background preloader

Les composantes de l'environnement

Facebook Twitter

Le réchauffement climatique va créer des conditions « bien plus favorables » pour le vin en Bretagne. "Nous représentons le luxe à la française" : les palaces rouvrent progressivement. Le télétravail plombe l'hôtellerie et la restauration. Orange avec Media Services, publié le samedi 20 juin 2020 à 07h00 De nombreux salariés ne sont pas encore revenus au bureau, donc les restaurateurs ne peuvent pas compter sur les pauses déjeuner.

Le télétravail plombe l'hôtellerie et la restauration

Les hôtels, eux, souffrent de l'annulation des séminaires et autres congrès. Les restaurants d'entreprise font aussi les frais de la crise. "Aujourd'hui la plupart des entreprises, des administrations, n'ont pas repris le travail en 'présentiel', il n'y a plus de conventions, de séminaires, et beaucoup de réunions se font via Zoom, Skype... c'est autant de repas en moins pour les restaurateurs et de nuitées en moins pour les hôteliers", constate Frank Delvau, coprésident pour Paris et l'Île-de-France de l'Umih, principal syndicat de l'hôtellerie restauration. Car en semaine, la clientèle d'affaires et celle des travailleurs en pause déjeuner génère 80% de l'activité des restaurateurs.

Coronavirus : les chèques tourisme, remède plébiscité pour relancer le secteur. Burger King débarque à Saint-Malo et recrute 70 personnes. C’est un événement dans le petit monde malouin des hamburgers et de la restauration rapide.

Burger King débarque à Saint-Malo et recrute 70 personnes

La chaîne Burger King débarque, comme on s’y attendait, à Saint-Malo. Le géant américain, qui a racheté l’enseigne Quick en 2015, remplace peu à peu tous les restaurants Quick sur le territoire national. Saint-Malo est donc l’une de ses prochaines étapes. Lire aussi : Burger King propose désormais la livraison à domicile avec Deliveroo : voici les villes concernées Le restaurant Quick de la Madeleine, situé sur le parking du centre commercial Le Cézembre, passera sous l’enseigne Burger King, avant l’été.

Le fast-food doit fermer samedi 23 février pour rouvrir sous sa nouvelle marque trois mois plus tard, vers la mi-mai 2019. Durant cette période, d’importants travaux de rénovation et d’agrandissement du restaurant seront menés. Le Télégramme - Dinard - Sommet du G7. En 2019, il passe par Dinard ! Lecture : 3 minutes Partager Sept délégations ministérielles des plus grandes puissances économiques du monde bientôt à Dinard (35) !

Le Télégramme - Dinard - Sommet du G7. En 2019, il passe par Dinard !

Selon nos informations, les ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur du G7 se retrouveront les 5, 6 et 7 avril prochains dans la cité de la côte d’Émeraude. But : préparer le sommet de l’été. Un important dispositif est en vue. JO 2024 : Tahiti devrait accueillir les épreuves de surf, reste à attendre le feu vert du CIO. Le comité d’organisation des Jeux olympiques (Cojo) de Paris 2024 a officialisé jeudi le choix de l’île polynésienne de Tahiti pour accueillir les épreuves de surf, au détriment de trois candidatures dans le sud-ouest de la métropole et une en Bretagne.

JO 2024 : Tahiti devrait accueillir les épreuves de surf, reste à attendre le feu vert du CIO

Les épreuves de shortboard, disputées par 24 hommes et 24 femmes, auront lieu sur le site de Teahupoo, connu pour offrir l’une des vagues les plus puissantes, spectaculaires et périlleuses au monde, ont décidé les membres du conseil d’administration de Paris-2024, qui rassemble les parties prenantes des JO (Cojo, Etat, collectivités, mouvement sportif). Lille, Saint-Malo, Rouen… ces villes boudées par les touristes depuis la grève.

Beaucoup d'hôteliers de l'Hexagone n'ont pas le cœur à sabler le champagne en ce début d'année.

Lille, Saint-Malo, Rouen… ces villes boudées par les touristes depuis la grève

Ceux qui proposent des chambres dans des villes facilement accessibles en TGV sont frappés de plein fouet par la grève contre la réforme des retraites. Durant les vacances scolaires de Noël et du Nouvel an, certains ont dû faire face à des annulations de réservation. « Des Français ont renoncé à partir parce qu'ils avaient peur de ne pas avoir de train. Il y en a aussi qui, depuis le début du mouvement en décembre, ont dû prendre des journées de RTT ou payer des heures sup'à la nounou, et donc n'ont plus suffisamment de congés ou de budget pour s'évader. La contestation sociale actuelle dissuade enfin certains touristes étrangers de venir en France », décrypte l'expert Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme.

Beaucoup d'hôteliers de l'Hexagone n'ont pas le cœur à sabler le champagne en ce début d'année. Le Conseil d’Etat empêche définitivement JCDecaux de pister les téléphones des passants. Airbnb jette l'éponge devant la fermeté de New York. Grève de la faim à Saint-Malo : contre la construction à 15 cm des fenêtres de ses chambres qui le conduirait à la ruine.

Saint-Malo, ville forte et ayant pourtant régulièrement subi des dommages au fil des siècles dont les derniers pendant la seconde guerre mondiale est une ville où des notables appuyé par la mairie s’autorisent la construction d’une extension de l’un de leurs hôtels en condamnant le petit hôtel voisin à la faillite puisqu’un mur va être construit à 15 centimètres des fenêtres d’une partie de ses chambres.

Grève de la faim à Saint-Malo : contre la construction à 15 cm des fenêtres de ses chambres qui le conduirait à la ruine

Le Nautilus, victime dont le patron a entamé une grève de la faim La victime dans cette affaire est le Nautilus à Saint Malo, un hôtel de 15 chambres datant du 17ème siècle. En 2011, nous avions fait le portrait de son propriétaire Loïck Tostivint. Le Nautilus a par deux fois été élu "meilleur hôtel français en 2010 sur TripAdvisor™" dans la catégorie "Travelers Choice".

On peut donc dire que Loïck est un hôtelier comme on aimerait en voir beaucoup plus, un hôtelier qui s’occupe de ses clients "aux petits oignons". La Baule : Veolia s'offre la plage.