background preloader

Mythologie Egyptienne

Facebook Twitter

Mythojulie : Arbres généalogiques de la mythologie grecque et romaine. <div class="MessageErreur">Vous avez d&eacute;sactiv&eacute; le javascript sur votre navigateur. <br />Pour utiliser ce site, il vous faut l'activer OBLIGATOIREMENT. </div> Destin Sommeil Les Songes Momus Misère Hespérides Némésis Fraude Concupiscence Vieillesse Discorde opiniatre Titans Titanides Coeos Crios Hypérion Théia Phoebé Argès Stéropès Brontès Cottos Briarée Gygès. Noun. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Noun

Dans la mythologie égyptienne, l’océan primordial est appelé le Noun (ou Nouou[1] (Nwn). On peut considérer le Noun comme un concept plutôt qu’un dieu. Il est l’océan qui a fait la Vie et qui fera la Mort ; sans créateur, il s’étend autour du monde. Tous les mythes de création ont une chose en commun, ce Noun, d'où naquit le dieu-créateur. Les égyptiens voyaient dans le Nil une subsistance de l’Océan primordial.

Atoum. Shou. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Shou

Pour l’article homophone, voir Chou. Shou[1] (en grec : Sos ou Sosis) est un dieu de la mythologie égyptienne qui fait partie de la grande Ennéade d'Héliopolis. Nom[modifier | modifier le code] Le nom du dieu peut être traduit de diverses manières. Il semble dériver d'une racine, shouy, signifiant soit « le vide », soit « se lever », « soulever ». Représentation[modifier | modifier le code] Personnification de l'air, Shou est presque toujours représenté anthropomorphe, comme tous les dieux cosmiques. Nout. Geb. Geb et Nout Dieu égyptien de la terre, Geb (Keb ou Seb) est le fils de Shou et Tefnout.

Geb

Il est le frère et l'époux de la déesse de ciel Nout. De cette union naquirent quatre enfants Osiris, Seth, Isis et Nephthys. Il était honoré à Héliopolis dans le temple de Coptos. L'oie était son animal sacré et son symbole qui apparait dans les hiéroglyphes de son nom. Un jour, Geb, voulut succéder sur le trône à son père, Shou, alors il déroba l’uraeus, arme terrible qui rend invincible contre les ennemis du soleil, pour démontrer qu'il était capable de gouverner.

Geb était généralement représenté couché sur le dos, portant souvent la couronne de la Basse Egypte et le corps nu de Nout était arqué au-dessus de lui. Geb et Nout sur le papyrus de Neskapashouty © Musée du Louvre. Haroëris. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Haroëris

Dans les textes des pyramides, il est fils de Rê ou de Geb (?) Osiris. A l'origine Osiris était un dieu modeste de la fertilité et du développement végétal.

Osiris

Le cycle annuel de la végétation qui meurt puis renaît, concrétisa l 'idée de la résurrection puis il devint le dieu des morts et de la résurrection à la vie éternelle. Osiris était le maître, le protecteur et le juge du défunt. Osiris était le premier enfant de Nout et Geb, ainsi le frère de Seth, Nephthys et Isis, qui était aussi sa femme. Avec Isis il engendra Horus et selon quelques légendes, Nephthys sous la forme d'Isis, l'aurait séduit et de leur union serait né Anubis. Il est représenté enveloppé d'un linceul blanc ajusté dont seules les mains et la tête émergent La couleur de sa peau est soit verte pour rappeler son action sur la végétation soit noire comme la couleur des momies.

Isis. Isis Déesse égyptienne dont le nom signifie "trône".

Isis

Fille de Geb et Nout selon la cosmogonie Héliopolitaine. sœur et femme d'Osiris. Mère d'Horus. Elle a été dépeinte dans la forme humaine, couronnée ou bien par un trône ou bien par des cornes de vache incluant un disque de soleil. Un vautour était aussi parfois incorporé en sa couronne. Le temple d'Isis - une vidéo Voyages. Horus. Nephthys. Nephthys Nephthys dont le nom signifie la "Maîtresse de la Maison" est la déesse égyptienne des morts qui veillait sur les sarcophages.

Nephthys

Avec Isis, elle était une des gardiennes du corps d'Osiris. Tefnout. Tefnout Tefnout était la déesse de l'humidité et des nuages; la sœur et la femme de Shou, la mère de Nout et Geb et fille de Rê.

Tefnout

Elle est d'habitude représentée comme une lionne (son animal sacré) ou une femme avec une tête de lionne avec le disque solaire et uraeus sur sa tête. Tefnout s’enfuit dans le désert oriental de Nubie où sous la forme d'une lionne irascible et violente elle laissa libre cour à sa férocité. Seth. Dieu belliqueux de la violence et du mal, Seth, (Set, Setekh, Setesh, Seti, Sutekh, Setech, Sutech) est le second fils de Geb et de Nout.

Seth

Seth Il était représenté comme un homme ayant une queue fourchue et la tête d'un animal, qu'on n'est pas parvenu à identifier clairement, au museau allongé et aux oreilles dressées terminées en carré. Parfois il prenait une forme entièrement animale au corps semblable à celui d'un canidé A l'origine Seth était la divinité des orages et du tonnerre. Quand Geb partagea son royaume, il reçut les terres stériles du désert alors que son frère Osiris gouvernait les zones fertiles du delta.

Re. Rê Rê ou Râ est le dieu-soleil d'Héliopolis, à tête de faucon, créateur suprême.

Re

On le combine aussi à d'autres dieux pour augmenter le prestige du dernier, comme dans Rê Atoum, Amon-Rê, ou dans la formule "Rê dans Osiris, Osiris dans Rê". Mythologie égyptienne. Thot. Thot Dieu égyptien de lune, puis avec le temps, Thot (Thoth, Thout) est devenu le dieu de sagesse dont les connaissances étaient associées à la magie, la musique, la médecine, l'astronomie, la géométrie, le dessin et l'écriture. Thot servit d'arbitre entre les dieux.

Dans la légende d'Osiris, il protégea Isis pendant sa grossesse et guérit son fils Horus quand Seth lui arracha son œil gauche. Plus tard Thot fut identifié avec le dieu grec Hermès dans la forme d'Hermès Trismégiste ("Hermès trois fois grand"), forme sous laquelle il est resté populaire dans la magie médiévale et l'alchimie. Thot était aussi un dieu de l'Au-delà, qui enregistrait les jugements sur les âmes des morts. Son sanctuaire principal était à Hermopolis (Khmunu) dans la région de delta du Nil. Thot (Thoth, Thout) était généralement représenté sous une forme humaine avec une tête d'ibis, portant une couronne faite d'un croissant de lune de croissant. Seshat. Séshat Seshat (Sesha, Sesheta) était la déesse de l'écriture et des annales dont le nom signifie "celle qui écrit".

Elle était la patronne de tous les types d'écritures y compris la comptabilité ou le recensement. Elle accompagnait souvent Toth lors de la confection des annales car elle est le scribe de Pharaon qui notait sur les fruits de l'arbre ished, ses faits et gestes. Elle était aussi la "maitresse de la maison des livres" et c'est pourquoi elle veillait sur les bibliothèques des temples dont elle avait conçu les plans.

Civilisation egyptienne: Livre des morts. Au Moyen Empire, il était de coutume d'écrire sur le cercueil les textes funéraires qui étaient utiles au mort. Plus tard, depuis le début du Nouvel Empire, on déposait un papyrus pour le mort dans la tombe ou on l'insérait dans les bandelettes de la momie. Cet ensemble de formules et d'illustrations, fut appelé "Livre des Morts", et devint le document indispensable du défunt qui voulait "sortir au jour". L'appellation « livre » prête à confusion, de même que la division en « chapitres» qui n'a été établie qu'au siècle dernier. Mythologie et religion égyptiennes. Nulle part, sauf peut-être en Inde , on n'a eu autant de dieux que dans l'ancienne Égypte .

Chaque tribu, chaque petit État et plus tard chaque nome (province) eut les siens. A la longue, les théologiens distinguèrent entre les divinités primordiales et les génies secondaires qui restèrent cependant toujours l'objet d'un certaine attention dans la religion populaire. Mythologie égyptienne. Religion de l'Égypte antique. Mythe de la création du monde en Égypte antique. Composition de l'être dans l'Égypte antique.

Jugement de l'âme (Égypte antique) La mythologie egyptienne de l' Au-delà. Livre des morts des Anciens Égyptiens. Symbolique des couleurs dans l'Égypte antique. Objets symboliques de l'Égypte antique. Divinités égyptiennes. La création du monde : mythes égyptiens et réalité scientifique. Mythe de la naissance de l'Egypte Dieux. Publié le jeudi 11 août 2005 (mis à jour le mercredi 25 janvier 2006) par Nico Le mythe d'Osiris est au coeur de la religion pharaonique.

Ce récit forgé dans les temps les plus anciens nous a été rapporté par un écrivain grec, Plutarque. La création du monde. Le panthéon égyptien. Légendes de l'Egypte antique. Mythologie égyptienne.