background preloader

MOOC

Facebook Twitter

12 Dozen Places To Educate Yourself Online For Free. All education is self-education.

12 Dozen Places To Educate Yourself Online For Free

Period. It doesn’t matter if you’re sitting in a college classroom or a coffee shop. We don’t learn anything we don’t want to learn. Those people who take the time and initiative to pursue knowledge on their own are the only ones who earn a real education in this world. Take a look at any widely acclaimed scholar, entrepreneur or historical figure you can think of. If you’re interested in learning something new, this article is for you. Note that some of the sources overlap between various subjects of education.

Science and Health MIT OpenCourseWare – MIT OpenCourseWare is a free web-based publication of MIT course materials that reflects almost all the undergraduate and graduate subjects taught at MIT.Tufts OpenCourseWare – Tufts OpenCourseWare is part of a new educational movement initiated by MIT that provides free access to course content for everyone online. Business and Money History and World Culture. Advance Your Education With Free College Courses Online - Udacity. Apprendre à créer : un MOOC gratuit et en ligne pour les (futurs) entrepreneurs. Crédits photo : EM Lyon Le MOOC, une nouvelle manière d'apprendre à entreprendre L'entrepreneuriat n'est pas réservé à une élite ayant fréquenté les écoles de commerce, ni aux fils et filles de chef d'entreprise. « Nous sommes tous capables d'entreprendre !

Apprendre à créer : un MOOC gratuit et en ligne pour les (futurs) entrepreneurs

Lance Philippe Silberzahn, professeur à̀ Emlyon Business School, une structure dédiée à l'apprentissage du management entrepreneurial et international tout au long de la vie. Mais contrairement à ce que l'on peut imaginer, il ne suffit pas d'attendre l'idée géniale ou de construire le business plan imparable pour mettre en route un projet d'entreprise.».

Cet expert de la création d'entreprise croit fortement à la force de l'exemplarité. Et c'est là que le MOOC entre en scène. L'entrepreneuriat, une matière vivante Cette méthode, basée sur l'observation – ou “effectuation”, dans le jargon entrepreneurial –, s'appuie sur le terrain et défend l'idée d'un entrepreneuriat accessible à tous. Au programme, vidéos et interactivité. Connaissez-vous Rémi Bachelet from Lille ? MOOC : "LA" révolution de l'éducation au niveau Monde. Rémi Bachelet MOOC from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Connaissez-vous Rémi Bachelet from Lille ? MOOC : "LA" révolution de l'éducation au niveau Monde

Pour contacter Rémi Bachelet : remi.bachelet@ec-lille.fr Rémi est professeur à l'Ecole Centrale de Lille. II y enseigne la gestion de projets... Cours en ligne à accès libre : formation sans frontières. Jean Talbot, directeur de l’apprentissage et de l’innovation pédagogique à HEC Montréal. – Photo : Mathieu Rivard.

Cours en ligne à accès libre : formation sans frontières

Coursera. Du bon usage des Mooc : petite leçon à l'intention des novices. Tout le monde en parle mais peu de gens en ont encore vu.

Du bon usage des Mooc : petite leçon à l'intention des novices

Les Mooc (massive online open courses), ces cours en ligne ouverts à tous, Clot pourrait-on traduire en français, fleurissent sur Internet. Ainsi, ce lundi 4 novembre, l’Ecole de management de Lyon (EM Lyon), l’une des meilleures business schools françaises, lance cinq modules gratuits d’une heure sur l’entrepreneuriat ( à suivre pendant cinq semaines. Avant même le début des cours, plus de 2.300 personnes s’étaient inscrites.

C’est Philippe Silberzahn, professeur d’entrepreneuriat, stratégie et innovation à l’EM Lyon et chercheur associé à Polytechnique, qui s’est porté volontaire. Romain Gibert - Elearning, FOAD et Formation 2.0. Les MOOC c’est génial, c’est révolutionnaire, c’est l’ouverture, c’est le partage… Pas une journée sans que je lise un tweet, un article de blog, voire même que j’en entende parler à la radio, qu’un sujet y soit consacré au JT de 13H… Le mirage technologique semble opérer tant les serial mooc’eurs semblent hypnotisés par tant d’innovation et de technologie !

Romain Gibert - Elearning, FOAD et Formation 2.0

Il y a peu de temps encore, lors du Forum Ruralitic à Aurillac, j’ai assisté à un atelier sur "L’accès à la formation pour tous les territoires, TIC et MOOC ? " au cours duquel il semblait être de bon ton de placer l’acronyme MOOC à chaque intervention. J’ai donc demandé à l’assemblée ce qui caractérisait un MOOC et ce qui le différenciait de certaines pratiques (tutoriaux vidéos…). Home Page. Iversity lance ses premiers MOOC. En mars 2013, Iversity déclarait être en mesure d’attirer un nombre d’apprenants à six chiffres pour le lancement de ses MOOC !

Iversity lance ses premiers MOOC

Ils l’ont fait. En effet plus de 100 000 étudiants sont inscrits sur la plateforme allemande. Pour Marcus Riecke, le PDG d’Iversity interviewé par le site américain Tech Crunch, la réussite du lancement d’Iversity témoigne de la vitalité de ce format pédagogique en Europe et ce en dépit du retard pris par rapport aux États-Unis. L'avenir numérique de l'Université. Le numérique constitue une nouvelle épistémè : c’est la nature même des savoirs sous toutes leurs formes qui s’en trouve affectée.

L'avenir numérique de l'Université

Cette technologie fait à notre époque ce que l’écriture fit à l’Antiquité (et dont on peut dire qu’elle fit l’Antiquité en la défaisant). C’est ce que soulignait déjà L’informatisation de la société il y a trente cinq ans : « Lorsque les Sumériens inscrivaient les premiers hiéroglyphes sur des tablettes de cire, ils vivaient, sans probablement la percevoir, une mutation décisive de l'humanité : l'apparition de l'écriture. Et pourtant, celle-ci allait changer le monde. » La déferlante des MOOC.

XEnvoyer cet article par e-mail.

La déferlante des MOOC

La déferlante des MOOC. Lancement d'Océan, portail francophone de cours massifs en ligne. Les MOOC, un très remarquable exercice de “soft power” qui ne va pas rester soft très longtemps. XEnvoyer cet article par e-mail Les MOOC, un très remarquable exercice de “soft power” qui ne va pas rester soft très longtemps Nouveau !

Les MOOC, un très remarquable exercice de “soft power” qui ne va pas rester soft très longtemps

Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. Vous pourrez le lire ultérieurement (ordinateur, tablette, mobile) en cliquant sur « votre compte » Fermer. Les MOOCs : finalement ni "massif" ni si "open" ? Les MOOCs, Massive Open Online Courses sont les prémices d’une révolution dans l’enseignement et l’acquisition de savoirs mais sans qu’on sache encore trop ce qu’il faut prendre ou laisser, quelle partie des promesses est valide ou pas. Ce n’est donc que l’expérimentation qui permettra de recadrer, affiner, progresser. Et justement, les expérimentations se multiplient avec leur réussites et leurs échecs. MOOC, cours en ligne, applications : l'enseignement en ligne décolle en France. L'enseignement et la formation connaissent, depuis quelques années, un essor croissant sur le web.

Apprendre l'anglais, l'électronique, l'informatique, ou se spécialiser dans les disciplines que vous maîtrisez, cela est désormais possible grâce au développement d'offres de cours structurés, mises en ligne par des universités ou entreprises. Origine. Les offres de formation distante sont antérieures à Internet, à l'instar du CNED (Centre National d'Education à Distance) en France qui a accompagné des générations de lycéens et d'étudiants. C'est donc naturellement qu'elles investissent le web, répondant aux mêmes besoins, en formation continue pour les salariés, et en formation universitaire pour ceux qui n'y ont pas accès (par manque de place, problème de distance... mais aussi en raison du coût des études, notamment aux Etats-Unis où les programmes de MOOC se sont développés).

Voici ma sélection (non exhaustive) des formations existantes, selon le niveau et besoin : Dynamisme. Mooc : « Apprendre n’importe où, n’importe quand, tout ce qu’on voudrait » Tribune Notre époque est celle de changements rapides et à tous les niveaux. L’enseignement universitaire n’est pas en reste, agité par une nouvelle technique d’enseignement appelée « Mooc », venant des Etats-Unis où elle est née il y a deux ans (deuxième moitié de 2011). Mooc veut dire « massive online open course ou, en français, cours en ligne ouvert et massif. L’Auteur Loutfi Nuaymi est maître de Conférences à l’Institut Mines-Télécom/Télécom Bretagne, au département Réseaux et Multimédia. Il s’agit de plateformes ouvertes d’enseignements à distance, profitant du haut débit généralisé et du taux élevé d’ordinateurs personnels, mobiles et tablettes. Mais de quoi vivront les concepteurs de ces plateformes et ceux des Mooc ?

Qu'attendre de FUN, le Mooc public à la française ? Le gouvernement a donc lancé ce lundi FUN (France université numérique), sa plate-forme nationale de cours en ligne dont les premiers contenus seront disponibles en janvier 2014. Objectif de ce Mooc (Massive Open Online Course) : 100 % des étudiants disposant de cours numériques en 2017 ! L'annonce, le 2 octobre, par Geneviève Fioraso, la ministre de l'Enseignement supérieur, de cette initiative publique qui sera financée à hauteur de 12 millions d'euros dans le cadre du programme d'investissements d'avenir n'a pas manqué de provoquer de vives réactions.

Le Syntec Numérique, notamment, a dénoncé l'exclusion « de nombreuses start-up qui développent actuellement des plates-formes Mooc ». Les moyens mobilisés ont été aussi jugés insuffisants au regard des montants levés par les Mooc américains Coursera (65 millions de dollars) et edX (60 millions). Les Mooc sont-ils une opportunité ou un défi pour la France ? Que sont les mooc ? Quel est l'intérêt des MOOC pour les Ressources Humaines ?Médias sociaux. Le 2 octobre dernier, Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a lancé le plan numérique pour l’enseignement supérieur : France Université Numérique, et annoncé l’ouverture de la première grande plateforme française de cours en ligne, destinée notamment à regrouper certaines initiatives déjà lancées comme ITyPA ou FOVEA et rassembler les établissements de l’enseignement supérieur.

Cette volonté forte du gouvernement de disposer d’un MOOC francophone présente des opportunités nouvelles pour les RH. Quelques vérités à rétablir sur les MOOC. Libération a publié le 26 décembre 2013 une singulière tribune d’opposants à l’enseignement universitaire sur Internet, les MOOC (en anglais : Massive open online course). Pour mémoire, un MOOC est cours en ligne ouvert et gratuit, qui permet d’apprendre en ligne, sans discrimination, dans la droite ligne de l’enseignement libre et gratuit défendu par Jules Ferry en France.

En ce qui concerne l’université, les MOOC sont, à ce stade, une expérimentation qui permet de réunir les savoir-faire des professeurs et des entreprises du numérique, en associant pleinement les étudiants à la démarche, c’est là qu’est la révolution pédagogique. La tribune publiée dans Libération repose sur des informations incomplètes, voire mensongères :