background preloader

Jacques CARTIER

Facebook Twitter

Vidéo Jacques CARTIER

Jacques Cartier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacques Cartier

Jacques Cartier Portrait de Jacques Cartier par Théophile Hamel, 1844, d'après un portrait aujourd'hui disparu produit en 1839 par François Riss (1804-1886). — On ignore cependant son vrai visage[1]. Jacques Cartier et sa femme Biographie De la naissance au premier voyage de 1534 Nous ne connaissons que bien peu de chose de sa vie allant de sa naissance jusqu'à son premier voyage officiel en 1534. Jacques Cartier épouse[12], au début d'avril 1520, Catherine, fille de Jacques des Granches, connétable, et de Françoise Du Mast[13] : un mariage qui améliore grandement la condition sociale de l'époux. Les archives malouines nous le présentent sous les traits, entre autres, d'un compère, pour les cérémonies baptismales, et d'un témoin ou juré, dans les procédures judiciaires, très recherché de la part de ses concitoyens. Le premier voyage (1534) Jacques Cartier. Early life Jacques Cartier was born in 1491[6] in Saint-Malo, the port on the north-west coast of Brittany.

Jacques Cartier

Cartier, who was a respectable mariner, improved his social status in 1520 by marrying Mary Catherine des Granches, member of a leading family.[7] His good name in Saint-Malo is recognized by its frequent appearance in baptismal registers as godfather or witness.[8] Virtual Museum of New France. We do not know how Jacques Cartier learned the art of navigation, but Saint-Malo, the town where he was born between the summer and winter of 1491, was at the time one of the most important ports in Europe.

Virtual Museum of New France

In 1524 he probably accompanied Giovanni da Verrazzano on unofficial explorations initiated by the king of France. Some ten years later, Jacques Cartier was a sufficiently experienced navigator to be asked by Francis I to undertake the official exploration of North America. There is no doubt that he was already familiar with the sea route that he took in 1534. Jacques Cartier. Jacques Cartier Ce navigateur malouin, découvreur du Canada, est né en 1491 à Saint-Malo.

Jacques Cartier

Issu d'une famille aisée de marins.Très jeune, il est engagé comme mousse. Il se marie en 1520 avec Catherine des Granches, elle même issue d'une famille de navigateurs. Matelot puis maître pilote, il est promu capitaine de navire lors d'une visite de François 1er au Mont Saint-Michel. D'après certains historiens, c'est à ce moment que le souverain français aurait été sollicité pour l'accord et le financement nécessaires pour armer deux navires et se lancer à la découverte du "Passage du Nord-Ouest" vers les Indes. Jacques Cartier - Biographie (1491-1557) La Bienvenue en ces lieues*...

Jacques Cartier - Biographie (1491-1557)

Alors que certains comme Cortés ou Pizarro, mûs par des rêves de conquêtes et de richesses faciles, s'aventureront sur les terres du Nouveau Monde, d'autres tenteront de trouver une route maritime vers les Indes. Ce fut le cas de Fernão de Magalhães (dit Magellan) au sud, et de Jacques Cartier au nord. Paradoxe des célébrités de cette époque, nous ne savons pas grand-chose à propos de la jeunesse de Jacques Cartier. Cartier. Citoyen de Saint-Malo.

Cartier

Au nom de François Ier, il partit en 1534 avec deux navires vers l'ouest à la recherche d'un passage vers la Chine. Il parcourt la côte canadienne vers le nord puis vers le sud autour du golfe du Saint-Laurent et ramène deux enfants amérindiens. L'année suivante, le roi le renvoie explorer le continent. Cartier pénètre alors dans le fleuve du Saint-Laurent qu'il appelle "le Grande Rivière". Les jeunes indiens à son bord veulent l'entrainer à la recherche du royaume légendaire (et riche en or) du Saguenay. Jacques Cartier (1491 - 1557) - Le découvreur du Saint-Laurent. Le futur découvreur du Canada est né à Saint-Malo, au nord de la Bretagne.

Jacques Cartier (1491 - 1557) - Le découvreur du Saint-Laurent

Un riche mariage l'élève parmi les notables de la ville et l'abbé du mont Saint-Michel, Jean le Veneur, le présente au roi François 1er. Celui-ci lui demande de découvrir le mythique passage du Nord-Ouest entre Atlantique et Pacifique et finance son expédition. Il quitte Saint-Malo le 20 avril 1534, avec deux navires et 61 hommes, et prend la direction de la Nouvelle-France.

Cette région a été explorée dix ans plus tôt par Verrazano, pour le compte de l'armateur Jean Ango et du roi de France. Jacques Cartier. Par Portes, Jacques Arrivée de Jacques Cartier à Québec, 1535.

Jacques Cartier

Carte postale, BAnQ‎. Jacques Cartier est l’un de ces explorateurs européens partis d’Espagne, du Portugal, d’Angleterre et de France au XVIe et au XVIIe siècles, principalement pour découvrir un passage vers la Chine mythique. Cartier est devenu l’un des « découvreurs » d’un nouveau monde, immense continent qui barrait le chemin aux navigateurs : les Amériques. En explorateur méticuleux, il a inventorié un vaste territoire s’étendant du golfe du Saint-Laurent jusqu’au site d’Hochelaga, devenu Montréal, et il a attribué ce territoire au roi de France.

Article available in English : Jacques Cartier L’histoire Les faits historiques concernant Jacques Cartier, ce grand marin malouin, sont désormais bien connus et ils ne concordent pas toujours avec la représentation construite à son sujet. Les trois voyages de Jacques Cartier. Avec Bernard Allaire, historien Jacques Cartier découvre le Canada en 1535.

Les trois voyages de Jacques Cartier

Issu d’une famille de marins de Saint-Malo, il effectue trois grands voyages qui le mènent à affronter d’incroyables aventures franco-québécoises. Canal Académie vous emmène en voyage avec l’historien Bernard Allaire. Jacques Cartier, explorateur et découvreur. Jacques Cartier est né à Saint-Malo en 1491.

Jacques Cartier, explorateur et découvreur

Il est probable que sans l'appui de Jean La Veneur, prélat de la Maison Pontificale d'Alexandre VI, le navigateur malouin serait resté un illustre inconnu ... ! C'est lui, en effet, qui recommande Cartier à François Ier. Ce dernier le chargera d'explorer les terres inconnues situées entre Terre-Neuve et le Labrador dans le but d'enrichir le trésor royal. L'or en était la convoitise suprême. C'est le 20 avril 1534 que débute la traversée de l'océan qui, en 20 jours, l'amènera au détroit de Belle-Isle.

C'est ainsi qu'une nouvelle expédition partira le 19 mai 1535 pour aboutir à l'immense estuaire du Saint-Laurent.