background preloader

Effluents Vinicoles

Facebook Twitter

Clairéo - TASO. Entreprises / gens du vin : Sauternes met en débat une appellation de repli. Connu pour son diagnostic sur le vignoble du Beaujolais, l’inspecteur général de l’agriculture Georges-Pierre Malpel présente ce 18 novembre son plan pour l’avenir de l’AOC Sauternes et Barsac aux premiers intéressés, les vignerons de l’appellation.

Entreprises / gens du vin : Sauternes met en débat une appellation de repli

Le cognac veut restaurer la qualité de l’eau. Consciente que la préservation et la restauration de la qualité de l'eau est une priorité pour la filière du cognac, Jérôme Fauriot et Nadège Witczak, de la Chambre d'agriculture ont animé une rencontre technique sur la gestion des effluents viti-vinicoles.

Le cognac veut restaurer la qualité de l’eau

Pour ce faire, ils ont été reçus vendredi 4 novembre, par Bernard Goursaud, maire de Brie-sous-Matha, sur le site de l'aire locale de lavage collective. Outre les exploitants agricoles, des représentants de l'établissement public territorial du bassin de la Charente (EPTB Charente), du bureau national du cognac (Bnic) et du bassin alimentation du captage (BAC) étaient présents à cette matinée d'informations. Etude du Plan d'épandage des Effluents Vinicoles - La Chambre d'Agriculture de Charente-Maritime. Viticulture : l'eau, les effluents des caves et le marché des vins bio au menu d'une journée technique.

Une matinée technique à La Palme pour faire connaître les techniques alternatives de l’agriculture biologique et les perspectives du marché bio aura lieu mardi 9 février de 9 h 30 à 13 h.

Viticulture : l'eau, les effluents des caves et le marché des vins bio au menu d'une journée technique

Elle abordera la gestion des effluents de caves et la vinification bio. Ces rencontres techniques sont organisées par Sud et Bio et ses partenaires départementaux : Civam Bio, Chambres d’Agriculture, Sud Vin Bio et les collectivités, avec le soutien de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse. L’Agriculture Biologique est traitée en tant que pratique alternative aux problèmes de pollution des eaux par les traitements phytosanitaires, mais aussi associée à des débouchés commerciaux rentables pour les producteurs. Programme A 9 h 30 Laura Bry, animatrice captage Grand Narbonne détaillera les enjeux de la qualité de l’eau dans l’agglo. Stage : Gestion des effluents vinicoles par compostage. Vignoble de Paloumey est une exploitation familiale viticole cru bourgeois situé à Ludon-Médoc. 40 ha de vigne sont cultivés, 35 ha en appellation Haut-médoc, 2 ha en appellation Margaux, 3 ha en appellation Moulis.

Stage : Gestion des effluents vinicoles par compostage

Savoir tirer profit des roseaux. Les lits plantés de roseaux se sont développés dans les années 1990, quand les chais ont eu l'obligation de traiter leurs effluents vinicoles (loi sur l'eau de 1992).

Savoir tirer profit des roseaux

Deux approches sont possibles, explique Joël Rochard de l’IFV, spécialiste du sujet: les lits plantés en complément d’un premier procédé aérobie ou anaérobie de traitement des effluents, permettant de sécher et dégrader les boues, et les systèmes de gestion intégrale des effluents par les lits plantés, très peu développés en France, mais présents dans le Piémont italien. Joël Rochard complète: "Au-delà de l’approche écologique et de la valorisation paysagère, la solution des lits plantés permet de limiter la consommation énergétique du dispositif de prétraitement. Ils ne coûtent pas plus cher qu’une installation classique et ne demandent souvent que quelques dizaines de m² d’emprise foncière. La station d’épuration opérationnelle. A coopérative d'utilisation de matériel agricole (Cuma) vinicole Médoc environnement dont le siège se situe à Blaignan, a tenu son assemblée générale le mardi 22 septembre à la salle des fêtes de Couquèques sous la présidence de Sylvie Berrouet, présidente de la Cuma.

La station d’épuration opérationnelle

Elle compte 61 viticulteurs adhérents et est adhérente de la fédération des Cuma de Gironde. À L'ordre du jour figurait le démarrage de la station de traitement des effluents. Les travaux sont d'ores et déjà bien avancés et la station sera... a coopérative d'utilisation de matériel agricole (Cuma) vinicole Médoc environnement dont le siège se situe à Blaignan, a tenu son assemblée générale le mardi 22 septembre à la salle des fêtes de Couquèques sous la présidence de Sylvie Berrouet, présidente de la Cuma. Des effluents vinicoles dans le réseau collectif. Sauternes Vignerons : la cave coopérative est créée, et présidée par Eric Pothier.

Avec la signature de ses statuts ce 29 juin, la cave coopérative de Sauternes est officiellement née.

Sauternes Vignerons : la cave coopérative est créée, et présidée par Eric Pothier

Baptisée Sauternes Vignerons, elle réunit 15 membres fondateurs, « un nombre appelé à s'étoffer dès l'ouverture de bâtiments propres » annonce le vigneron Eric Pothier, tout juste élu président de la cave coopérative. Mais en attendant la mise en place d'un outil collectif de vinification (annoncé pour 2016), chaque apporteur produira dans ses locaux respectifs les vins de la coopérative (qui seront assemblés par la suite). Montpellier à la pointe de la recherche contre l'excès de chimie sur la vigne - France 3 Languedoc-Roussillon. Avec les arbres fruitiers, la vigne est la culture la plus traitée en France : 12,5 traitements par an en Languedoc-Roussillon, plus de 20 en Champagne et une quinzaine en Bordelais.

Montpellier à la pointe de la recherche contre l'excès de chimie sur la vigne - France 3 Languedoc-Roussillon

A Montpellier, des chercheurs de l'Institut de recherche en sciences et technologie pour l'environnement et l'agriculture (Irstea) mesurent la taille et la vitesse des gouttes des produits de traitement pour réduire le dosage des phytosanitaires sur la vigne. Ici on teste les machines : les plus performantes permettent de répandre cinq fois moins de "phyto" alors qu'on sait qu'en moyenne, seuls 20% des produits pulvérisés touchent leur cible", résume Bernadette Ruelle, responsable de l'unité et spécialiste en protection des plantes à l'Irstea.

Le reste, 80% quand même, file dans l'environnement et accessoirement chez les voisins, comme en Gironde en mai dernier, où des écoliers avaient été incommodés. Comment sortir d'un piège chimique qui nuit au climat et aux hommes ? Aires de lavage d’effluents phytos : l’ensemble de la côte viticole de Beaune bientôt couverte. Et de sept !

Aires de lavage d’effluents phytos : l’ensemble de la côte viticole de Beaune bientôt couverte

Ce vendredi 6 février 2015, on inaugurait en grande pompe deux nouvelles aires collectives de lavage et de traitements des effluents de pulvérisateurs en Côte d’Or, portant à sept leur nombre total dans le département. La première est celle de Pernand-Vergelesses, destinée à 30 viticulteurs adhérents. Le projet, entamé depuis 2011, est le fruit de longues discussions et de nombreuses démarches, étant situé dans un site classé et peu accessible. L'aire est dotée de deux pistes, et permettra de traiter à la fois les effluents phytosanitaires et ceux issus du lavage des machines à vendanger. Son coût total : 260.000€ H.T. Montirius primé pour sa politique RSE. Le domaine viticole Montirius à Mazan, premier domaine biodynamique sur les appellations vacqueyras et gigondas, a remporté le prix régional Paca de la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) pour les TPE.

Montirius primé pour sa politique RSE

Ce domaine familial atypique de 63 hectares se distingue à la fois par son approche du produit, de l’environnement et des relations humaines. « Nos méthodes de culture sont fondées sur la biodynamie, qui consiste à aider la vigne par des méthodes entièrement naturelles à s’adapter au climat et à résister aux maladies, sans aucun apport extérieur susceptible de modifier l’expression du raisin », expliquent Eric et Christine Saurel, co-exploitants avec leur fille Justine. À la certification bio Ecocert, Montirius ajoute la certification en biodynamie Biodyvin et joue la carte du vin biodynamique sur le plan commercial. « En Francpour soe, l’agriculture biodynamique ne pèse que 1 %, mais elle est mieux connue dans d’autres pays », constate Christine Saurel. Champagne D'abord du vin ! S'il est un lieu dans notre économie nationale où le mot déflation - dérapage incontrôlé des prix vers le bas - n'existe pas, c'est bien du côté de Reims et d'Epernay.

Même si les ventes accusent un léger coup de mou, notamment dans l'Europe en crise, les tarifs tapent dans le dur. Peut-être moins dans les grandes maisons, où la prudence invite à la régulation après les soubresauts des années 2000. De trop fortes augmentations avaient provoqué des arrêts intempestifs du train des ventes en pleine voie ! Mais, du côté vigneron, les imprimeurs chargés d'éditer les tarifs ne chôment pas : ça augmente chaque année. Dans notre sélection, nous avons fait figurer une petite étoile devant les cuvées à moins de 16 euros, pas si nombreuses, du moins celles qui donnent un vrai plaisir gustatif - on trouvera toujours en grande surface des bouteilles qui ne valent pas cher dans les deux sens du terme ! Le grand virage s'est amorcé dans les années 90. Les Caves de Rauzan veulent une viticulture verte. NFV010007, ISO 9002, ISO 14 001, bilan carbone, démarche 3D pour Destination développement durable, Agriconfiance… Autant de labels et certifications que les Caves coopératives de Rauzan Grangeneuve affichent fièrement, juste à côté de son point d'accueil.

Certains, comme la double reconnaissance ISO 9002 et 14 001, trônent là depuis plus de quinze ans. Une forte politique de développement durable, aujourd'hui englobée dans le terme de responsabilité sociétale, à laquelle participent les 281 vignerons et 36 salariés des caves. Contrôle des produits phytosanitaires, développement du label agriconfiance, soutien des viticulteurs bio… Les Caves de Rauzan Grangeneuve multiplient les initiatives pour continuer à faire du rouge (et 18 % de blanc) le plus vert possible. D'autant que le bassin de l'Engranne, classé zone Natura 2 000, est tout proche. Phytosanitaires : des conseils indépendants. Une aire pour traiter les rejets phytosanitaires et vinicoles à Besse-sur-Issole. Produits - Traitement des effluents - Les effluents vinicoles. Pour le traitement des effluents vinicoles, deux procédés sont disponibles : Cascade Twin: un procédé de traitement biologique « extensif », associant stockage aéré et traitement de finition sur massif de silice.

Caumont-sur-Durance : Epur Nature vise l’international. Epur Nature, spécialiste du traitement d’effluents domestiques par filtres plantés de roseaux, met le cap sur l’international grâce à son rapprochement avec Agro Environnement, société girondine spécialisée dans le traitement naturel des effluents viticoles et agroalimentaires. Les deux entreprises ont créé en décembre 2012 la holding Syntea, qui a levé 800 000 euros de fonds auprès de la banque Nef. « Nous étions déjà partenaires sur deux filiales à l’étranger, l’une en Espagne, l’autre au Maroc.

Nous faisons à peu près le même métier auprès de clients différents, les collectivités d’une part, les industriels d’autre part. Ce rapprochement permet de faire jouer des synergies et d’élargir nos territoires d’implantation. Micro station d'épuration - Sande y Díaz. Ceci est une traduction automatique. Pour voir le texte original en anglais cliquez ici Pour voir la traduction automatique cliquez ici Dispositifs Le contrat, composé de système de commande, le réservoir et le filtre d'eau gris, le réservoir d'eau propre et un recyclage pompent. Stérilisation par ultrafiltration ou systèmes ultra-violets. Applications. Www.revuevitiarbohorti.ch/artikel/2010_03_f_192. Appel d'offre : collecte et acheminement des effluents vinicoles en station d'épuration. - 3/boamp/1461942/26/33. Le premier réseau agro-environnemental totalement viticole du pays est à Saillon. Le premier réseau agro-environnemental totalement viticole du pays est à Saillon Le Nouvelliste.

Bet Sai. Vignobles Paul Dubrule. Les effluents vinicoles auront bientôt leur station. Ercredi dernier, dans la salle des fêtes de Blaignan, s'est tenue l'assemblée générale de la Cuma (1) Vinicole Médoc Environnement (CVME). À cette réunion, M. -J.