Marketing

Facebook Twitter

Guitardjf : Une coulée de lave dans un... Beyoncé bouscule les règles du marketing digital. Cette nuit, Queen B a bousculé son monde en dévoilant un album inattendu.

Beyoncé bouscule les règles du marketing digital

Et l’air de rien, elle a donné une leçon de marketing à l’industrie musicale. Capture d’écran du teaser de “Superpowers” Alors que la majorité des artistes annoncent leurs albums à coups de teasers, singles, tracklists, images et pochettes, la reine du R’n'B a décidé de prendre le contre-pied de cette méthode en mettant directement sur iTunes son cinquième album, sobrement intitulé Beyoncé. Sans aucune forme de promotion. Un opus pourtant extrêmement élaboré qui compte des invités de qualité, comme Drake et Frank Ocean. Si Kanye West avait amorcé une forme d’anti-promo avec son album Yeezus, pour lequel le rappeur omniprésent avait évité les plateaux télé (hormis un passage au Saturday Night Live) et radios pour entretenir le mystère, Beyoncé est allée plus loin. 14 titres pour 17 clips Beyoncé : le caméléon L’anti-Gaga n’a pas besoin de tout ça.

Dans une vidéo postée sur sa page Facebook, elle explique ce choix :

Toolkit

Luxe. Lobbying. Sports. Strategy. Identity. Brands. Cultural Marketing. Neuromarketing. Street Marketing. Consommation. Advertising. Trends.