background preloader

Les entreprises du secteur HR

Facebook Twitter

Limites GIE

Après Quick, Burger King va avaler les chaînes Hippopotamus et Bistro Romain - Challenges.fr. Le plus discret des chefs d'entreprise français fait encore parler de lui en mettant la main sur un groupe de restauration en difficulté.

Après Quick, Burger King va avaler les chaînes Hippopotamus et Bistro Romain - Challenges.fr

Après Quick en 2015 et le groupe des Frères Blanc en 2016, Olivier Bertrand s'empare aujourd'hui du groupe Flo, criblé de dettes et sous mandat ad'hoc depuis novembre dernier. Un mandat de vente avait été confié à Rothschild & Co pour trouver un repreneur, sous le regard angoissé des six banques de Flo (Banques Populaires, Société Générale, BNP Paribas, Crédit Agricole d'Île de France, HSBC, et Crédit Lyonnais) qui se partagent un fardeau de près de 80 millions d'euros de dettes. Réalistes, les banquiers ont donc accepté de renoncer à une partie de ces créances et ont donné leur accord en début de semaine au projet industriel proposé par Olivier Bertrand, plutôt que celui du financier Walter Butler.

Fin de l'incertitude pour les salariés. AccorHotels en négociations exclusives pour reprendre Potel & Chabot. Le groupe hôtelier AccorHotels et Edmond de Rothschild Investment Partners sont entrés en négociations exclusives avec le management de Potel & Chabot et 21 Central Partners pour reprendre la totalité du capital du groupe qui coiffe les marques Potel & Chabot et Saint Clair Le Traiteur.

AccorHotels en négociations exclusives pour reprendre Potel & Chabot

Six ans après avoir revendu sa branche traiteur Lenôtre à Sodexo, le groupe AccorHotels est en passe de revenir dans l’événementiel et le traiteur par la grande porte. En effet, il vient d’annoncer être entré en négociations exclusives, aux côtés de Edmond de Rothschild Investment avec les actionnaires du groupe Potel & Chabot pour la reprise de 100 % du capital. A travers cette reprise, AccorHotels détiendrait 40 % du Traiteur et Edmond de Rothschild 51 %. Exit donc les propositions de Moma Group-Fimalac ou encore Châteauform qui avaient manifesté leur intérêt pour le dossier. Le Groupe Bertrand prend le contrôle de Flo et Louis Le Duff négocie la reprise de Tablapizza. Dans un communiqué paru ce jour, le groupe Flo annonce sa prise de contrôle par le Groupe Bertrand et être en négociation exclusive avec le groupe Le Duff sur la cession de Tablapizza.

Le Groupe Bertrand prend le contrôle de Flo et Louis Le Duff négocie la reprise de Tablapizza

Olivier Bertrand qui répond à France Snacking et snacking.fr évoque un large plan d’investissement et de repositionnement. Pour Olivier Bertrand, cette reprise du groupe Flo est une vraie opportunité. « Les deux groupes se sont construits sur le même modèle d’une restauration diversifiée, multimarques, alternant établissements en propre et en franchise. Nous avons un vrai savoir-faire dans la reprise d’entreprises en difficulté ». Après cette reprise, le groupe qui passera de 25 000 à 27 000 collaborateurs, récupèrera dans son périmètre, outre la restauration à thème portée surtout par près de 190 Hippo (mais aussi par Taverne de Maître Kanter et Bistro Romain) pour un CA de 170,4 M€, l’activité concession qui pèse 22,4 M€ et les brasseries (22,4 M€).

Une augmentation de capital avant la reprise effective. AccorHotels: Une étape de plus vers la scission est franchie. La constitution d'une société juridiquement indépendante (HotelInvest) au sein du groupe a été validée par le Conseil d'Administration d'AccorHotels.

AccorHotels: Une étape de plus vers la scission est franchie

La filialisation interne est une étape de plus du projet "Booster", attendu se concrétiser prochainement. Sébastien Bazin Le Conseil d'Administration du Groupe AccorHotels a acté une nouvelle étape dans le projet "Booster" cher à l'hôtelier : en actant la filialisation d'HotelInvest, qui possèdera la majorité des actifs immobiliers du groupe, cette dernière devient une entité légale distincte. De quoi l'ouvrir aux actionnaires extérieurs à un horizon proche ; le PDG du groupe Sébastien Bazin ayant récemment annoncé souhaiter conclure l'opération dans le courant de l'été. L'objectif ?

Cet accord devrait soutenir l'intérêt des analystes financiers et investisseurs pour le groupe, qui affichait déjà un bénéfice record en 2016 et est, pour différentes raisons, sur une dynamique favorable au 1er trimestre 2017. Nous vous recommandons ces articles. BlueGem rachète Big Fernand. Classement 2017 : Top 10 des groupes hôteliers en France [infographie] Top 10 des groupes hôteliers en France [Infographie] Club Med : Nouvelle stratégie, bientôt de nouveaux resorts en France et en Asie. Le Club Med a dévoilé ses résultats 2016 et annonce d’ambitieuses perspectives pour 2017, avec un nouveau programme stratégique et de nouvelles ouvertures et rénovations de resorts, notamment dans les Alpes françaises, en Provence, au Japon et en Chine.

Club Med : Nouvelle stratégie, bientôt de nouveaux resorts en France et en Asie

La stratégie de montée en gamme du Club Med semble finalement porter ses fruits financiers : le groupe enregistre un chiffre d’affaire 2016 de 1,5 Ma€ et un EBITDA de 109 M€ (soit 7,4% d e son CA), en hausse de 15% sur l'année. La transformation d'AccorHotels autour de trois métiers. AccorHotels a ouvert un hôtel toutes les 36 heures en 2016. Le groupe hôtelier affiche des chiffres record en 2016, malgré un contexte difficile.

AccorHotels a ouvert un hôtel toutes les 36 heures en 2016

La France, et plus particulièrement Paris, restent pénalisés par les conséquences des attentats. Sébastien Bazin, PDG d'AccorHotels, a présenté ce matin les résultats annuels du groupe hôtelier. Le résultat d’exploitation a augmenté de 4,6%, à 696 millions d’euros. Le chiffre d’affaires s’établit quant à lui à 5,6 milliards d’euros, en hausse de 0,9% (+2,2% à périmètre et change constants), résultant "d’une activité favorable dans la majorité des marchés clés du groupe".

AccorHotels s’est par ailleurs félicité sur 2016 d’un "développement record", avec l’ouverture de 81 042 chambres (soit 347 hôtels), à 89% en contrat de franchise, dont 117 hôtels et 43 481 chambres. La SEH renforce son réseau en Baie de Somme. Groupe Chateauform Offres d'emploi ou de stage en hôtellerie de luxe ou restauration gastronomique par établissement. Generator Hostels a trouvé preneur pour €450 millions. Queensgate Investment, société basée sur un partenariat entre la famille Kow, LJ Partnership et Peterson Group, vient de racheter auprès du fonds d'investissement Patron Capital, associé au fonds allemand Invesco, la chaîne Generator Hostels pour près de 450 millions d'euros, via son fond Queensgate Investment Fund II LT.

Generator Hostels a trouvé preneur pour €450 millions

Forte progression d'activité pour la S.E.H. Malgré les attentats, les inondations ou les grèves de transporteurs, le bilan 2016 du groupe coopératif SEH est plutôt largement positif.

Forte progression d'activité pour la S.E.H.

Classement 2017 : Quels changements dans le Top 10 des groupes hôteliers européens ? La chaîne Generator mise en vente par Patron Capital. Fondé dans les années 2000 par le couple Louise et Kingsley Duffy, d'abord à Londres, puis à Berlin, le concept Generator, une nouvelle vision de l'auberge de jeunesse, a pris son essor avec l'arrivée du fonds d'investissement Patron Capital, en 2007.

La chaîne Generator mise en vente par Patron Capital

C'est lui qui a débloqué le développement en injectant les fonds propres nécessaires. La Foncière des Murs achète le futur hôtel B&B de Bagnolet. C'est à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis, que doit voir le jour en 2019 un nouvel établissement B&B Hôtels.

La Foncière des Murs achète le futur hôtel B&B de Bagnolet

L'achat en VEFA portant sur sa réalisation vient d'être signée par la Foncière des Murs. Hôtel B&B Bagnolet La Foncière des Régions, à travers sa filiale Foncière des Murs vient de signer l'achat du futur hôtel B&B de Bagnolet (Seine-Saint-Denis). L'établissement sera intégré à un projet d'aménagement mixte de la ville comprenant également des commerces, des logements, une résidence étudiante ainsi que des parkings. L'hôtel, d'une surface au sol de 2800m2, proposera 108 chambres réparties sur 8 étages. Abonnement à L'Hôtellerie Restauration. Lavorel Hotels rachète le futur hôtel Parc OL pour 15 millions d'euros. Lavorel Hotels poursuit son développement avec la vente en l'état futur d'achèvement de l’hôtel Parc OL, situé au sein du complexe de l'Olympique Lyonnais.

La tendance est à la diversification pour le groupe, initialement positionné sur le segment haut de gamme. CREDIT photo : PARC OL Le groupe hôtelier Lavorel Hotels annonce l'acquisition en VEFA d'un nouvel hôtel actuellement en construction baptisé hôtel Parc OL, pour plus de 15 millions d'euros. Cette annonce intervient peu de temps après la rénovation du Marriott Lyon Cité internationale.

L'hôtel du Parc OL sera le premier établissement 3 étoiles du portefeuille du groupe qui entend ainsi diversifier son offre, originellement haut de gamme. L'hôtel Parc OL s'implante dans le parc multi-activités de l'Olympique Lyonnais (occupant une superficie de 50 hectares). Nous vous recommandons ces articles. Le Méridien Étoile change de mains. Le groupe d'investissement immobilier britannique Henderson Park a racheté les murs du plus grand hôtel de Paris (1 025 chambres) pour une somme évaluée à près de 365 millions d'euros.

Le Méridien Étoile Tout juste rénové, l'hôtel Méridien Étoile vient de trouver preneur. Le groupe américain Mount Kellett Capital Management s'est séparé des murs de l'adresse emblématique de la Porte Maillot. Tout proche du Palais des Congrès, l'établissement est notamment connu pour être le plus important de Paris intra-muros en termes de capacité, avec un total de 1 025 chambres et suites. Abonnement à L'Hôtellerie Restauration. AccorHotels : Des hôtels sans murs. En matière d’hébergement touristique, il est difficile de proposer des logements sans murs, hormis peut-être dans le domaine très lucratif du camping. Et pourtant, depuis plus de dix ans, les hôteliers du monde entier s’évertuent à abattre leurs murs. Il ne s’agit pas bien sûr de loger ses clients à la belle étoile, mais d’exercer son métier sans avoir à en posséder les locaux. C’est finalement un peu le rêve que va concrétiser AccorHotels si, comme il l’a annoncé ce mardi 12 juillet, il se désengage partiellement de son activité de propriété immobilière.

Une initiative applaudie par les marchés qui attendaient cela depuis longtemps. Lire aussi : AccorHotels rachète les hôtels Fairmont, Raffles et Swissôtel. Le groupe hôtelier Maranatha tient le choc de la crise, Immobilier - BTP. L'américain Marriott, nouveau géant de l'hôtellerie. Best Western lance SureStay, nouveau modèle de franchise en marque blanche. Best Western Hotels & Resorts annonce la création de SureStay Hotels, une nouvelle filiale destinée à renforcer la présence de l'opérateur sur le segment économique à travers la constitution d'un réseau d'établissements indépendants, non suffisamment qualifiés pour rejoindre Best Western.

Ils auront accès aux outils commerciaux de la chaîne mais sans apparaître comme membre. Le nouveau réseau SureStay développé par Best Western Hotels & Resorts se déclinera en trois marques, sur le segment économique et milieu de gamme : SureStay Hotel, SureStay Plus Hotel et SureStay Signature Collection. David Kong, Président et CEO de Best Western Hotels & Resorts a déclaré à cette occasion :"En Amérique du Nord, il existe actuellement 17 000 hôtels sous enseigne et 12 000 sans enseigne sur les segments économiques et moyen gamme. L'approche via une marque blanche permet à Best Western de toucher à cet énorme potentiel sans compromettre pour autant son image de marque. " Gofer : une application pour simplifier les démarches administratives liées à l’embauche. Abonnement à L'Hôtellerie Restauration.