Point Godwin français

Facebook Twitter
DSK et Christian Jacob (Montage Le Post, d'après MAXPPP). | Attaque de Jacob contre DSK : le PS a-t-il raison d'accuser l'UMP d'"antisémitisme" ? - LePost.fr Attaque de Jacob contre DSK : le PS a-t-il raison d'accuser l'UMP d'"antisémitisme" ? - LePost.fr
Jacob-DSK ou les heures les plus sombres du débat politique Jacob-DSK ou les heures les plus sombres du débat politique Photo du feuilleton : Un village sous l'occupation (site officiel) Du même auteur Le staff de DSK devrait envoyer des fleurs à Christian Jacob.
Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le Le patron des députés UMP, Christian Jacob, a maintenu, mardi 15 février, ses propos sur Dominique Strauss-Kahn, déplorant les "insultes" proférées selon lui par "deux ou trois nageurs de compétition en eaux troubles" au Parti socialiste, qui "ont envie de nager dans les caniveaux". "Je n'ai pas le sentiment d'avoir été maladroit. (...) Je ne vois pas où est le problème de dire (...) que Dominique Strauss-Kahn, pour moi, n'incarne pas le monde rural ni la France des territoires ou des terroirs", a-t-il déclaré à la presse. "Je suis un paysan, je le ressens de cette manière et je pense que le monde agricole aussi. Fillon soutient Jacob après ses propos sur DSK Fillon soutient Jacob après ses propos sur DSK
Jacob/DSK: ''stopper ce genre de dérive'' Jacob/DSK: ''stopper ce genre de dérive'' La déclaration de Christian Jacob à propos de Dominique Strauss-Kahn "rappelle fâcheusement celle de Xavier Vallat sur Léon Blum", estime l'avocat Serge Klarsfeld, président de l'Association des fils et filles de déportés juifs de France, dans un communiqué diffusé aujourd'hui. Il fait référence aux propos de Xavier Vallat, futur commissaire général aux questions juives, qui à propos de la nomination de Léon Blum comme chef du gouvernement avait déploré que "la France, vieux pays gallo-romain, soit désormais dirigé par un juif". "Dans une France qui n'est plus rurale, ni antisémite, écrit Serge Klarsfeld, nombreux sont les noms et les personnalités qui ne s'identifient pas à la France de Jean Giono et de Philippe Pétain, à commencer par le président de la République et le secrétaire général de l'UMP".
Politique : La droite attaque DSK, homme de la «gauche ultra-caviar» Politique : La droite attaque DSK, homme de la «gauche ultra-caviar» La droite a redoublé de critiques dimanche contre Dominique Strauss-Kahn, candidat de plus en plus probable à l'investiture socialiste pour 2012. Benoît Hamon dénonce les «relents très moisis». Pour l'UMP, Dominique Strauss-Kahn est désormais un adversaire politique comme un autre. Protégé par son statut de président du FMI et quasi-inexistant dans le débat politique national, le socialiste avait un temps échappé aux critiques de la droite. Mais depuis les confidences d'Anne Sinclair, qui a expliqué dans Le Point de cette semaine qu'elle ne souhaitait pas que son mari brigue un second mandat à la tête du FMI, DSK et ses 60% de bonnes opinions fait figure de concurrent direct en vue de 2012. Signe de l'impatience ou de l'inquiétude de la majorité, la réaction a été coordonnée et virulente.
Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le L'attaque en règle de Nicolas Sarkozy contre "les héritiers de Mai 68", les accusant, dimanche 29 avril, lors de son meeting à Bercy (Paris), d'avoir détruit les valeurs et la hiérarchie, ne sont visiblement pas du goût de tous et lundi, des réactions assez vives se sont fait entendre. Côté politique, la gauche a fustigé les propos du candidat de l'UMP, François Hollande en tête. Le discours de Nicolas Sarkozy sur Mai 68, "une démarche de réaction", selon le PS Le discours de Nicolas Sarkozy sur Mai 68, "une démarche de réaction", selon le PS