background preloader

Nuage de mots

Facebook Twitter

Identité numérique et Internet responsable. Une extension pour repérer les fausses informations qui circulent en ligne. Pourquoi attendre que Facebook et compagnie réagissent quand on peut inventer soi-même des outils ? LE MONDE | • Mis à jour le | Par Big Browser Le Brexit et l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche annoncent, selon certains observateurs, l’entrée dans une « ère de la politique post-vérité » dans laquelle le vrai et le faux se valent quand ils se côtoient dans les timelines des réseaux sociaux. Accusé de ne pas avoir voulu réagir à la prolifération d’articles partiellement ou complètement faux pendant la campagne électorale américaine, Facebook peine à se justifier ou même à avoir une stratégie cohérente.

Cet immobilisme devrait nous inciter à prendre des mesures pour séparer le vrai du faux en ligne, sans attendre que ce soit décidé dans les salles de réunion de ces entreprises (comme Google qui vient de lancer un label signalant les articles de « fact-checking » dans Google Actualités.). « Attention ! Casser la dynamique de partage immédiat. Popular Tags on Flickr. Le Plaisir.

Folksonomie | Urfist de Paris. MOAT : donner du sens à vos tags. La folksonomie constitue une des fonctionnalités phare du Web 2.0. Son principe est finalement très simple : permettre aux utilisateurs de décrire des ressources (billet de blog, page Web, photos, vidéos...) par des mots-clés choisis librement. Elle offre, entre autres, les avantages suivants : Améliorer la recherche d'information dans sa collection de ressources personnelles ;Constituer un vecteur de sérendipité ;Donner aux autres utilisateurs une idée du contenu de sa collection de ressources ;Faire apparaître des réseaux sociaux implicites par l'utilisation commune de tags entre différents utilisateurs.

Peu à peu, les utilisateurs se sont pris au jeu et la folie du tagging s'est emparée de tous les internautes et plus simplement des afficionados du Web 2.0. La folksonomie est devenue un formidable outil dont les possibilités semblent, d'ailleurs, encore largement sous-exploitées. Ces limitations sont bien connus et il en existe certainement d'autres. Mais, MOAT ne s'arrête pas là. Folksonomies. Le terme de folksonomie est apparu récemment sur le web pour désigner le phénomène d’indexation des documents numériques par l’usager.

On rencontre également fréquemment le mot tag qui désigne en quelque sorte un mot-clé. Le terme de folknologie est aussi employé, mais plus rarement. L’usage du mot folksonomie semble donc plus opportun. L’architecte de l’information Thomas Vander Wal a forgé ce terme en combinant la taxinomie (règles de classification, taxonomy en anglais) et les usagers (folk). Ce phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur avec l’avènement des nouvelles technologies du web, dites « web 2.0 », qui donnent plus de possibilités d’expression à l’internaute.

Le phénomène est-il durable ou n’est-ce qu’un effet de mode ? Caractéristiques Les folksonomies constituent la possibilité pour l’usager d’indexer des documents afin qu’il puisse plus aisément les retrouver grâce à un système de mots-clés. L’ouverture d’esprit caractérise la folksonomie, comme le web 2.0. Conclusion. Folksonomie. Folksonomie"Une folksonomie est un néologisme désignant un système de classification collaborative décentralisée spontanée. Le concept étant récent, sa francisation n'est pas encore stabilisée, bien que le grand dictionnaire terminologique l'ait ajouté à sa base de données[1]. Le terme folksonomie est une adaptation française de l'anglais folksonomy, combinaison des mots folk (le peuple, les gens) et de taxonomy (la taxinomie). Le terme a été créé par l'architecte de l'information Thomas Vander Wal. Certains auteurs utilisent à la place les termes potonomie, peuplonomie, taxinomie populaire ou encore taxionomie sociale.

À l'inverse des systèmes hiérarchiques de classification, les contributeurs d'une folksonomie ne sont pas contraints à une terminologie prédéfinie mais peuvent adopter les termes qu'ils souhaitent pour classifier leurs ressources. Le concept de folksonomie est considéré comme faisant partie intégrante du Web 2.0. Wikipé. Culture documentaire et folksonomies. Article "de commande", pour la revue "Documentaliste, sciences de l'information", à paraître fin Février 2010. La version ci-dessous est celle de soumission, non encore revue et corrigée pour publication définitive. La version définitive sera déposée en archives ouvertes au moment de sa parution. Culture documentaire et folksonomies. L’indexation à l’ère industrielle et collaborative. Des folksonomies aux hashtags, quelles cultures informationnelles ? A L’INDEX. Communauté.

Interfaces. Économie. Et puis vinrent les Hashtags. L’INDEXATION : DU MARQUAGE AU REBOND, DE LA RARETÉ A L’ABONDANCE. Indexer : qui, quoi, où, comment ? L’indexation : industrielle ou sociale ? A SUIVRE ...Cultures. Olivier Ertzscheid. Indexation en langage libre. Indexation libre (folksonomie) Caractéristiques Niveau débutant Consiste en la libre description de ressources par les usagers Suppose une indexation en langage naturel Passe par l'attribution de mots-clés libres (tags) Suscite un partage de mots-clés Suscite un partage de ressources Propose une dimension sociale de l’indexation Niveau avancé Permet la description de ressources numériques Vise à aider à la recherche d’information S'applique à la diversité des ressources indexées (sites web, photos, textes, livres, blogs…) Conduit à la création de communautés d’usagers Conduit à l'émergence de folksonomies Définitions Niveau de formulation débutant L'indexation collective libre (ou folksonomie) consiste en la libre description de ressources par les usagers et suppose une indexation en langage naturel qui passe par l'attribution de mots-clés libres (tags).

Elle suscite un partage de mots-clés, un partage de ressources, dans une dimension sociale de l’indexation. Niveau de formulation avancé Approfondissement Exemples. Ecrire pour le web, illustrer son article. Ecrire pour le web, c’est aussi intégrer des illustrations soit en complément du texte soit à la place du texte, c’est dire la même chose mais autrement qu’avec du texte. Pour écrire sur le web, il est un équilibre à trouver entre la proportion du texte et des illustrations. Le visuel a une place centrale dans les publications web 2.0, il fait sens.

Beaucoup d’images, de diaporamas, d’infographies, de nuages de tags sont disponibles en ligne et réutilisables. Cela pose toujours 2 questions : le respect du droit d’auteurl’adéquation entre l’illustration trouvée et le contenu de notre article En fonction de son besoin d’illustration, on utilisera soit des images libres de droit soit des illustrations originales. Plusieurs sites offrent la possibilité de télécharger des images libres de droit : Une illustration, pour dire quoi ? Quand on ne trouve pas des illustrations déjà réalisées, libres d’utilisation et en cohérence avec le texte, on peut les créer soi-même. Des outils à disposition. [Tutoriel] NUAGES de MOTS-Travailler la sémantique. Je ne sais pas si vous avez déjà vu des nuages de mots… A la base il s’agissait d’une représentation visuelle des mots-clés les plus utilisés sur un site (comme vous pouvez en voir dans la colonne de droite sur la page d’accueil d’Ortho & Co.).

Plus un mot-clé est utilisé sur le site, plus il apparait en gros dans la liste. Mais les nuages de mots ont évolué ces dernières années pour devenir plus élaborés, et surtout ils ne sont plus limités à des usages sur sites webs. Plusieurs sites proposent de faire vous-même votre nuage de mot comme par exemple Wordle (gratuit, en anglais), ou même Orthomalin. Sur ces deux sites il est par exemple possible de copier/coller un texte et les mots principaux en sont immédiatement extraits et mis en valeur. Voici donc pas à pas comment j’ai procédé. Préparer une image « empreinte » de l’objet choisi Je voulais travailler sur le terme « bonbon ». S’inscrire sur le site internet « Tagul » Créer un nouveau nuage de mot Cliquer sur « Create new cloud ». Le monde de Wordle. Vous connaissez sans doute les nuages de mots, issus de la pratique de la folsksonomie, c’est-à-dire de l’indexation personnelle par les internautes des articles qu’ils publient.

Ces nuages présentent de façon visuelle les mots-clés, les plus importants apparaissant en caractères plus gros. Dans e-sidoc, ce nuage de mots donne vie aux descripteurs de nos notices. Cette technologie du web 2.0 peut sembler purement ludique, mais elle permet de travailler avec les élèves. Il existe plusieurs générateurs de nuages de mots. PrenonsWordle : il présente de façon simple et automatique les mots clés à partir d’un extrait de texte ou d’une URL. Quelques exemples d’utilisations pédagogiques dans les disciplines : par les professeurs documentalistes : voir le diaporama ci-joint lire ici lire ici par les professeurs de SVT : support d’exposés lire ici par les professeurs de latin : visualiser la fréquence des mots dans un texte en langue latine lire ici. Learningapps. Des outils gratuits pour créer des nuages de mots illustrés d'exemples d’utilisations. Les générateurs de mots clefs sont utilisés tant en marketing, qu’en éducation (notamment apprentissage des langues), ou encore en aide à la navigation.

Certains nécessitent une inscription, d’autres non. Les nuages de mots sont des outils populaires permettant une représentation visuelle de mots issus d’un texte. Ces mots sélectionnés mettent en exergue des mots issus d’un écrit, permettant d’en faire ressortir les idées principales, des concepts. Plus un mot est présent dans un écrit (nombre d’occurrences), plus il est mis en emphase (grande taille, gras, couleur…). Ils sont également utilisés pour mettre en évidence les mots clés (tags) en ce sens, ils peuvent être également utiles en tant que générateurs de tags. Quelles utilisations pour les nuages de mots ? Les usages sont multiples, en voici une liste non exhaustive :Informer les internautes sur les thématiques abordés dans les pages d’un site, d’un blog. Quelques exemples d'utilisation des nuages de mots Sources : Tag cloud - Nuage de mots-clés. 22 outils gratuits en ligne pour créer des nuages de mots-clés. En janvier 2012, NetPublic a publié l’article ressource : 6 solutions gratuites en ligne pour créer des nuages de mots-clés.

Les nuages de mots-clés permettent de représenter des mots-clés les plus utilisés dans un texte, de donner une représentation visuelle formalisée de termes, de créer à partir de mots… Avec des variantes de fonctionnalités selon les applications. Liste de solutions gratuites pour réaliser des nuages de mots-clés Le service Ecoles-Médias de la République et Canton de Genève (Suisse) va aujourd’hui plus loin en recensant 22 outils gratuits en ligne pour créer des nuages de mots-clés. Chaque solution est présentée dans un classement par popularité sur le Web et également avec une vignette qui présente un résultat de nuage de mot-clé généré via chaque outil. Les 22 outils Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International Mots-clés : cartographie, outil en ligne.

6 solutions gratuites en ligne pour créer des nuages de mots-clés. La création de nuage de mots-clés est une façon simple de cartographier des idées, des champs sémantiques, des concepts, d’évoquer des notions essentielles… Et de mettre en forme via des réglages (couleur, taille des mots, position dans l’espace, jeu de polices de caractère…) un instantané visuel qui offre une forme de représentation synthétique pour l’internaute et la personne. Ce type de mode cartographique peut être utilisé en gestion de projet, pour de la formation, de l’analyse de texte, du remue-méninges (brainstorming)… Voici 6 solutions gratuites en ligne pour créer des nuages de mots-clés : Wordle Il s’agit de l’outil le plus connu de création de nuage de mots-clés.

Il offre de nombreuses possibilités de paramétrage et de personnalisation des nuages générés. Il fonctionne (sans inscription) soit à partir d’une sélection de mots, de termes figurant à une adresse URL (possédant un flux RSS ou Atom) ou de mots-clés existants d’un compte Delicious. Tagul Tagxedo ToCloud TagCrowd. Wordle - Beautiful Word Clouds. Tagxedo - Word Cloud with Styles.