background preloader

Génocide Bretons et Vendéens

Facebook Twitter

Génocides Bretons et Vendéens. Génocide culturel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression génocide culturel employée pour décrire la destruction intentionnelle du patrimoine culturel d'un peuple ou d'une nation pour les raisons politiques, militaires, religieuses, idéologiques, ethniques ou raciales, est, aujourd'hui, et particulièrement dans son usage francophone, généralement considérée comme un abus de langage. La définition juridique du génocide est limitée aux actes de destruction physique ou biologique dans l'intention de détruire un groupe racial, religieux, ethnique ou national. Pertinence en droit international[modifier | modifier le code] La naissance du génocide, non en tant que réalité tangible, mais en tant qu’incrimination sur le plan juridique, est une notion récente au regard du droit international. Elle marque la prise de conscience d’une communauté internationale vis-à-vis des massacres de minorités perpétrés lors des conflits armés mondiaux de la première partie du XXe siècle.

Vidéo Génocide Bretons et Vendéens

Les colonnes Infernales. Les Noyades de Nantes. Le génocide culturel se poursuit. Communiqué de Bemdez Au vu des difficultés constantes imposées par l’Inspection académique pour l’ouverture de classes bilingues dans les écoles publiques et de surcroît cette année, tout un chacun ne peut que constater l’impuissance totale de la Région Bretagne d’appliquer les objectifs qu’elle s’est donnée pour l’enseignement en breton, à savoir 20 000 élèves prochainement dans le premier degré. Cet état de fait ne doit pas être imputablement attribué à une quelconque hypocrisie de la part d’élus mais plutôt au manque criant de compétences attribuées à l’assemblée bretonne, notamment dans l’enseignement. Les membres de l’association culturelle Bemdez apportent tout leur soutien à la résistance menée par les parents d’élèves.

Kevredigezh / Association BEMDEZ Ti ar c’hevredigezhioù / Maison des associations 6 straed ar Govuerezh / 6 rue de la Tannerie 56 000 GWENED / VANNES BREIZH / BRETAGNE Pgz / Tél. 06 11 51 43 15 Le site de Bemdez. Réunification de la Bretagne Génocide et Ethnocide. Saint-Brieuc—Une cinquantaine de députés français a adopté jeudi 22 décembre la proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915. Le nombre des parlementaires « aux ordres » ayant cosigné la proposition de loi (1) démontre, qu'il y a eu visées électoralistes à la présenter, au moment où, en ces temps de crise, de très nombreux dossiers devraient être traités dans l'urgence. Pour autant cette démarche servile permet d'évoquer d'autres questions portant sur la « négation » Un film sur le génocide britto-vendéen va sortir en DVD. © 2003-2014 All rights reserved. Cet article ne peut pas être reproduit sans autorisation de l' ABP.

Vous pouvez toutefois reproduire le premier paragraphe suivi d'un lien. Cet article a été lu 1459 fois et a fait l'objet de 11 commentaires. Une journée historique vendéenne à la Chapelle Basse-Mer en Bretagne. La Chapelle-Basse-Mer—Le 1er et le 2 octobre aura lieu à l'initiative de l'historien Reynald Sécher, une journée vendéenne à la Chapelle Basse-Mer. Mais la Chapelle Basse-Mer est en Bretagne… Cliquer pour agrandir une des 2 photos puis flèches clavier pour naviguer Initiative qui ne manque pas de surprendre au premier abord donc, d'autant plus qu'à la différence des communes alentours, en butte à une débretonnisation conséquente, la Chapelle Basse-Mer conserve un patrimoine qui ne peut en aucun cas être en Vendée, tant il ressemble à ce que le XVIe siècle a légué à la Basse-Bretagne, j'ai nommé la Chapelle Saint-Pierre ès Liens, fondée au XIIe, reconstruite au XVIe, chapelle que Reynald Sécher et ses amis restaurent avec efficacité depuis une vingtaine d'années, malgré les rebuffades récentes de la municipalité Voir le site.

Vous avez dit génocide? [Màj vidéo] Accueil > Actualités > Europe > Vous avez dit génocide? [Màj vidéo] Vous avez dit génocide? [Màj vidéo] Il y a 92 ans aujourd’hui se terminait la première guerre mondiale, guerre où fut entraînée la Bretagne malgré elle. L’Allemagne nazie n’a rien inventée pour les peaux humaines tannées. Accueil > Actualités > Bretagne > L’Allemagne nazie n’a rien inventée pour les peaux humaines tannées L’Allemagne nazie n’a rien inventée pour les peaux humaines tannées Pour ceux qui auraient séché les cours d’histoire, on y apprend quelques unes des abominations commises par les nazis, un bon exemple des « heures les plus sombres de notre histoire« .

Qui ne serait pas écœuré, choqué, devant des photos de pantalons en peau humaine, des abat-jour confectionnés en peau humaine tannée, tant d’horreurs pour lesquelles la simple pensée de leur existence suffit à marquer un être humain à vie. Seulement, ce qu’on ne nous apprend pas dans les cours d’histoire de l’école républicaine française, c’est que les nazis ne sont nullement les inventeurs de ces atrocités, et que récemment, on affichait encore une peau humaine tannée dans un musée. L’Arménie vendéenne : Indignez-vous ! Citoyen vertueux, j’aimerais proposer à la vindicte humaniste un génocide bien de chez nous, qui fera certainement l’affaire de tous ceux qui veulent produire français.

Par René Le Honzec. Le zèle de la République française à proclamer le Génocide Arménien (obligatoire) participe d’une constante héritée de la « Révolution Française », que le Monde entier nous envie, l’impérieuse nécessité d’éclairer le monde obscurantiste, c’est-à-dire tous les Autres sauf Nous. Quitte à revendiquer une repentance ostentatoire mais très sélective. Citoyen vertueux, j’aimerais proposer à la vindicte humaniste un génocide bien de chez nous, qui fera certainement l’affaire de tous ceux qui veulent produire français (coucou, Bayrou). Vers 1789 a commencé une phase marquante de notre Histoire, dénommée de façon ludique « Révolution Française ».

Comme l’écrit le général Westerman en décembre 93 : Génocide: la France n'a pas de leçon à donner à la Turquie. Oublier le génocide vendéen? Génocides - [Identité bretonne] Les députés français ont adopté en décembre 2012 une proposition de loi visant à pénaliser la négation du massacre arménien de 1915 sous l’empire ottoman. Au delà de toute polémique politicienne, saluons ce devoir de reconnaissance, à la mémoire de plus d’un million de victimes. Vendée d'hier et d'aujourd'hui.

Beau et fier pays que la Vendée. Pays gorgé d'histoire bien sûr et du prégnant souvenir de son effroyable martyr.Souvenir douloureux et cruel de ces colonnes infernales rasant les villages, tuant les enfants et les vieillards, empoisonnant les puits pour imposer le totalitarisme républicain. Premier génocide bretons et vendéen : un charnier découvert. Génocide vendéen : Tous les messages sur génocide vendéen. Le blog de Louis Melennec. Tract Collectif breton. C'est moins la Bretagne que la France qui est malade de son histoire, de sa memoire.

La Révolution de 1789 a donné naissance aux pires systèmes totalitaires. Pour créer l'homme nouveau, les deux régimes Communisme et Nazisme, n'hésiteront pas à légitimer le meurtre de masse, à déporter les peuples, à affamer des régions entières. A notre connaissance l'Etat français n'a jamais reconnu le génocide des vendéens et des bretons, fait acte de repentance, et verser des dommages et intérêts aux ayants droits des victimes ... Mais elle a, tardivement, reconnu le génocide des arméniens perpétrée par les Turcs en 1915 et fait acte de repentance pour le comportement de l'Etat français à l'égard des juifs pendant l'occupation allemande de la Deuxième guerre mondiale. Avenir de la loi sur le génocide britto-vendéen : la poubelle. Le 16 janvier, Lionnel Luca, député de la 6e circonscription des Alpes-Maritimes, a déposé une proposition de loi visant à reconnaître le génocide vendéen.

Avenir de la loi sur le génocide britto-vendéen : la poubelle

Celle-ci a suscité une couverture médiatique plus importante que sur son simple objet, puisqu’elle était cosignée par la députée frontiste de la 3e circonscription du Vaucluse (Carpentras), Marion-Maréchal le Pen. Le texte de loi proposé est très simple : l’article unique dispose « La République française reconnaît le génocide vendéen de 1793-1794. » Comment désigner simplement le troisième crime de la République contre son peuple.