background preloader

Guerre de Vendée 1793-1796

Facebook Twitter

Guerre de Vendée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerre de Vendée

La guerre de Vendée est le nom donné à la guerre civile qui opposa, dans l'Ouest de la France, les Républicains (bleus) aux Royalistes (blancs), entre l'An I et l'An IV (1793 et 1796) pendant la Révolution française. Elle fut étroitement liée à la Chouannerie, l'ensemble de ces deux conflits étant parfois connu sous le nom de « Guerres de l'Ouest ». La chouannerie se déroula sur la rive droite de la Loire, tandis que le soulèvement vendéen eut lieu sur la rive gauche. Le terme Vendée militaire désigne d'ailleurs le territoire insurgé au sud du fleuve. Comme partout en France, la Vendée a connu des manifestations paysannes entre 1789 et 1792. Étalée sur trois années, la guerre a connu plusieurs phases, avec une brève période de paix au printemps 1795. Contexte[modifier | modifier le code] L'évolution historiographique sur les causes de l'insurrection[modifier | modifier le code] Une histoire revisitée[modifier | modifier le code] Romans.

1793 - GUERRE DE VENDÉE. Vendée 1789-1801. Anjou-Bretagne-Poitou, Révolution, Révolution, Histoire de France, Histoire, Nos Rayons - Chiré. Ils s'appellent Pierre, Louis, Marie, Julien, Jean, se surnomment La Pipe, Cherche-Pain, Tête Carrée, vivent, s'aiment et aspirent à un monde meilleur.

Vendée 1789-1801. Anjou-Bretagne-Poitou, Révolution, Révolution, Histoire de France, Histoire, Nos Rayons - Chiré

A travers leur destin, nous revivons la prodigieuse épopée de leur région entrée dans l' Histoire sous le nom de Vendée. Pourquoi tout un peuple se soulève-t-il en 1793 contre une République qui prône la Liberté, l'Egalité, la Fraternité? Comment des dizaines de milliers de Vendéens s'organisent-ils pour battre les armées régulières envoyées afin de les soumettre? Sélection Gallica sur le thème de la guerre de Vendée. In : La Vendée historique. – (5 mai 1904) n° 177, col. 198-206 ; (20 mai 1904) n° 178, col. 209-215 ; (5 juin 1904) n° 179, col. 233-239 ; (20 juin 1904) n° 180, col. 257-265 ; (5-20 juill. 1904) n° 181-182, col. 281-287 ; (5-20 août 1904) n° 183-184, col. 313-318 ; (5-20 sept. 1904) n° 185-186, col. 345-350 ; (5 oct. 1904) n° 187, col. 377-384 ; (20 octobre 1904) n° 188, col. 409-416 ; (5 nov. 1904) n° 189, col. 441-446 ; (20 nov. 1904) n° 190, col. 472-479 ; (5 déc. 1904) n° 191, col. 496-503 ; (20 déc. 1904) n° 192, col. 523-525 ; (5 janv.1905) n° 193, col. 6-10 ; (20 janv. 1905) n° 194, col. 35-38 ; (5-20 fév. 1905) n° 195-196, col. 50-60 ; (5 mars 1905) n° 197, col. 82-87 ; (20 mars 1905) n° 198, col. 111-117 ; (5 avril 1905) n° 199, col. 128-134 ; (20 avril 1905) n° 200, col. 161-165 ; (5-20 mai 1905) n° 201-202, col. 181-185 ; (5 juin 1905) n° 203, col. 201-206 ; (20 juin 1905) n° 204, col. 228-236.

Sélection Gallica sur le thème de la guerre de Vendée

Vidéi Guerre de Vendée

Chefs Vendéens. Les colonnes Infernales. Massacres de la guerre de Vendée. Les Noyades de Nantes. Archives Guerre de Vendée. Le débarquement des émigrés à Quiberon 1795. Guerres de Vendée. Retour page d'accueil. Introduction sur les Guerres de Vendée Les Guerres de Vendée ont éclaté en mars 1793, et ne se sont terminées qu'en 1832. Elles ont touché toute une région couvrant le Sud de la Loire Atlantique (Pays de Retz), le Sud-Ouest du Maine et Loire (les Mauges), le Nord de la Vendée (le Bocage) et le Nord des Deux Sèvres (le Haut Poitou). Cette région est connue aujourd'hui sous le nom de "Vendée Militaire". Une partie des Guerres de Vendée cependant s'est déroulé hors de la Vendée Militaire, lorsque l'Armée Vendéenne a franchi la Loire pour rejoindre Granville. Les Guerres de Vendée, c'est d'abord le soulevement de tout un peuple rural, composé de paysans, d'artisans et de petits commerçants, attaché à sa religion catholique et à son Roi Louis XVI, soulèvement contre un gouvernement révolutionnaire qui leur interdisait la pratique de leur foi, qui emprisonnait leurs prêtres et qui a exécuté leur Roi.

Les batailles sont brèves. Le Soulèvement vendéen (mars 1793) Les râfles. Guerre de Vendée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerre de Vendée

La guerre de Vendée est le nom donné à la guerre civile qui opposa, dans l'Ouest de la France, les Républicains (bleus) aux Royalistes (blancs), entre l'An I et l'An IV (1793 et 1796) pendant la Révolution française. Comme partout en France, la Vendée a connu des manifestations paysannes entre 1789 et 1792. Mais c'est au moment de la levée en masse, en 1793, que la révolte ou rébellion vendéenne, aussi appelée insurrection vendéenne, s'est déclenchée, dans un premier temps comme une jacquerie paysanne classique, avant de prendre la forme d'un mouvement contre-révolutionnaire. Étalée sur trois années, la guerre a connu plusieurs phases, avec une brève période de paix au printemps 1795. Elle s'est terminée au début de l'année 1796, après avoir fait plus de 200 000 morts et causé de nombreuses destructions. Contexte[modifier | modifier le code] L'évolution historiographique sur les causes de l'insurrection[modifier | modifier le code]

Guerres de Vendée. La guerre de Vendée. Contexte historique L’Ouest catholique et royaliste manifeste très tôt une vive opposition aux bouleversements créés par les événements révolutionnaires de 1789. La Constitution civile du clergé, adoptée par l’Assemblée constituante le 12 juillet 1790, suscite une franche hostilité en Bretagne et en Vendée : plus de 80 % des prêtres refusent de jurer fidélité à leur nouveau statut, et l’arrestation de nombre de ces prêtres réfractaires aggrave les tensions. Les prêtres assermentés étant trop peu nombreux, beaucoup de paroisses restent sans curé, et l’exercice du culte prend un caractère clandestin. Dans ces provinces essentiellement rurales, la population souffre du renchérissement des denrées, qui contribue à la recrudescence de la misère. En effet, en février 1793, les assignats ont déjà perdu la moitié de leur valeur, et l’écart entre le coût de la vie et la rémunération du travail s’est considérablement creusé.

Analyse de l'image Interprétation. Guerres de Vendee insurrection vendeenne soulevement 1793. En 1793, la France faisait front à l'Europe, la Vendée tenait tête à la France.

Guerres de Vendee insurrection vendeenne soulevement 1793

La France était plus grande que l'Europe ; la Vendée était plus grande que la France. Victor Hugo. Il n'y a rien de plus connu et de moins bien connu que l'insurrection vendéenne de 1793, la grande guerre, comme l'appellent encore aujourd'hui nos anciens. Cette formidable lutte de deux principes éminemment opposés, que Napoléon a qualifiée de guerre de géants, est peut-être l'événement de notre histoire contemporaine qui a soulevé les enthousiasmes les plus passionnés comme aussi les polémiques les plus ardentes. « C'est qu'elle ne ressemble à aucune de nos campagnes classiques, cette guerre, qui a emprunté un caractère étrange et grandiose de sauvagerie, au milieu où se sont déroulés les événements, et au tempérament de fer des paysans exaltés par leurs croyances. Voilà comment se battaient ces hommes, précurseurs des Boërs (3), dont ils eurent l'âme et le courage. Chouannerie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chouannerie

La Chouannerie est une guerre civile qui opposa républicains et royalistes dans l'Ouest de la France, en Bretagne, dans le Maine, l'Anjou et la Normandie, lors de la Révolution française. Elle fut étroitement liée à la guerre de Vendée, l'ensemble de ces deux conflits étant parfois connu sous le nom de Guerres de l'Ouest. Causes[modifier | modifier le code] Vendéens & Chouans. Les chouans - la vendée d hier et de nos jours histoire de la vendée. Chouans ! Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chouans ! Est un film français réalisé par Philippe de Broca, sorti en 1988. Synopsis[modifier | modifier le code] L'histoire d'une famille noble et éclairée, celle du Comte Savinien de Kerfadec (Philippe Noiret), lors des grandes révoltes chouannes dans les campagnes vendéenne et bretonne. L'histoire de ses trois enfants, déchirés entre le souffle révolutionnaire et la résistance épique des blancs face à la montée de la République.

Fiche technique[modifier | modifier le code] Distribution[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Chouans ! Chouans. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Breton en sentinelle devant une église, peinture de Charles Loyeux. Il ne faut pas confondre Chouans et Vendéens, combattants du sud de la Loire issus du Poitou, du sud de l'Anjou et du Pays de Retz breton. Cependant Chouans comme Vendéens se désignaient collectivement sous le nom d'armée catholique et royale. Origine de l'appellation[modifier | modifier le code] Les membres de la famille Cottereau portaient ce surnom de « Chouan » (en gallo « chat-huant », ou « chouin », nom local de la chouette hulotte), selon les uns, parce que leur aïeul était naturellement triste et taciturne[1], selon d'autres, parce qu'en faisant la contrebande du sel, ils contrefaisaient le cri du chat-huant pour s'avertir et se reconnaître.

Le Penn Baz - La Rose Couverte - Canne française et Bâton. - Le penn-baz - Chanson de Théodrore Botrel : "Mon pen-bas" - Extraits du film "Les Chouans" - 1947 - Théodore Botrel - Guerres de Vendée - Chouans.

Le Penn Baz - La Rose Couverte - Canne française et Bâton

France 3 : reportage sur les guerres de Vendée. Histoire_2. Génocide Bretons et Vendéens.