background preloader

N5 Sousthème 1/3 économie libérale (Diego)

Facebook Twitter

Diego
-économie libérale, thèse des utilitaristes.



La thèse utilitariste est issue du courant libéral, elle émerge suite aux thèses classiques avec un nouveau concept, la valeur ne doit plus être fixée par rapport à son coût mais par rapport à son utilité, ainsi un bien utile doit avoir un prix le plus accessible possible.

Notons d'abord que dans la thèse utilitariste, la représentation du bonheur correspond à la composante matérialiste du bien être soit une aisance matérielle qui permet une existence agréable.

Mais comment l'Idée comme quoi la croissance est intimement lié au bien être des individus s'est elle enraciné dans la mentalité occidentale?

En effet, si l'on s'appuie sur l'exemple du PIB, tout le monde s'accorde pour se dire que c'est outil de mesure de production économique d'un pays, or celui-ci a beaucoup était associé à la mesure du bien être dans l'idéologie majoritaire avec le temps.

Et pourtant des mécanismes ont permis cette idée de prospérer notamment :
- à la modernité, le monstre doux que désigné Raffaele simone (voir doc 1)
-l'idée de "classe"/socialement acceptable qui malgré une pensée de base utilitariste a réussie à attirer une majorité de gens vers des biens inutiles, comme le confirme cet article du figaro (voir doc 2) qui montre que même au sein du langage les biens inutiles mais "classes, socialement acceptable"
sont associé au bonheur.

Nous verrons que la représentation du bonheur selon les utilitaristes comporte des failles de raisonnment.

La croissance et le bonheur. Résumé de l'exposé Le bonheur est un « état de la conscience pleinement satisfaite ».

La croissance et le bonheur

C'est un état d'esprit qui dépend de la façon dont on l'interprète. Ces dernières années, il y a eu un engouement pour le mesurer dû au sentiment des individus qui ne se sentent pas plus heureux malgré une augmentation de richesse et à l'exigence de plus en plus importante donnée à leur qualité de vie ; d'où la notion de développement durable. Bonheur et croissance économique - Economiedubonheur.com, le site francophone de référence sur l'économie du bonheur. Dans la théorie économique traditionnelle, davantage de croissance, c’est davantage de bien-être matériel et donc davantage de bonheur.

Bonheur et croissance économique - Economiedubonheur.com, le site francophone de référence sur l'économie du bonheur.

Or, les recherches sur le relation entre revenu et bonheur montrent que ce n’est pas forcément vrai. D’abord, que ce soit entre pays ou à l’intérieur des pays, la relation entre bonheur et revenu paraît curvilinéaire : l’augmentation du revenu, lorsque le revenu est faible, aide à l’amélioration du bonheur, puis, à partir d’un seuil qui varie selon les études, l’augmentation du revenu n’a plus d’incidence sur le bonheur. Bonheur et croissance économique - Economiedubonheur.com, le site francophone de référence sur l'économie du bonheur. Raffaele Simone : "Pourquoi l'Europe s'enracine à droite". Face à une gauche européenne à genoux, une droite triomphante et décomplexée, dont l'Italie semble être l'avant-garde, l'emporte avec un projet que le linguiste italien Raffaele Simone qualifie de "Monstre doux" dans un essai.

Raffaele Simone : "Pourquoi l'Europe s'enracine à droite"

LE MONDE MAGAZINE | | Propos recueillis par Propos recueillis par Frédéric Joignot Comment expliquer l'effondrement de la gauche européenne, alors que le continent souffre des contrecoups de la crise financière née des excès du libéralisme ? L'essai de l'Italien Raffaele Simone Le Monstre doux. Longchamp, au bonheur des hommes. Avec une première boutique masculine et la présentation de collections spécifiques, le maroquinier repart à la conquête de sa clientèle d'origine.

Longchamp, au bonheur des hommes

Source Le Figaro Magazine Des briquets, des pipes et autres accessoires vintage de fumeur sont exposés sous vitrine dans la nouvelle et première boutique masculine de Longchamp, sise 271, rue Saint-Honoré, à Paris. Clin d'œil au premier métier du maroquinier, avant que les femmes s'en mêlent et dominent le business de ce qui à l'origine était une civette des Grands boulevards. «Longtemps, le marché des sacs pour homme a été focalisé sur la fonctionnalité.