars dans le quotidien britannique The Guardian, Noreena Hertz revient sur son enquête menée auprès de 2 000 jeunes filles occidentales nées entre 1995 et 2002, soit celles qu’elle considère être le dernier cru des millennials, en passe de devenir les femmes qui façonneront le monde de demain. Pour les définir, elle utilise la métaphore du personnage de Katniss Everdeen dans la trilogie littéraire Hunger Games. Les jeunes femmes de la “génération K” sont comme Katniss, dont elles arborent l’initiale : derrière l’image de la rébellion et la défiance de l’autorité, elles ont le sens du devoir et du sacrifice.

“En quoi croyez-vous ?” La génération K : des jeunes rebelles et angoissés. Oubliez la génération Z : voici la génération K - Etude Marketing. Le terme « Millennials » englobe à peu près tout et n'importe qui.

Oubliez la génération Z : voici la génération K - Etude Marketing

Si Noreena Hertz a choisi la dénomination « Génération K », c'est en référence au personnage de Katniss Everdeen du film Hunger Games, qui incarne un bon nombre des qualités qui caractérisent les jeunes d'aujourd'hui. La génération K a un pouvoir d'achat de 150 milliards € par an en Europe, au Moyen-Orient et aux Etat-Unis, selon Adam Mack, directeur de la stratégie chez Weber Shandwick. Ainsi, un aperçu de leurs qualités et de leurs habitudes de consommation peut être très lucratif pour les marques et les entreprises qui tentent de leur vendre leurs produits. Trois phénomènes distincts ont façonné la génération K La technologie.

Le ralentissement économique mondial. Le terrorisme. Connaissez-vous la génération K. Après la génération Y et Z, place à la génération K.

Connaissez-vous la génération K

Ce concept a été utilisé pour la première fois par la Londonienne Noreena Hertz, économiste de renom, pour désigner ceux qui sont nés entre 1995 et 2015. L’auteure de « Eyes Wide Open » (« Les Yeux grands ouverts ») a interrogé deux mille ados âgés de quatorze à vingt-et-un ans au cours des dix-huit derniers mois. Dans une tribune publiée le 19 mars dans le « Guardian », elle décrit une génération plutôt « inquiète » et « méfiante ». Pourquoi la lettre K ? Noreena Hertz s’est directement inspirée du personnage de Katniss Everdeen, l’héroïne de la saga « Hunger Games » immortalisée au cinéma par Jennifer Lawrence. Que retenir de son travail d’enquête ?