background preloader

Tables de Peutinger

Facebook Twitter

Vidéo Table de Peutinger

Konrad Peutinger. Livres La table de Peutinger. Table de Peutinger. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Table de Peutinger

Table de Peutinger : région d'Arles, Fos-sur-Mer, Marseille, Aix-en-Provence. La table de Peutinger (Tabula Peutingeriana ou Peutingeriana Tabula Itineraria), appelée aussi carte des étapes de Castorius, est une copie du XIIIe siècle d'une ancienne carte romaine où figurent les routes et les villes principales de l'Empire romain qui constituaient le cursus publicus. Ce document était également connu autrefois sous le nom de table théodosienne[1] (ou tabula theodosiana), nom qui fait référence à l'empereur Théodose, car, selon M. d'Aigueperse, une copie affiche des vers faits sous cet empereur[2]. Historique[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code] Une longue bande de parchemin[modifier | modifier le code]

A propos de la Table de Peutinger. Revenir à la via Domitia Éclairage de 1875 sur la Table de Peutinger publié dans une revue de l’époque On pouvait y lire ce qui suit : Nous donnons un fragment de la Table de Peutinger qui représente la plus grande partie de la France.

A propos de la Table de Peutinger

A l’aspect de cette carte, on ne reconnaît cependant guère notre cher pays. Où est ce jolie hexagone qu’il forme et que connaissent nos humbles écoliers ? La table de Peutinger. La table de Peutinger La Table de Peutinger, (Tabula Peutingeriana ou Peutingeriana Tabula Itineraria), connue aussi sous le nom de « Carte des étapes de Castorius » ou de « Table Théodosienne », est une copie réalisée vers 1265 par des moines de Colmar, d'une carte romaine réalisée vers 350, elle-même probablement la copie remise à jour d'une grande carte du monde peinte sur le portique d'Agrippa à Rome vers 12 de notre ère, où figurent les routes et les villes principales de l'Empire romain.

La table de Peutinger

Pas moins de 555 villes et 3500 autres particularités géographiques sont indiquées, comme les phares et les sanctuaires importants, souvent illustrées d'une vignette Présentation : C'est une longue bande de parchemin composée à l’origine de 12 parchemins mais il n’en reste aujourd’hui que 11 entreposés à Vienne (Autriche). La table de Peutinger. Un document d'époque médiévale La Table de Peutinger aussi appelée Table Théodosienne représente le réseau routier sur l'ensemble de l'Empire romain.

La table de Peutinger

Le document original conservé à la Bibliothèque de Vienne (Autriche) est d'époque médiévale (XIII siècle). C'est la reproduction en 1265 par un moine copiste de Clomar d'un document plus ancien dessiné à Constantinople sous le règne de Theodosius au début du 4e siècle. Table de Peutinger. Peutinger carte. La Table de Peutinger. La Table de Peutinger, appelée aussi Carte des étapes de Castorius, est une copie du XIIIe siècle d’une ancienne carte romaine où figurent les routes et les villes principales de l’Empire romain qui constituaient le cursus publicus.

La Table de Peutinger

Ce document était également connu autrefois sous le nom de Table théodosienne, nom qui fait référence à l’empereur Théodose. Elle fut découverte en 1494 dans une bibliothèque de Worms par Conrad Celtes. Elle porte le nom de l’humaniste et amateur d’antiquité Konrad Peutinger (1465-1547), qui la reçut en héritage de son ami Conrad Celtes en 1508. La table de Peutinger, France et Belgique. La table de Peutinger. La table de Peutinger (Document et commentaires adressés par Sébastien Périaux) Pour agrandir la partie qui correspond à la Normandie, cliquez sur la carte.

La table de Peutinger

Voici un extrait de la Table de Peutinger pour la partie occidentale de la Gaule. On y distingue Rotomagus (Rouen), Gravinum (Grainville-la-Teinturière) ou peut-être plus exactement Greaume (à Héricourt-en-Caux) suivant les derniers résultats des fouilles. Table de Peutinger - Voies romaines : carte, documents en ligne LEXILOGOS. La table de Peutinger est l'ancêtre des cartes routières.

Table de Peutinger - Voies romaines : carte, documents en ligne LEXILOGOS

Elle couvre tout l'empire romain, et même au-delà : jusqu'en Chine. C'est une reproduction, faite à la fin du XIIe siècle, d'une copie réalisée vers 350, dont l'original est encore plus ancien. Cette carte a été découverte au début du XVIe siècle, à Worms. Elle a été confiée à Konrad Peutinger, contemporain d'Érasme, qui la publia (d'où son nom). La Table de Peutinger. La Table de Peutinger est un document qui a des points communs avec la Tapisserie de Bayeux quant à son format puisqu’il s’agit d’un parchemin qui fait presque sept mètres de long pour 33 cm de hauteur.

La Table de Peutinger

C’est une copie d’un document plus ancien qui a été faite vers 1200 (donc postérieurement à la Tapisserie de Bayeux). Elle doit son nom à l’humaniste qui en fut le propriétaire, Conrad Peutinger (1465-1547). Le livre récent de Richard Talbert [] va nous permettre de comprendre ce qu’est cet objet, ce qu’on y trouve et quel pouvait être le rôle de l’original. Pour en avoir une première vision, une visite à un site où on peut la voir s’impose, par exemple celui (tout en latin) de la Bibliotheca Augustana d’où est tirée la partie occidentale de la vue générale : Talbert dans son titre parle de Carte à la place du nom traditionnel de Table. Pour mieux comprendre la Table, examinons-en la partie centrale, (Pars VI sur le site) centrée sur Rome : Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Table de Peutinger. Arles, Fos, Marseille, Aix Aussi appelée Carte des étapes de Castorius, la Table de Peutinger, Tabula Peutingeriana ou Peutingeriana Tabula Itineraria est une copie datant du XIIIe siècle d'une vieille carte romaine montrant les routes et les villes principales de l'Empire romain.

Table de Peutinger

Elle fut découverte en 1494 dans une bibliothèque de Wörms par Conrad Celtes. Elle porte le nom de l'humaniste et amateur d'antiquité Konrad Peutinger (Augsburg, 14 octobre 1465 - 28 décembre 1547) qui l'hérita de son ami Conrad Celtes en 1508. Carte de Peutinger. La table de Peutinger ne date que du Moyen Age, mais est la copie (de copie...) d'une carte routière du monde romain, unique.

Carte de Peutinger

Elle est entreposée à Vienne (Autriche), et à son tour de nombreuses copies sont disponibles dans les pays et sur le Web. En France, on peut la demander (copie N&B) à la cartothèque de l'IGN. La géométrie est complètement fausse, mais les distances (en milles romains, ou en lieues du pays) sont exactes. Grâce à ça, elle a permis de localiser pas mal de sites archéologiques. Un bon exemple récent est la localisation de Novioregum, entre Bordeaux et Saintes, par Jacques Dassié.

On y voit les grandes villes, les petites villes, les villes thermales, et de simples mansions (villa, ou limite de province (fines)) indiquées par une cassure dans la ligne. Les grandes difficultés pour l'archéologue sont les suivantes: La plus grande difficulté est de faire cadrer cette "carte", de proche en proche, avec la vraie géographie. Segment 1 (342 ko) Download Repérer: La Table de Peutinger, une carte routière romaine.

JF BRADU - Les Celtes. La Table de Peutinger est la copie d'une carte romaine qui couvre tout l'Empire Romain, et même au-delà, jusqu'en Chine. Cette reproduction a été faite par un moine de Colmar à la fin du XIIe siècle à partir d'une autre copie réalisée vers 350 dont l'original, disparu, est encore plus ancien. Cette carte a été découverte en 1494, à Worms dans une bibliothèque. Carte couleur. Bibliotheca Augustana. LEGION VIII AUGUSTA: La table de Peutinger. La Table de Peutinger, (Tabula Peutingeriana ou Peutingeriana Tabula Itineraria), connue aussi sous le nom de « Carte des étapes de Castorius » ou de « Table Théodosienne », est une copie réalisée vers 1265 par des moines de Colmar, d'une carte romaine réalisée vers 350, elle-même probablement la copie remise à jour d'une grande carte du monde peinte sur le portique d'Agrippa à Rome vers 12 de notre ère, où figurent les routes et les villes principales de l'Empire romain.

Pas moins de 555 villes et 3500 autres particularités géographiques sont indiquées, comme les phares et les sanctuaires importants, souvent illustrées d'une vignette. Une représentation schématique : La table ne tient compte ni de l'échelle, ni du réalisme du paysage, ni des distance, car c'est une représentation schématique qui est plus proche d'un plan de métro que d'une carte routière.

De fait, elle est considérée comme la première représentation cartographique d'un réseau. Les voies romaines de la Table de Peutinger et le service de cartographie Google maps réunis. La Table de Peutinger, carte du XIIIe siècle, copie d’une carte antique, reprend les principales voies, routes et villes de l’empire romain. Elle a été découverte au cours du XVIe siècle et publiée par Konrad Peutinger. Mesurant plus de 6 mètres de long et 30 cm de large, elle est aujourd’hui conservée à la Bibliothèque nationale de Vienne en Autriche.

René Voorburg, archiviste à la Bibliothèque royale de La Haye, a réalisé une copie numérique de cette carte en l’associant au service de carthographie Google Maps. On peut désormais, grâce à lui, calculer son itinéraire en suivant les voies romaines! Ainsi, pour se rendre de Paris (Lutetia Parisorum) à Rome, il fallait arpenter, au temps de la Rome antique, 1272 lieues gauloises et voyager pendant 52 jours. Itinerarium Romanum - reconstitution de la Tabula Peutingeriana. “près de 2000 des 2760 lieux de la carte de Peutinger ont maintenant reçu une géolocalisation” OmnesViae.org offre une reconstruction de la Table de Peutinger avec la technologie Internet. La Table de Peutinger est une copie médiévale d'une feuille de route romaine vers l'an 300 de notre ère. Cette reconstruction est basée principalement sur la recherche de Richard Talbert. Les lieux, les connexions et les distances sont principalement tirés des données publiées par Talbert (voir Pour étudier la Table de Peutinger en utilisant OmnesViae, on doit être conscient de la façon dont cette reconstruction a été faite, comment elle fonctionne et comment les données sous-jacentes diffèrent des données Talberts.

Table de Peutinger - Le site du Groupe Nivernais de Préhistoire de la Nièvre (58) Toponymie : carte de Peutinger. ARBRE, BAZIEGE, LAURAGAIS, Table de Peutinger en Lauragais. Badera, nom antique de Baziège, figure sur la copie réalisée au XIII e siècle de la plus ancienne carte itinéraire de l'Empire romain, copie appelée Table de Peutinger. Historique Le denier propriétaire de cette carte, Konrad Peutinger, en avait hérité en 1508. Elle avait été retrouvée à la fin du XVème siècle à Worms (Allemagne) par Konrad Celtes, célèbre humaniste et bibliothécaire de l'empereur germanique Maximilien I. Par testament, cet humaniste légua le manuscrit au greffier municipal d'Augsbourg Konrad Peutinger, qui devint le deuxième propriétaire. La Table de Peutinger est une copie médiévale d'un document antique. Cette copie aurait été réalisée vers la fin du XIIIème siècle par un moine de Colmar ; les forêts des Vosges et la Foret Noire sont particulièrement bien dessinées et les vignettes représentant Rome, Constantinople et Antioche sont traitées à la manière des missels médiévaux.

La route des Pyrénées n'est pas mentionnée. Carte de Peutinger interactive : itinéraire sur les voies romaines. L'historien néerlandais René Vooburg, archiviste à la bibliothèque de la Haye, vient de mettre en ligne un planificateur d'itinéraire numérique basé sur célèbre la Table de Peutinger, copie du XIIIe siècle d'une ancienne carte romaine où figurent les routes et les étapes et villes principales de l'Empire romain. A partir de la saisie simple du point de départ et d'arrivée (en 5 langues européennes et/ou en latin), il est ainsi possible de voyager à la fois dans le temps et dans l'espace, sur les voies antiques géoréférencées. Table de Peutinger de.