background preloader

THEME 4

Facebook Twitter

La confiance, un levier de croissance pour l’entreprise. Les enquêtes en attestent. La confiance à l’endroit des entreprises et des institutions de toute nature a tendance à s’effriter. Selon le Trust Barometer 2015 (Edelman), seules 57% des 33 000 personnes interrogées déclarent faire confiance aux entreprises. L’actualité fourmille d’exemples de situations dans lesquelles l’ingrédient de la confiance, ou son absence, en font un facteur clé : crises économiques et financières (défiance envers les institutions financières, les finances publiques, les perspectives d’avenir,…), crises politiques, défiance généralisée envers les autorités de régulation,… Or, dans un univers économique de plus en plus mondialisé et complexe, les entreprises et les organisations ne peuvent se développer et prospérer qu’à la condition de recueillir la confiance de leurs partenaires, de leurs investisseurs, de leurs clients et de leurs collaborateurs, qui représentent autant de leviers de compétitivité.

Confiance des investisseurs / partenaires Confiance des clients. Quand épanouissement des salariés rime avec performance. Management Le 12/01/2017 Plus qu’une tendance, c’est devenu une évidence : l’entreprise du 21e siècle se doit de tout mettre en œuvre pour que ses salariés se sentent bien. Car un collaborateur plus épanoui est aussi un collaborateur plus performant. L’agilité peut-elle favoriser le bien-être et agir comme un levier de performance ? La réponse est oui. Le client était au cœur du concept premier d’agilité qui a émergé dans les années 1990, sous l’influence d’évolutions technologiques de plus en plus rapides. Le concept d’agilité implique donc de remettre l’humain au centre des préoccupations de l’entreprise. 1- Privilégier les individus et leurs interactions, plus que les processus et les outils La manière dont les salariés interagissent et travaillent ensemble est primordiale et plus importante que les outils qui contrôlent traditionnellement la gestion de projet. 2- Tabler sur des logiciels opérationnels plutôt que sur une documentation exhaustive.

Qu’est-ce qui fait le succès des équipes performantes? Si les entrepreneurs à succès, comme Elon Musk ou Mark Zuckerberg font rêver, ce sont les entreprises qui décuplent les capacités de leurs équipes qui attirent réellement les talents, pour Sven Peters, «technology evangelist» chez Atlassian (outil de collaboration et de développement logiciel). Dans sa présentation «The Secret Sauce of Successful Teams», il s'interroge sur ce qui fait la différence entre les équipes performantes et les autres. Selon l'expert du travail collaboratif, la clé d'un bon fonctionnement en équipe réside dans ce qu'il appelle la «sécurité psychologique» qu'elle apporte à ses membres.

Cette dernière repose sur quatre grands piliers: Une vision motivante, qui suppose d'avoir défini un objectif à atteindre à moyen terme, mais aussi des thématiques de travail prioritaires, un plan d'action pour atteindre ces objectifs, ainsi qu'un suivi régulier et partagé d'indicateurs de performance pré-définis. Une bonne performance sociale est « rentable » pour les entreprises - Trente-cinq ans de recherche semblent indiquer qu’une bonne performance sociale permet d’améliorer les résultats financiers des entreprises. Le principal lien entre la performance sociale et la performance financière des entreprises est la meilleure réputation que procurent les investissements socialement responsables.

Ces investissements renforcent la bonne volonté des parties prenantes et aident les entreprises à accéder à du capital financier. Les entreprises devraient investir dans la performance sociale et prêter attention aux parties prenantes afin de profiter d’une amélioration de leur réputation et de tirer un gain financier des investissements responsables. Contexte Les entreprises étaient sceptiques à l’égard de la relation entre la performance sociale et la performance financière des entreprises estimant que l’état actuel de la recherche ne permettait pas de tirer de conclusions générales.

Faits saillants et conclusions Implications pour les gestionnaires Méthodologie Source. Pourquoi et comment mesurer la performance sociale des entreprises ? La performance sociale d’une entreprise, dont le bien-être de ses collaborateurs, ne doit pas ou plus être considérée comme un « luxe inutile ». En réalité, elle conditionne la performance économique. Aujourd’hui nous ne disposons pas d’outils de mesure et d’évaluation vraiment satisfaisants. Voici quelques pistes pour amorcer une réflexion. Comme nous avons déjà eu l’occasion de l’écrire, le bien-être des collaborateurs peut être une source, voire une ressource stratégique de performance économique, de différenciation concurrentielle et d’image de marque.

Cela notamment lorsque le service tient une place prépondérante, et plus largement lorsque l’entreprise est ancrée dans ce que nous nommons désormais « l’économie de la connaissance ». Des entreprises épinglées pour retard de paiement. Haro sur les entreprises qui paient tardivement leurs fournisseurs. Dans le viseur de Bercy, plusieurs d’entre elles se sont vues infliger, depuis fin 2015, des amendes importantes pour retard de paiement.

Dernières en dates, parmi les sociétés connues : le chausseur San Marina a été puni, le 12 août, d’une amende de 332 000 €, les Salaisons de l'Arrée, situé à Brennilis, dans le Finistère, d’une amende de 100 000 € le 22 juillet, le leader des vins et spiritueux Moët Henessy Diago, de 100 000 € fin juin, Air France, de 100 000 €, Etam lingerie de 170 000 €, ou encore la société Alstom Grid de 375 000 €, en mars. Depuis octobre Les premières amendes étaient tombées en octobre : Airbus, SFR, Numéricâble ou Paul Prédault (jambons) avaient été les premiers dont les mauvaises pratiques avaient été rendues publiques par la Direction générale de consommation, de la concurrence, de la répression des fraudes (DGCCRF), en plus d’être mis à l’amende. 60 jours de délais Que dit la loi ?

Qu’auriez vous fait à la place de Carglass pour rester numéro 1 du pare-brise. Le changement climatique ne fait décidément l'affaire de personne. Le marché du pare-brise souffre aussi avec ces températures ni froides ni chaudes, qui préservent les vitrages des dégâts dus au gel et aux fortes chaleurs. Ajoutez les radars qui ont limité les vitesses, et donc les projections de gravillons. Saupoudrez d'un zeste de crise économique et vous comprendrez pourquoi le marché a baissé de 25% en volume depuis 2010. Leader du secteur depuis trente ans, Carglass n'échappe pas à la tendance : son chiffre d'affaires est passé de 426 millions d'euros en 2010 à 399 millions l'an dernier. >> Comparez ici les offres d'assurance automobile Aussi, pour maintenir ses parts de marché, Eric Girard, aux commandes de Carglass depuis 2005, se devait de frapper fort...

Eric Girard, le DG de Carglass ©Carglass 1. Face à un marché baissier, la diversification s'impose. 2. 3. > Vidéo. -> Il a choisi la deuxième option, la plus ambitieuse : ©Pierre Gleizes/REA CRÉER UN CLIMAT DE CONFIANCE. > Vidéo. Le ministère de l’économie poursuit Carrefour pour « pratiques commerciales abusives » Le ministère de l’économie et des finances met la pression sur les enseignes de la grande distribution alimentaire alors que s’ouvre la période dite des « négociations commerciales ». Entre octobre et février, les grandes surfaces discutent avec leurs fournisseurs des tarifs d’achat pour l’année, comme le prévoit la loi de modernisation de l’économie de 2008. Mercredi 9 novembre dans la soirée, le ministre Michel Sapin, Christophe Sirugue, secrétaire d’Etat chargé de l’industrie, et Martine Pinville, secrétaire d’Etat chargée du commerce et de la consommation, ont annoncé avoir assigné Carrefour devant le tribunal de commerce « pour des pratiques commerciales abusives, contraires aux dispositions du code de commerce ».

Le communiqué de Bercy indique : Lire aussi : Les hypers continuent leur « je t’aime, moi non plus » avec les industriels Des discussions de plus en plus tendues Lire aussi : Carrefour sur tous les fronts Lire aussi : Des supermarchés au régime gourmet. Comment Le Bon Coin est devenu le site français le plus bankable. Tout commence en 1996 par une toute petite idée, dans une toute petite ville suédoise. Internet n’en est qu’à ses balbutiements. En France, on commence à peine à voir plus loin que le minitel. Les premiers premiers fournisseurs d’accès viennent de faire leur apparition.

Pendant ce temps, en Suède, Henrik Nordström, un ingénieur informatique de 44 ans crée Blocket. En l’espace de trois ans, Blocket devient un véritable réseau étendu sur tout le territoire. La recette du succès Recruté chez Vivendi en 2005, Olivier Aizac est chargé par Schibsted de développer la version française de Blocket. Olivier Aizac gère aujourd’hui les petits-frères du Bon Coin en Amérique du sud. Schibsted l’a fait, et ne regrette rien. Près d’un million d’annonces sont déposées chaque jour. L’économie collaborative au secours du gouvernement ?

Et comme tout start-up digne de ce nom, Le Bon Coin sait fêter son anniversaire. “En dix ans, vous êtes devenus l’un des sites les plus visités de France. Quel est le secret de Lidl pour vendre du vrai caviar à 10 euros? En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... bien ensoleillé Vent : 5km/h - UV : 1 Clôture veille : 4859.69 Ouverture : 4874.31 Newsletter BFM Business | Les + vues Replay Emissions FrédéricBIANCHI Journaliste Newsletter BFM Business Après le foie gras et les grands crus, l'enseigne de hard-discount continue de défricher le terrain du luxe avec le caviar. Et maintenant du caviar. Mais alors que les grands crus de la foire aux vins de septembre n'étaient pas accessibles à toutes les bourses (199 euros la bouteille d'Yquem), le caviar lui le sera davantage.

Car le caviar est peut-être le dernier vrai produit de luxe. Première astuce: la quantité. Pas de vente en ligne pour le caviar. Apple poursuit sa migration financière vers l’Irlande. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... bien ensoleillé Vent : 5km/h - UV : 1 Clôture veille : 4895.82 Ouverture : 4887.23 Replay Emissions PascalSAMAMA journaliste Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter BFM Business Apple quitte un paradis fiscal pour un autre. Chez Apple, les notes adressées aux développeurs contiennent des informations qui dépassent la programmation de logiciels. Ce message dévoilé par le quotidien Irish Times confirme la tension entre Bruxelles et Apple. En août 2016, l’UE a ordonné à l’Irlande de récupérer auprès du géant californien pour 13 milliards d'euros de taxes.

La migration financière vers Cork a démarré dès septembre. Pascal SAMAMA Tweeter. Chez Leclerc, le prix bas à tout prix, c'est fini - Le Parisien. Pour sa marque distributeur, qui représente la moitié de ses ventes en volume, l'enseigne change de stratégie. Santé, environnement et éthique sont les trois nouvelles priorités. Devant le prix. Changement de cap chez Leclerc. Les prix bas oui, mais pas à n'importe quel prix. La première enseigne de grande distribution française a annoncé hier que ses 5 400 produits Marque Repère auraient désormais trois nouvelles priorités : « La santé, l'environnement et l'éthique ». « Nous voulons que Leclerc monte en 2020 sur le podium des enseignes les mieux-disantes en matière d'environnement et de citoyenneté, annonce Michel-Edouard Leclerc, le célèbre patron des 600 magasins et d'autant de drives du même nom.

En France, Super U a fait des choses sur les OGM, Carrefour sur le bio, Lidl aussi a de bonnes initiatives... Moins de pesticides « Si le référent n'est plus dans la qualité, c'est à nous de tracer notre route et de créer notre propre indice de prix », explique Michel-Edouard Leclerc.