background preloader

Engie

Facebook Twitter

Un nouveau nom, outil de repositionnement stratégique pour une entreprise. Ne l'appelez plus GDF Suez, mais Engie: l'énergéticien français ... Ne l'appelez plus GDF Suez, mais Engie: l'énergéticien français a annoncé vendredi son changement de nom, une démarche forte et stratégique pour une entreprise, qui vise généralement à la repositionner ou à faire oublier une période funeste de son histoire. Selon son dirigeant, Gérard Mestrallet, GDF Suez a changé de nom pour accompagner son «nouveau projet d'entreprise», qui se tourne de plus en plus vers les marchés émergents et les services pour s'adapter à la «nouvelle donne énergétique».

Choisi en interne, Engie doit «évoquer immédiatement l'énergie» et «être compris de tous et de toutes les cultures», a-t-il précisé. Né en 2008 de la fusion entre Suez et l'ex-monopole public Gaz de France, GDF Suez tourne ainsi une page sémantique pour faire face à la concurrence et donner un coup de fouet à son développement international. - Perte de notoriété - Pour toutes ces raisons, le nouveau nom n'est jamais choisi au hasard.

Engie – ex Gaz de France (GDF Suez), fournisseur d'électricité et de gaz. Engie (GDF Suez) est le principal fournisseur historique de gaz naturel en France. Avec 9,5 millions de clients au gaz en 2013 sur les 11 millions de foyers français raccordés au gaz, Engie reste le fournisseur de gaz plébiscité par la majorité des Français. La plupart de ses clients bénéficient toujours des tarifs réglementés du gaz. Cependant, GDF Suez (désormais Engie) propose également des offres de marché, c'est-à-dire des offres dont les prix ne sont pas déterminés par les pouvoirs publics, mais directement par le fournisseur. GDF Suez commercialise des offres de marché d'électricité et de gaz. Après EDF, il est d'ailleurs le deuxième fournisseur d'électricité en France, avec plus d'1,6 million de clients à une offre d'électricité.

Les offres d'énergie proposées par Engie (ex-GDF Suez) GDF Suez Dolce Vita, GDF Suez Pro et GDF Suez Energies France : trois marques commerciales pour trois publics différents. GDF Suez commercialise ses offres en France sous trois marques distinctes. Energie : GDF Suez va se rebaptiser «Engie» 23 Avril 2015, 22h41 | MAJ : 23 Avril 2015, 23h01 Gérard Mestrallet, le PDG du groupe industriel, «va annoncer vendredi le nouveau nom en interne» et «dévoilera publiquement la nouvelle appellation ce mardi, lors de l'assemblée générale du groupe», précise l'hebdomadaire sur son site internet.

GDF Suez, né de la fusion en juillet 2008 entre l'ex-monopole public Gaz de France et Suez, est un des plus grands producteurs et fournisseurs mondiaux d'électricité et de gaz, avec plus de 150.000 salariés et un chiffre d'affaires de 74,7 milliards d'euros l'an dernier. L'Etat détient actuellement 33,29% de son capital. Ce changement de nom, s'il est confirmé, interviendrait alors que l'énergéticien a présenté début avril un projet de réorganisation du groupe, axé davantage sur les territoires que sur les métiers, dans le but d'«accélérer son développement» en étant plus réactif et en se rapprochant de ses clients.

Cette nouvelle organisation devrait être effective «début 2016», selon le groupe. GDF Suez se rebaptise « Engie » Médias Comment Delphine Ernotte veut redresser France Télévisions +DOCUMENT Le gendarme de l’audiovisuel vient de publier le projet stratégique de la nouvelle présidente de France Télévisions France TV : Delphine Ernotte, une Centralienne "made in Orange" PORTRAIT La dirigeante d’Orange France, nommé présidente de France Télévisions, coche beaucoup de cases mais pas toutes.

Le CSA donne raison à PlayTV contre France Télé Le gendarme de l’audiovisuel demande à France Télé de s’entendre avec la start-up. En pleine mutation, GDF Suez se renomme Engie. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Denis Cosnard Oubliez GDF Suez. A partir d’aujourd’hui, le champion français du gaz se renomme Engie, a-t-il annoncé par surprise vendredi 24 avril. Une façon d’accompagner la profonde mutation engagée par le groupe, que la crise du gaz en Europe a amené à revoir en profondeur sa stratégie et son organisation interne.

Pour le PDG Gérard Mestrallet et celle qui doit lui succéder, Isabelle Kocher, l’heure était venue d’abandonner le nom actuel, avec sa double référence à l’ancien monopole Gaz de France et à la compagnie fondée en 1858 par Ferdinand de Lesseps pour creuser le canal de Suez. La modification de la raison sociale ne sera soumise à l’assemblée des actionnaires que dans un an. Pourquoi Engie ? Lire aussi : GDF Suez se réorganise pour être un acteur clé de la transition énergétique Avec leur agence Publicis, les dirigeants de GDF Suez ont surtout cherché un nom court, prononçable dans toutes les langues, et qui évoque l’énergie. GDF Suez devient Engie, ça change quoi? GDF Suez change de nom. Ce vendredi 24 avril au matin, son PDG Gérard Mestrallet, flanqué de la directrice générale déléguée Isabelle Kocher, a annoncé la nouvelle identité du groupe: Engie.

"Un nom simple et fort, un nom qui évoque l’énergie", a dit Mestrallet. Ce nom, choisi en interne, fait aussi penser au Angie des Rolling Stones. Il y a vingt ans, Microsoft s’était appuyé sur la chanson Start Me Up pour lancer son nouveau système d’exploitation Windows 95. La société de Bill Gates avait dû payer une petite fortune à Mick Jagger et Keith Richards. Comme l’orthographe d’Engie est différente de celle du tube iconique des Stones, il est peu probable que les papys du rock réclament cette fois des royalties.

D’autant que le groupe n’a pas l’intention, dans ses spots télés, de jouer sur l’analogie avec le tube des Stones. Ordre anglo-saxon Nouvelle génération Identité cosmétique Ce nouveau nom est-il la bonne réponse aux changements qui s’annoncent, comme la transition énergétique? Pourquoi GDF-Suez devient Engie ? Europe 1Noémi Marois La très connue Gaz de France-Suez va devenir "Engie". C'est ce qu'a annoncé le groupe vendredi, avant une deuxième déclaration mardi lors de l'assemblée générale du groupe. GDF-Suez, dont l'Etat est le principal actionnaire, est actuellement un des plus gros producteurs mondiaux d'électricité et de gaz avec ses 150.000 salariés et un chiffre d'affaires de 74,7 milliards d'euros en 2014. Un nouveau nom pour un nouveau groupe. Ce changement de nom intervient alors que l'énergéticien a présenté début avril un projet de réorganisation du groupe prévu pour 2016.

Axé davantage sur les territoires que sur les métiers, il se donne pour but d'"accélérer son développement" en étant plus réactif et en se rapprochant de ses clients. La future Engie souhaite aussi se réorganiser en zones géographiques pour remplacer sa division actuelle en branches. Du gaz mais pas que. Un nom international. Orange, Alstom, PPR aussi ont changé de nom.