background preloader

Pfe

Facebook Twitter

MCJP. Bienvenue sur le Blog Comprendre et appliquer Sun Tzu ! Le concept de Ba est au cœur des communautés de connaissance qui se développent aujourd’hui au Japon.

Bienvenue sur le Blog Comprendre et appliquer Sun Tzu !

Ba est un idéogramme kanji dont la partie gauche peut être assimilée à la terre, à l’eau bouillante ou à ce qui soulève, et dont la partie droite signifie ce qui rend possible (enable). D’un coté, il désigne un potentiel, de l’autre un moteur ou un mouvement qui imprime une direction. On qualifie de good ba, les bonnes situations relationnelles où l’on s’énergise, celles qui rendent créatif et où les interactions sont dynamiques et positives. On peut assimiler le ba à un milieu où les personnes (potentiel) qui s’y (moteur) investissent éprouvent une évolution qualitative. La partie droite de cet idéogramme renvoie à la philosophie du yin et du yang, soit de la transformation permanente où la réalité est entendue comme une succession d’événements dont le flux est sans fin. En matière de gestion du savoir, Ikujiro Nonaka définit le ba comme un espace partagé de relations en émergence. Mathis Stock : L’hypothèse de l’habiter poly-topique : pratiquer les lieux géographiques dans les sociétés à individus mobiles.

Mathis Stock Une nouvelle façon d’habiter le Monde s’est développée : elle est essentiellement informée par la mobilité spatiale de biens matériels, d’informations ou de personnes.

Mathis Stock : L’hypothèse de l’habiter poly-topique : pratiquer les lieux géographiques dans les sociétés à individus mobiles.

Ce développement d’une mobilité spatiale accrue concerne le fondement de l’être-ensemble, de l’économie, des pratiques individuelles, du politique ainsi que la solution de différents problèmes posés aux sociétés humaines. Quelques chiffres, livrés en vrac et dans un arbitraire total, donnent une idée de l’ampleur de ce phénomène. Au-delà des questions de nombre, il convient de reconnaître que les sociétés humaines relativement plus développées par rapport à d’autres types de sociétés, notamment agraires ou industrielles, construisent de l’espace d’une nouvelle façon — en raison de, et par la mobilité spatiale —, à la fois par les pratiques et par le symbolique.

Cela nous met sur la piste de questionner non seulement les ressorts — comment expliquer cette mobilité accrue ? ローコストな注文住宅なら大阪の設計事務所Coo Planning. La politique énergétique du Japon après Fukushima. Vendredi 23 novembre 2012 Tags : Environnement - Sécurité énergétique - Japon Dans le cadre du cycle 2012/2013 de ses Débats Asie, Asia Centre vous invite à une rencontre avec Akiyama Nobumasa (Associate Professor, Graduate School of Law and the Graduate School of International Public Policy, Hitotsubashi University).

La politique énergétique du Japon après Fukushima

Organisée avec le concours de l'INALCO et du Centre de recherche sur les civilisations de l'Asie orientale (CRCAO), la conférence se tiendra en anglais et sera animée par Guibourg Delamotte (Maître de conférences à l’INALCO, chercheuse au CEJ, associée au CRCAO et à Asia Centre). Akiyama Nobumasa. JAPARCHI ° actualites. House/TOKYO - matteo maneiro works. Résultats de la recherche. Résultats de la recherche « japon » : 112 résultats trouvés.

Résultats de la recherche

Le présent article retrace l’histoire des relations entre la France et le Japon du point de vue politique, économique et culturel, et des images que ces deux pays ont développées l’un de l’autre. Il illustre la présence sensible mais moindre de la France en comparaison de concurrents qui ont eu des stratégies d’implantation plus réussies et plus adéquates. le 12 septembre 2008 par Christian Kessler & Gérard Siary. Made In Tokyo. Sur la première photo de cette série, il s’agit de House in Yoyogi-Uehara de Waro Kishi + K-associates/Architects.

Made In Tokyo

Ma promenade dans les rues de Uehara m’amène vers une autre maison individuelle couverte de métal (photographies 4 et 5). Je suis presque sûr de l’avoir déjà vu dans un magazine d’architecture mais ma mémoire me fait défaut et les quelques recherches internet ne m’ont pas permis de retrouver la trace et le nom de ce bâtiment. Je reste également assez intrigué par la maison des photographies 6 et 7, fermée par une mystérieuse porte noire et d’épais murs de béton. On n’aperçoit et ne devine rien de l’intérieur. Je connaissais cette petite pierre d’architecture en forme de diamant depuis plusieurs années pour l’avoir vu dans diverses revues d’architecture mais je n’avais jamais fait le déplacement.

Je continue mes dessins sur le bloc-note Rhodia. Architectures de cartes postales.