background preloader

Apolineevane

Facebook Twitter

La III° république en crise (1929 à 1939) - partie 1. 1° Le krach de Wall Street (fin octobre 1929) – Alors que depuis la fin de la Grande guerre, l’Europe souffrait d’importantes difficultés économiques, les Etats-Unis, au contraire, bénéficiaient d’une forte croissance, qui avait débuté à la fin du XIX° siècle.

La III° république en crise (1929 à 1939) - partie 1

Ainsi, entre 1919 et 1929, la production industrielle avait progressé de 50%, l’indice Dow Jones de 468%. Cependant, Wall Street subit un important Krach boursier, à la fin octobre 1929. Les principales causes de cet évènement furent l’éclatement d’une bulle spéculative, amplifiée par un système d’achat d’actions à crédit, instauré en 1926. Ainsi, au lieu de payer l’intégralité des sommes dues lors d’un achat de titres, les spéculateurs pouvaient verser une somme correspondant à 10% de la valeur totale, et échelonner les remboursements sur plusieurs échéances. A la bourse de New York, les premières ventes massives d’actions eurent lieu quelques jours avant le krach, entre le 18 et le 23 octobre. Le ministère Laval. Albert Lebrun. 3 029. 276537. La crise de 1929. La plus grave crise économique du xxe siècle, qui, provoquée par le krach boursier de Wall Street aux États-Unis le 24 octobre 1929, se propagea au monde entier, l'entraînant dans une décennie de récession marquée une augmentation massive du chômage et de la misère, mais également par de profondes transformations sociales et politiques. 1.

la crise de 1929

Introduction 1.1. Des signes avant-coureurs On fait commencer la Grande Dépression des années 1930 au « krach », c'est-à-dire à l'effondrement des valeurs qui se produit à la Bourse de New York, Wall Street, le « jeudi noir » 24 octobre 1929. Le krach n'est pas cause de la crise : il sert d'occasion à la résolution d'une situation dangereuse. 1.2. Dans l'année 1930, tout le Nouveau Monde, l'Australie et la Nouvelle-Zélande sont atteints. À la fin de 1932, 40 millions de chômeurs complets sont recensés dans le monde industrialisé ; cela rend dérisoires les statistiques sur la baisse du coût de la vie – les prix s'étant effondrés. La crise économique de 1929. L'impact de la crise de 1929 sur la France - Fiche de cours : Histoire - Gestionotes. L'impact de la crise de 1929 sur la France et l'une de ses conséquences : l'arrivée au pouvoir de Léon Blum et du Front Populaire I.

L'impact de la crise de 1929 sur la France - Fiche de cours : Histoire - Gestionotes

L'origine de la crise ou " krach boursier " de 1929 Le krach de 1929 est une crise boursière qui prit naissance à la Bourse de New York, le jeudi 24 octobre 1929. Cet événement est classé comme le plus célèbre dans l'histoire boursière et marque le début d'une période que l'on appelle la Grande Dépression. Les conséquences sont très néfastes : le chômage et la pauvreté explosent aux États-Unis, ce qui conduit plus tard à une réforme agressive des marchés financiers.

Néanmoins, ce krach n'a pas touché que le continent américain. La France, elle aussi, a été touchée, et c'est à ce cas que nous allons nous intéresser. II. Partie des États-Unis en 1929, rappelons-le, la crise ne touche réellement la France qu'en 1931. Le malaise social s'exprime par de nombreuses grèves ou manifestations des citoyens mais la situation ne s'améliore pas pour autant. III. La crise de 1929. Krach de 1929. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Krach de 1929

La crise de 1929 en France. Le déclenchement de la crise en France Si la France sembla tout d’abord épargnée par la crise économique qui frappa de plein fouet les États-Unis dès 1929, il n’en alla pas de même au cours des années suivantes : subissant les effets de la dévaluation de la livre sterling survenue en septembre 1931, le pays doit faire face à une baisse des prix et à un ralentissement de la production agricole et industrielle, tandis que réapparaît le déficit budgétaire.

La crise de 1929 en France

Mais la crise revêt un visage différent en France. D’une part, elle s’est manifestée tardivement, car les structures archaïques de l’économie française, fondées sur la petite entreprise, et la faiblesse des investissements étrangers ont permis à la France de demeurer un temps à l’abri du marasme, à la différence des grands pays industriels comme les États-Unis, l’Allemagne ou le Royaume-Uni qui pratiquent un capitalisme à grande échelle. Manifestations de travailleurs à Paris pour protester contre la montée du chômage en 1933.

La crise économique des années trente touche la France plus tardivement que les autres pays : alors que le Krach de Wall Street d'octobre 1929 entraîne une grande partie du monde capitaliste dans la dépression, la France semble constituer en 1930 un "îlot de prospérité".

Manifestations de travailleurs à Paris pour protester contre la montée du chômage en 1933

Les illusions sont cependant de courte durée, la France entre à son tour dans la crise au cours de l'année 1931, à la suite notamment de la dévaluation de la livre sterling (septembre 1931) qui provoque une surévaluation des prix français par rapport à tous les pays qui ont décidé de suivre l'exemple anglais en dévaluant leur monnaie. En quelques mois, la situation se dégrade très rapidement : l'indice de production industrielle s'abaisse de 17 % entre 1931 et 1932. Cette baisse importante de l'activité entraîne des effets désastreux sur l'emploi et une forte progression du chômage.

Le nombre officiel de chômeurs, inférieur à 20 000 en 1929, passe le cap des 250 000 en 1932, approche les 500 000 en 1934. Fabrice Grenard. Fresque » - INA - Jalons. La crise de 1929 et la "grande dépression" Recherche Ina fr.


  1. ttmm Dec 4 2015
    koukou vau peirles el son tro bien xPPPP