background preloader

L'Internet invisible est-il fréquentable?

Facebook Twitter

Darknet, le côté obscur du Web

Reportage Nouvo: darknet est le versant sombre d'internet, où les moteurs de recherches classiques n'accèdent pas - Le 19h30 - TV - Play RTS - Radio Télévision Suisse. Economie - Trafic de drogue : coup de marteau sur le réseau Tor (Afficher la page internet "double clic") Le Hezbollah revendique une attaque contre l’armée israélienne En savoir plus Le nouveau gouvernement d'Alexis Tsipras se met au travail En savoir plus Qui est Sajida al-Richawi ?

Economie - Trafic de drogue : coup de marteau sur le réseau Tor (Afficher la page internet "double clic")

Pourquoi l'EI réclame-t-il sa libération ?

L'invisible internet

Le réseau Tor, utilisé pour cacher botnets et darknets. Tor est devenue la passerelle assurant l'anonymat de tous les trafics sur Internet.

Le réseau Tor, utilisé pour cacher botnets et darknets

Selon Kaspersky Lab, le réseau Tor est menacé d'être submergé par des criminels qui abusent de l'anonymat qu'il procure pour cacher des réseaux de zombies souterrains, des serveurs de commande et de contrôle malveillants et des « darknets ». Ces réseaux privés virtuels où il est possible de partager sans risques des données volées « entre amis ». The Oignon Router a toujours eu un côté sombre, mais l'an dernier, la fréquentation du réseau par les criminels semble avoir pris beaucoup d'ampleur.

Selon le chercheur Sergey Lozhkin, « Kaspersky Lab a la preuve que Tor héberge plus de 900 services de ce genre au travers de ses 5 500 noeuds relais et de ses 1 000 noeuds de sortie (les serveurs d'où émerge le trafic). 3 millions d'utilisateurs par jour. Les dangers du web profond et ses malwares, Qu’est-ce que le web profond ? - Anti Virus1. Le Web Profond et TOR Le web profond ou web invisible ou encore web caché (en anglais deep web) est la partie du web accessible en ligne, mais non indexée par des moteurs de recherche classiques généralistes ; certains moteurs, tels que BASE, prennent cependant en compte cette partie du réseau.

Les dangers du web profond et ses malwares, Qu’est-ce que le web profond ? - Anti Virus1

La terminologie web profond est opposée à web surfacique. Le web profond n'est ni le web sombre, ni un réseau d'anonymisation (les services web auxquels on peut accéder via des outils tels Tor, Freenet, I2P, etc.), ni le web opaque (indexable, mais non indexé) bien que, selon les conceptions, on peut considérer que ces deux derniers (voire les trois) en font partie. De nouveaux termes apparaissent comme des vagues dans l’océan, Chaque jour, il y a de nouveaux termes. Récemment, deux termes sont apparus dans nos conversations quotidiennes, et il n’est pas surprenant qu’il y ait un buzz médiatique, une grande confusion et une grande curiosité autour d’eux. Invisible web invisible. Des moteurs comme Google, MSN/Live Search, Yahoo!

Invisible web invisible

Search ou des répertoires tels que Yahoo! Directory ne vous donnent accès qu'à une petite partie (inférieure à 10%) du web, le Web Visible. La technologie de ces moteurs conventionnels ne permet pas d'accéder à une zone immense du web, le Web Invisible, espace beaucoup plus important que le web visible. Lors d'une navigation en Antarctique pour prélever des échantillons de glace sur des icebergs, si vous vous limitez à leur partie émergée, vous vous privez de la surface immergée, en moyenne 50 fois plus importante. RSF renforce TOR contre la surveillance et la censure. Acronyme pour The Onion Router, TOR est un réseau informatique décentralisé qui permet de dissimuler l'origine d'une connexion sur Internet grâce à un système de "routage en oignon".

RSF renforce TOR contre la surveillance et la censure

Celui-ci consiste en fait à faire transiter la communication à travers un circuit chiffré composé de plusieurs ordinateurs jusqu'à la destination voulue, offrant ainsi un niveau d'anonymat très élevé. Tor, Mozilla et RSF à l'unisson contre la NSA.

Plongée dans le web clandestin (01NET)

Mozilla recycle ses serveurs pour muscler le réseau Tor. Le réseau Tor a encore besoin de nœuds de sortie supplémentaires.

Mozilla recycle ses serveurs pour muscler le réseau Tor

La fondation Mozilla a choisi de recycler d'anciens serveurs en relais intermédiaires dédiés au réseau Tor, même si l'anonymat ne semble plus garanti sur le réseau décentralisé. Mozilla a remis en service de vieux serveurs et des équipements réseaux déclassés pour faire tourner des relais à haute vitesse pour le réseau décentralisé The Oignon Router ou Tor. Ce projet de gestion de relais dédiés Tor a été révélé en novembre, au moment où l'éditeur a annoncé son initiative Polaris Privacy.

Celle-ci réunit des entreprises à but non lucratif pour mieux protéger la vie privée sur Internet, dont le Projet Tor, qui développe le logiciel client et serveur pour le réseau assurant un traitement anonyme des flux IP, est l'un des participants. Une sécurité renforcée Les relais intermédiaires servent à la transmission des données à l'intérieur du réseau Tor. Éviter de soutenir des activités illégales Une capacité encore insuffisante.