background preloader

Infos/Articles

Facebook Twitter

Accompagner les coopératives d’habitants: «une démarche d’éducation populaire» Une coopérative d’habitants ?

Accompagner les coopératives d’habitants: «une démarche d’éducation populaire»

Qu’est-ce donc que cet étrange objet ? « Plusieurs ménages s’associent au sein d’une société coopérative, dont ils achètent une ou plusieurs parts, pour gérer démocratiquement un ensemble d’habitations. C’est la société, et non les particuliers, qui détient les logements et investit. Individuellement, les habitants sont locataires et payent un loyer », explique Audrey qui aide au montage de ces projets au sein de l’association lyonnaise Habicoop.

Ressources, en Français - Dessine moi... un voisin! Donc, comme promis il y a deux jours, voici les quelques trucs que j'ai trouvé sur la toile et qui parlent de covoisinage (cohousing) en Français.

Ressources, en Français - Dessine moi... un voisin!

Au québec, Michel Desgagné et Valérie Jamin sont en train de démarrer un groupe dans la banlieue de la ville de Québec. Leur site est surtout joli. Il comporte malheureusement assez peu d'information. En revanche, pour préparer leur projet, ils ont barroudé pendant plusieurs mois sur les routes nord américaines et racontent leur périple sur un autre site, "la route des écovilages d'amérique du nord", qui lui, regorge d'infos. L'habitat participatif à Paris, c'est parti. L'habitat participatif à Paris, c'est parti La Ville lance aujourd'hui un appel à projets pour la construction de 3 immeubles participatifs de 5 à 13 logements sur des parcelles rue Armand-Carrel (19e) et rue Gasnier-Guy (20e).

L'habitat participatif à Paris, c'est parti

L'habitat participatif sera inscrit dans la loi Urbanisme et Logement. Le Village Vertical, une alternative écologique et solidaire face à la crise du logement. Rencontres Nationales de l’Habitat Participatif 16, 17, 18 novembre 2012 à Grenoble. Habiter autrement, c’est possible !

Rencontres Nationales de l’Habitat Participatif 16, 17, 18 novembre 2012 à Grenoble

Les acteurs de l’Habitat Participatif se réunissent pour en faire la preuve et soutenir les projets ! Depuis quelques années, une véritable dynamique dans la recherche d’alternatives aux offres classiques de logement voit le jour un peu partout en France. A travers de multiples initiatives d’habitat participatif, des citoyens choisissent de créer et gérer ensemble leur cadre de vie. Pourquoi ? Habitat partagé : passez votre petite annonce. L'habitat groupé, un concept apprécié par les élus locaux. Nombreuses sont les collectivités locales à faire le choix de soutenir des particuliers dans leur accession à la propriété de façon collective tant les avantages sont multiples et divers, avantages profitables aussi bien aux habitants des lieux qu’à la commune qui les accueille.

L'habitat groupé, un concept apprécié par les élus locaux

En effet, de nombreuses étapes nécessitent l’autorisation des responsables communaux sans laquelle tout projet immobilier ne peut se faire, et dans ce sens, afin de faciliter la concrétisation de projets immobiliers groupés, les collectivités locales optent souvent pour l’accompagnement professionnel favorisant des plans immobiliers profitables à l’urbanisme. Des projets dignes de professionnels de l’immobilier Si l’habitat groupé séduit autant de particuliers c’est qu’il leur accorde une place privilégiée au sein de la phase préparatoire du programme immobilier.

Pour une mixité urbaine Un habitat d’habitants solidaires. Repenser l'habitat : le logement intergénérationnel. Pas facile de se loger quand on est jeune : trouver un logement à prix décent quand on est étudiant ou que l'on rentre dans la vie active relève aujourd'hui du quasi exploit.

Repenser l'habitat : le logement intergénérationnel

Et dans le même temps, de plus en plus de personnes âgées souffrent de solitude et d'isolement, dans des logements parfois bien vides. Ainsi est née l'idée du logement intergénérationnel, fruit d’une réflexion qui recroise les problématiques des jeunes et des moins jeunes. Le concept est simple : faire cohabiter dans la même habitation des personnes de générations différentes pour résoudre les problèmes de logement et d'isolement des personnes. Seul obstacle, ce type d'habitat est encore méconnu de la plupart de la population, et les réticences sont nombreuses face à un mode de vie jugé non conventionnel. Habitat participatif, la "copro" de demain ? Un nombre croissant de villes encouragent cette forme solidaire et engagée d’accès au logement.

Habitat participatif, la "copro" de demain ?

LE MONDE | • Mis à jour le | Laurence Boccara Une petite consécration. Encore embryonnaire en France, l’habitat participatif, souvent présenté comme la « troisième voie » du logement, va bientôt bénéficier de nouveaux cadres juridiques. Le projet de loi ALUR (accès au logement et un urbanisme rénové), en cours d’examen au Parlement, y consacre, en effet, un article (le numéro 22) qui l’officialise et lui donne les outils pour se développer.

L’habitat participatif permet à des particuliers de réaliser ensemble une opération immobilière de cinq à vingt logements. Tous participent à la conception de l’immeuble et au choix des matériaux. . « On n’arrive pas sur ce type de projet par hasard. Habitat partagé : Et si on vivait ensemble ? Ce matin encore, vous êtes de mauvais poil.

Habitat partagé : Et si on vivait ensemble ?

Maudits voisins qui ne respectent pas votre sommeil ! Aller toquer aux portes est délicat : depuis quatre ans que vous vivez dans cet immeuble, bien mal isolé et bien cher payé, vous ne connaissez toujours pas ses habitants. Alors que diriez-vous de passer à autre chose ?