background preloader

C'est quoi, Big data ?

Facebook Twitter

Big data, l’enjeu du pouvoir. Le Big Data, Le Cloud … Internet évolue maintenant si vite que ses nouveaux développements deviennent des enjeux majeurs avant même que le grand public ait eu le temps de les comprendre.

Big data, l’enjeu du pouvoir

Data centers: la donnée écolo. Il y en a des milliers dans le monde.

Data centers: la donnée écolo

Plus d’une centaine en France. Les data centers sont la face cachée d’Internet ; on y a recours tous les jours. Big data, décodage et analyse des enjeux. Les Big Data pour modifier la structure du social. "La physique sociale, c'est ce qui arrive quand le Big Data rencontre la science sociale", expliquait récemment Sandy Pentland à l'IdeaCast, le podcast de la Harvard Business Review, en évoquant son dernier livre Social Physics, comment les bonnes idées se diffusent.

Les Big Data pour modifier la structure du social

Pour Pentland, “l’extraction de la réalité” (reality mining) va rendre possible la modélisation mathématique de la société... Et c'est là une révolution scientifique qui s'annonce. Nous avons souvent évoqué les travaux de Sandy Pentland sur InternetActu.net. Il faut dire qu'il n'est pas n'importe qui. Il est l'un des chercheurs clef du Massachusetts Institute of Technology, comme le souligne le récent portrait que dressait de lui The Verge.

Qu'est-ce que la Physique sociale ? Pentland fonde son livre sur un concept appelé la physique sociale. Une nouvelle science ? Big Data Overview (french) Le big data, modèle de croissance ? Le29 avril 2013, EcoFutur consacrait sa une à l’«open data».

Le big data, modèle de croissance ?

Autrement dit, à l’existence de «la masse infinie d’informations brutes désormais accessibles au public via Internet et que les start-up s’empressent d’exploiter». Presqu’un an plus tard, le monde numérique ne parle - presque - plus que de son rejeton : le «big data». Et de sa montée en puissance dans le business des mastodontes mondiaux du Web. Les Google, Facebook et Amazon qui collectent chaque jour des millions de données se sont rendu compte qu’ils étaient assis sur de d’or. A condition de savoir collecter, stocker et traiter massivement ces fameuses datas produites par les consommateurs et les entreprises sur la Toile. Big Data, la déferlante des octets. Les sciences et technologies du numérique connaissent actuellement un changement d’échelle majeur par la taille et la complexité des données qu’elles manipulent.

Big Data, la déferlante des octets

L’information est devenue un objet monnayable, négociable, et une cible d’investissements. Des dizaines de programmes, à travers le monde, sont lancés sur les Big Data, l’Open Data, la numérisation du patrimoine et les gisements de données scientifiques. Du déluge des données est née la science des données. Ses champs d’application sont nombreux. Parmi ceux-ci, on trouve les domaines de la santé (suivi de la propagation d’épidémies, aide au diagnostic, surveillance post-opératoire, etc.), de la gestion de crise (catastrophes… Lire la suite de l'édito Les sciences et technologies du numérique connaissent actuellement un changement d’échelle majeur par la taille et la complexité des données qu’elles manipulent.

Bar des Sciences: Débat sur le Big Data. Le Cœur des Sciences, à Université du Québec à Montréal, organise le 13 février prochain, à 18h, un débat grand public sur le Big Data, dans le cadre d’un bar des sciences, auquel je devrais participer, avec Vincent Gautrais (a.k.a.

Bar des Sciences: Débat sur le Big Data

@gautrais), Yves-Alexandre de Montjoye (a.k.a. @yvesalexandre) et Jean-Hughes Roy (a.k.a. @jeanhuguesroy). Les mauvaises langues diront que je n’aurais pas pu refuser d’intervenir dans un bar (et elles n’auront probablement pas tort). Cela dit, le public ne semble plus autorisé : dans les heures qui ont suivi l’annonce, l’événement a été complet ! « Big data » : Trois défis pour les maths. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | David Larousserie C’est un déluge.

« Big data » : Trois défis pour les maths

Big Data, troisième étape de la révolution de l'information, Analyses de la rédaction. En quoi les Big Data sont-elles personnelles. A l’occasion du colloque “la politique des données personnelles : Big Data ou contrôle individuel “ organisé par l’Institut des systèmes complexes et l’Ecole normale supérieure de Lyon qui se tenait le 21 novembre dernier, Yves-Alexandre de Montjoye (@yvesalexandre) était venu présenter ses travaux, et à travers lui, ceux du MediaLab sur ce sujet (Cf.

En quoi les Big Data sont-elles personnelles

“D’autres outils et règles pour mieux contrôler les données” ). Yves-Alexandre de Montjoye est doctorant au MIT. Il travaille au laboratoire de dynamique humaine du Media Lab, aux côtés de Sandy Pentland, dont nous avons plusieurs fois fait part des travaux. Nos données de déplacements sont encore plus personnelles que nos empreintes digitales Faire correspondre des empreintes digitales n’est pas si simple, rappelle Yves-Alexandre de Montjoye. Image : illustration de l’unicité de nos parcours repérés via des antennes mobiles. Et Yves-Alexandre de nous inviter à retrouver un de ses collègues du Media Lab. Hubert Guillaud. Big Data : nouvelle étape de l’informatisation du monde. [Conférence] Big Data : une révolution numérique - Master 2 ECOTIC Master 2 ECOTIC.

Certaines entreprises se sont lancées dans le Big Data, en collectant et traitant des masses de données provenant de multiples sources internes et externes : données sur les clients et fournisseurs, opinions et contenus partagés dans les réseaux sociaux, données de navigation des internautes, données de géolocalisation, données bancaires….

[Conférence] Big Data : une révolution numérique - Master 2 ECOTIC Master 2 ECOTIC

Mais à quoi servent les Big Data ? Quelles sont leurs avantages et leurs limites ? Comment sont-elles traitées ? C’est avec beaucoup d’intérêt que nous avons écouté Stéphane Tufféry, mathématicien à l’Ensai de Rennes, nous parler du Big Data, et de cette nouvelle « révolution numérique ». Animée par Maëtte Chantrel, cette conférence a été donnée aux Champs Libres à Rennes le 13 novembre 2013. Les Big Data : une révolution numérique.

Avril 2014 29 avril 2014 | 20H30 Mardis de l'Espace des sciences Serge Tisseron.

Les Big Data : une révolution numérique

Big Data I : des données à vitesse grand V. Dans quel domaine la vitesse liée au Big Data se manifeste-t-elle le plus aujourd’hui ? Les analystes de Big Data font des projections à partir desquelles des êtres humains, mais aussi des machines, peuvent prendre des décisions. Et cela nous permet d’accélérer le processus de décision de telle sorte que sur le marché du comptant à Wall Street, des milliards de décisions peuvent être prises en l’espace d’une seconde. Google est aussi un exemple parlant : sur la page d’accueil, on voit à droite des annonces payantes et, en haut, des liens sponsorisés. Ces espaces publicitaires sont vendus aux enchères en temps réel, en fonction de la nature de la recherche lancée par l’internaute. Google fait alors une offre sur le marché qui est évaluée par d’autres algorithmes, qui décident alors d’acheter ou non cet espace.

Big Data II - Bienvenue dans le monde des yottaoctets. ARTE Future : Comment définissez-vous le phénomène du Big Data ? Evgeny Morozov : Je donnerais une définition standard : il s’agit de données trop complexes ou volumineuses pour pouvoir être traitées par des systèmes informatiques et bases de données standard. C’est la première définition utilisée par certains acteurs de l’industrie de l’informatique.

Depuis lors, les limites de cette expression se sont élargies. Big Data III - Moi, l'octet. « Nous devons nous battre pour avoir la propriété de nos données » Un millier d’étudiants de l’université technique danoise (DTU) de Copenhague reçoivent, ces jours-ci, un Smartphone Google flambant neuf. Un cadeau certes, mais avec un gros bémol : il est placé sous la surveillance illimitée de l’université. Espionner les Big Data fait partie du projet « Sensible DTU », qui se propose de réaliser une analyse interdisciplinaire de notre comportement social à partir de nos données personnelles.

A l’origine de l’étude : un professeur d’informatique, Sune Lehmann, (@sunemann) et un doctorant, Arek Stopczynski, (@h0pbeat). Lors d’une interview via Skype réalisée par ARTE Future, les deux chercheurs expliquent comment et pourquoi ils surveillent leurs étudiants - et ce que signifie la sphère privée à l’ère des Smartphones. Big Data IV - Les sentinelles de la planète.