background preloader

Sciences cognitives

Facebook Twitter

Intelligence collective

Les courants pédagogiques. Quels sont les courants pédagogiques dans notre pratique quotidienne de formateur ?

Les courants pédagogiques

Quelques repères théoriques, mots clefs et auteurs de références... Définitions Courants pédagogiques Regroupement d’éléments objectifs et subjectifs issus de l’expérience, de la recherche, de différentes personnes pendant une période donnée et qui fournit un cadre explicatif de l’apprentissage. Méthode pédagogique Relève d’un cadre explicatif de l’apprentissage. Une méthode se caractérise par des principes, une démarche, des techniques, des outils. Enseignement ≠ apprentissage On ne fait que solliciter de l’apprentissage. Axe : Abstraction --------------> Concrétisation Vise la cohérence entre , courants, principes, démarche, techniques, outils. Un courant pédagogique n’existe qu’à travers une méthode pédagogique et son application.Un courant pédagogique peut comporter une ou plusieurs méthodes pédagogiques. 1/ Apprentissage par transmission de connaissances.

Comprendre les faiblesses des étudiants pour les aider à éviter les erreurs. Quoi de neuf?

Comprendre les faiblesses des étudiants pour les aider à éviter les erreurs

Comprendre les faiblesses des étudiants pour les aider à éviter les erreurs Publié le 13 mai 2013 par Carolann Claveau Plusieurs s’entendent pour dire qu’il est important d’adapter l’enseignement aux besoins spécifiques de chaque étudiant et du groupe. Les forces et les faiblesses des jeunes deviennent donc des indicateurs de premier ordre pour aider les enseignants à concevoir des activités d’apprentissage efficaces.

Une étude récemment rendue publique présente des résultats encourageants en ce sens. L’étude Philip Sadler, directeur du département de l’enseignement des sciences au Centre d’astrophysiques de Harvard-Smithsonian , a étudié la question avec des collègues. 181 enseignants de sciences et près de 10 000 étudiants ont participé à l’étude en répondant à un questionnaire. Check list professeur pour enseigner dans un monde virtuel « Causerie le modèle pragmatique pour favoriser les apprentissages.

10 principes pédagogiques à prendre en compte pour concevoir des environnements d’apprentissage multimédia. Supposons que vous vous retrouviez dans l’un de ces 4 cas de figures, et que vous souhaitiez soit : Concevoir une formation en ligne pour apprendre à vos collaborateurs comment utiliser un nouveau logiciel informatique,Rédiger et mettre en page des syllabi et fiches pédagogiques en sciences biomédicales pour vos étudiants,Développer un Serious Game pour promouvoir les principes d’une alimentation saine auprès d’un public adolescent,Réaliser une présentation PowerPoint sur la thématique des sciences de l’éducation dans le cadre de votre participation à une prochaine conférence.

10 principes pédagogiques à prendre en compte pour concevoir des environnements d’apprentissage multimédia

Quel est, à votre avis, le dénominateur commun des 4 propositions ci-dessus ? Je vous le donne en mille : chacun de ces exemples intègre, à des degrés divers, une approche pédagogique basée sur plusieurs médias. C’est-à-dire non seulement des mots parlés ou écrits, mais aussi des images, des photos, des diagrammes, des vidéos… Objectif : favoriser un apprentissage plus efficace et de meilleure qualité.

Les 4 Phases de l'Apprentissage. Bienvenue dans le site professionnel de Marianne Poumay (ULg/FAPSE/LabSET) Jeu et pédagogie ou pédagogie par le jeu : pourquoi il faut jouer toute l’année en classe (et ailleurs) Vaste sujet me direz-vous ?

Jeu et pédagogie ou pédagogie par le jeu : pourquoi il faut jouer toute l’année en classe (et ailleurs)

Et vous auriez raison. Je pense qu’on pourrait y consacrer quelques livres. Mon Cerveau à l'école. Jeu et pédagogie ou pédagogie par le jeu : pourquoi il faut jouer toute l’année en classe (et ailleurs) L'erreur, grande absente de l'expérimentation scientifique en classe : Articles : Didactique * : Thot Cursus. Au début de l'année 2009, Les Cahiers Pédagogiques ont eu la bonne idée de rééditer un article de Jean-Pierre Astolfi (récemment décédé), publié sept ans auparavant.

L'erreur, grande absente de l'expérimentation scientifique en classe : Articles : Didactique * : Thot Cursus

L'article s'intitule "L'oeil, la main, la tête. Expérimentation et apprentissage". Jean-Pierre Astolfi était professeur en Sciences de l'éducation à l'Université de Rouen. Il a travaillé pendant plusieurs années sur le statut de l'erreur dans le système éducatif, et cet article fournit un bon exemple de sa position à ce sujet. Constater n'est pas comprendre Depuis la fin du XIXe siècle en France, l'enseignement scientifique est essentiellement expérimental.

L'expérimentation telle qu'elle se pratique en classe représente la "partie visible" de la science, censée faciliter la compréhension de phénomènes physiques, chimiques... qu'on peut constater à l'aide d'instruments d'observation et de mesure adéquats. Une pratique sans surprise, qui ne se suffit pas à elle-même De plus, J.P. Réduire la charge cognitive - FormaVox. Lors d’une formation ou d’une présentation en public, vos participants sont activement sollicités dans le but d’assimiler une certaine quantité d’informations.

Réduire la charge cognitive - FormaVox

Le problème, c’est que quand la quantité d’informations est trop importante, ou lorsque le contenu présenté atteint un niveau de complexité trop élevé, un phénomène de saturation se produit dans le chef de votre public : il s’agit de la surcharge cognitive. Je vous propose d’approfondir ici le concept de charge cognitive, et de voir en quoi ce phénomène est crucial pour éviter à vos participants de se ruer sur une boite d’aspirine, une fois votre intervention terminée ! Découvrez en quoi consiste le phénomène de surcharge cognitive afin de favoriser l’assimilation de votre contenu par vos participants. Avant d’aborder concrètement le concept de la charge cognitive, laissez-moi préciser 3 éléments importants à propos du fonctionnement de notre cerveau en situation d’apprentissage (lors d’une formation, conférence ou présentation) : Neurosciences et Education.

Apprendre a apprendre : comment étudier avec le mindmapping. Quels sont les points communs entre les méthodes efficaces pour apprendre et le fait d’étudier avec le mindmapping ?

Apprendre a apprendre : comment étudier avec le mindmapping

En quoi les cartes mentales correspondent-elles aux principes d’étude confirmés par les neurosciences ? Le point de départ : le MOOC « Apprendre à apprendre« Ce texte est l’adaptation d’un travail réalisé en anglais pour le MOOC « Learning How to Learn » sur Coursera. Cela peut sembler étrange que quelqu’un qui organise divers ateliers, conférences et formations sur le thème « Apprendre à apprendre » s’inscrive à un tel MOOC.

En réalité, mon objectif était multiple : voir si les principes proposés dans ce MOOC correspondait peu ou prou à ceux que je prôneformaliser mes propres idées, les mettre en ordre, en vue d’écrire un livre sur le sujetapprendre de nouvelles choses, mettre mes connaissances à jour Je n’ai pas été déçu. Ensuite, quelques 85 à 90 % du contenu du cours correspondaient à ce que je présente dans mes formations. Mémorisation : trouver sa stratégie. Mémoire, techniques de mémorisation, cerveau alpha pour changer de vie. Interactif. 10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre.

Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes : Neurosciences et éducation : 4 informations essentielles à connaitre et à transmettre. “50% de la population pense que l’intelligence est une donnée acquise à la naissance, alors qu’elle se reconfigure tout au long de la vie selon les stimulations rencontrées.”

Neurosciences et éducation : 4 informations essentielles à connaitre et à transmettre

Et ce n’est pas tout ! Cette brillante intervention d’Eric Gaspar va vous redonner confiance en votre cerveau. Mieux, vous allez pouvoir transmettre des « trucs » à vos enfants afin qu’ils apprennent à développer leur propre intelligence tout au long de leur vie.