Genres théâtraux

Facebook Twitter
1 Cf. J. Texte, J.-J. Rousseau et les Origines du Cosmopolitisme littéraire, 1895. 1La seconde moitié du xviiie siècle laisse constater une évolution très certaine du goût français. Histoire du vers français. Tome IX - Le drame bourgeois - Presses universitaires de Provence Histoire du vers français. Tome IX - Le drame bourgeois - Presses universitaires de Provence
La commedia dell'arte : origines et personnages Théâtre populaire apparu en Italie au XVIe siècle, la commedia dell'arte nous a légué une pittoresque galerie de personnages. De Pierrot à Colombine en passant par Arlequin, ces personnages de comédie se retrouvent aujourd’hui dans les corsos de Carnaval. Partager La commedia dell'arte est un genre de théâtre populaire apparu en Italie vers 1550. La commedia dell'arte : origines et personnages La commedia dell'arte : origines et personnages
Ce texte est extrait du site www.theatrons.com La définition des deux genres principaux du théâtre (et leur opposition stricte) remonte aux écrits d'Aristote datant du 3e siècle avant Jésus-Christ. Depuis, la bataille fait rage entre tout ce que le théâtre compte d'intellectuels pour définir ce qui est comédie et tragédie, ce qui est un théâtre "noble et respectable" ou au contraire "vulgaire et obscène, encourageant les plus bas instincts". Comme partout, l'idéologie et la politique sont venues troubler le débat et les plus vifs échanges sont toujours issus d'une volonté de définir ce qui est défendable/respectable et ce qui ne l'est pas. Tragédie et comédie Tragédie et comédie
La tragédie et la comédie
Evolution des genres aux théâtre du XVII au XX ème siècle
Genres littéraires : le théâtre Genres littéraires : le théâtre La tragédie La tragédie grecque La tragédie a été inventée par les Grecs (Cf. Eschyle, Sophocle et Euripide). Les héros tragiques étaient alors des rois, des princes ou des personnages issus de la légende et de l’épopée. La tragédie est un drame, c’est-à-dire une action, une imitation (mimésis) de la vie des hommes sur une scène de théâtre.
La tragédie La tragédie Selon la définition du Petit Robert, la tragédie est : « une œuvre dramatique en vers, présentant une action tragique dont les événements, par le jeu de certaines règles ou bienséances se traduisent essentiellement en conflits intérieurs chez des personnages illustres aux prises avec un destin exceptionnel ». Ce qu’il faut mentionner, et ce que le dictionnaire mentionne aussi d’ailleurs, c’est qu’elle nous vient de la Grèce antique. Plus précisément, elle est née du dithyrambe, culte fait au dieu Dionysos. Voyons donc les deux grandes périodes de la tragédie : la période antique et la période classique. La tragédie
I/ Genre et texte Au-delà de l'explicitation des enjeux de la Querelle du Cid ou de la Bataille d'Hernani (qui s'ar-ticulent toutes deux sur des "naissances" de genres dramatiques en France : la tragédie classique et le drame romantique, la réflexion sur le genre est plus problématique que constitutive d’une vérité. Et encore une fois se pose l’écart entre le texte, écrit ou non selon les codes d’un genre, et la repré-sen-tation qui, par ses codes propres, eux-mêmes variables selon les époques et les acteurs, varie à l’infini le "jeu comique" comme "le jeu tragique" au point de pouvoir "modifier" le genre d’un texte. Le texte "génétiquement codé" Il faut d’abord éviter de tomber dans l'illusion classique d'une définition qui ne tienne pas compte de l’Histoire et convienne aussi bien à Eschyle qu’à Racine, pour la tragédie par exemple. Genre et texte, Tragédie, Drame, Genre et représentation, Comédie - Genre et texte, Tragédie, Drame, Genre et représentation, Comédie -