background preloader

Web 2.0

Facebook Twitter

Web2.0. Les clés du web 2.0. Online tools and applications - Go2web20. Accueil. Web2.0. Web sémantique. Que nous prépare le web 3.0 ? web sémantique ubiquitaire symbiot. 01Business le 16/10/09 à 16h46 sommaire Le Web 2.0 fait une entrée timide dans les entreprises et voilà qu'on annonce le 3.0.

Que nous prépare le web 3.0 ? web sémantique ubiquitaire symbiot

Que se cache-t-il derrière cette nouvelle version ? Un buzzword marketing ? Dans l'industrie du logiciel, un numéro de version correspond à la configuration d'un produit à un instant t. Le succès du 2.0 : blogs et réseaux sociaux… Cette version 2 du Web désigne de manière consensuelle les interfaces et les applications permettant aux utilisateurs d'interagir avec le contenu des pages mais aussi entre eux : c'est celui qu'on peut éditer, centré sur les communautés, fait de blogs, de médias sociaux, d'XML, de flux RSS, d'applications Web… Ses figures emblématiques sont Wikipedia et Google. Alors, de quoi sera fait le Web 3.0 ? Bien que tout le monde ne soit pas d'accord sur la définition du web 3.0, c'est pourtant ce terme que nous allons utiliser pour désigner de manière générique toutes ses évolutions.

Topographie des discours sur le Web 3.0. De l’interopérabilité au web de données — sp.Blog - le blog de S. Posté le 20 septembre 2009 J’ai eu la chance de participer à l’Université d’été de l’édition électronique (Marseille, 7-11 septembre 2009) où j’ai parlé d’interopérabilité et de circulation de l’information scientifique et technique.

De l’interopérabilité au web de données — sp.Blog - le blog de S

J’ai axé mon propos sur le fait que l’interopérabilité des données est peut-être la première marche vers la mise en place du web de données. Il est probable que pour faire le web de données il nous faille passer d’abord par un web des données (comptons aussi un peu sur les institutions françaises pour cela) même si l’appropriation et l’utilisation de standards communs est de plus en plus naturel et que l’utilisation du Dublin Core Element Set ne fait plus réellement débat dans la communauté scientifique. Le web de données c’est la réalisation d’une base de données mondiale ou les données sont-elles même sur le réseau (et pas juste leurs méta-données). L’interopérabilité des données c’est mettre en œuvre une politique scientifique et technique permettant : Métadonnées sur le web : les enjeux autour des techniq. Appel à articles pour le dossier « Métadonnées sur le web : les enjeux autour des techniques d’enrichissement des contenus » de la Revue Études de Communication n°36 Site web de la revue : Numéro coordonné par : Evelyne Broudoux (Université de Versailles Saint-Quentin) Claire Scopsi (Cnam – INTD) du laboratoire DICEN La recherche d’information sur internet se concentre sur l’utilisation d’un moteur de recherche monopolistique classant les résultats obtenus selon un algorithme basé sur des mesures de notoriété (PageRank) pondérées par des attributs d’autorité (TrustRank).

Métadonnées sur le web : les enjeux autour des techniq

La domination du paradigme de la notoriété que l’on connaît depuis une dizaine d’années dansla recherche d’informations cache cependant une diversité bien réelle dans les modèles de représentation de contenus du web. Parmi ces autres modèles, citons : Le contexte social de la production de métadonnées : Le contexte organisationnel : Le contexte économique : La pratique : Comité de lecture Dates importantes.