background preloader

Biologie

Facebook Twitter

Loi Roudy. Loi Veil. Loi Neuwirth. Liste des médecines non conventionnelles. Inhibition et correction d'erreurs dans le cerveau humain. TAS. Le trouble affectif saisonnier ou TAS, appelé aussi dépression saisonnière ou blues hivernal dans sa forme atténuée, semble lié au manque de lumière.

TAS

Il s’agit en fait d’une forme extrême de déprime hivernale. Pour la plupart des personnes, cela se manifeste par une très forte sensibilité au changement de saison pendant l’automne et l’hiver et cela jusqu’au printemps. Chaque année, avec le raccourcissement des jours et la baisse d’intensité lumineuse, de nombreuses personnes sont affectés par le trouble affectif saisonnier (environ un tiers par le TAS réel et deux tiers par des symptômes atténués du TAS appelés plus communément le blues hivernal. Le trouble affectif saisonnier est de trois à quatre fois plus fréquent chez les femmes que chez les hommes et débute généralement vers la vingtaine. Le jeu de la mort.

Ma compassion et la colère. Pertubarteur endocrinien. Ce sera le thème d'une conférence que prononceront Bernard Jégou (Inserm/Université de Rennes 1/EHESP) et Laurent Lagadic (INRA) mercredi 20 juin.

Pertubarteur endocrinien

La conférence organisée par l'association Eau & rivières de Bretagne a pour but de présenter les effets connus de perturbateurs endocriniens sur la santé. Barquettes alimentaires, parfums d'ambiance, cosmétiques vendus en pharmacie : bien qu'ils soient utilisés dans la fabrication de très nombreux produits du quotidien, les perturbateurs endocriniens sont des substances qui peuvent occasionner des problèmes de fonctionnement des hormones, et donc du sommeil, du moral, de la reproduction... Les effets les plus préoccupants à ce jour, se produisent pendant la grossesse et se traduisent par des difficultés à avoir des enfants. Mercredi 20 juin, à 20 h, à l'ISTIC (bât.12D), allée Henri Poincaré, à l'Université de Beaulieu, avenue Général Leclerc. Entrée libre, renseignements au 02 99 30 49 94. L’IVG en chiffres. Les grossesses non prévues sont loin d'être une éventualité rare.

L’IVG en chiffres

En moyenne, chaque femme en France y serait confrontée une fois au cours de sa vie et une sur deux aurait recours à une IVG*. Globalement, le chiffre des interruptions volontaires de grossesse est relativement stable depuis le début des années 1980. Une IVG pour trois naissances Le nombre d'IVG se situe aux alentours de 200 000 chaque année, soit près d'une IVG pour trois naissances (725 000 naissances en 1977, selon les statistiques de l'état civil).

Près de la moitié (46 %) des femmes qui ont eu une IVG en 1996 avait entre 20 et 30 ans ; 35 % avaient entre 30 et 40 ans et 11 % moins de 20 ans ; 4 % avaient moins de 18 ans (données du Ministère de l'emploi et de la solidarité). La pilule. Depuis la nuit des temps, l'homme a cherché à maîtriser sa fertilité.

La pilule

Avec les progrès de la médecine et, en particulier grâce à l'avancée des connaissances sur les mécanismes physiologiques de la reproduction, la pilule a pu voir le jour. Cette méthode est la plus répandue en France et, même si elle est des plus fiables, il est important de savoir qu'aucune méthode ne l'est à 100 %. Anneau contraceptif. Depuis avril 2004, un nouveau moyen de contraception est disponible en France : l'anneau !

Anneau contraceptif

Moins contraignant et très efficace, il pourrait même détrôner la célèbre pilule. Zoom sur ce dispositif innovant. Bonne nouvelle pour les femmes ! L'anneau contraceptif baptisé Nuvaring® des laboratoires Organon a fait son apparition dans les pharmacies. Un anneau vaginal mensuel. Pilule accident. Selon une étude confidentielle que s'est procurée Le Figaro, 47 cas d'effets indésirables graves (embolie pulmonaire, thrombose veineuse profonde ou encore accident vasculaire cérébral) chez des femmes exposées à la pilule, et ce quelle que soit la génération, sont à dénombrer sur un échantillon de population de 800.000 personnes entre 1998 et 2012.

Pilule accident

Parmi ces 47 cas, on compte deux morts. Si l'on extrapole ces données à l'ensemble de la population française, cela représente environ 3900 cas d'effets indésirables graves dont 165 décès de jeunes femmes de15 à 25 ans. Au moins la moitié de ces cas serait directement attribuable à la pilule. Cette étude - dont les résultats transmis à l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ce week-end doivent être encore consolidés - a été réalisée par un hôpital universitaire français qui a consulté ses archives. Implant. Finis les oublis de pilule, le premier implant contraceptif a été mis en vente en France début mai 2001.

Implant

Efficace pendant trois ans, Nexplanon représente une véritable révolution. Va-t-il remplacer la pilule ou plus simplement offrir une nouvelle méthode contraceptive ? La stérilisation. Les stérilets. Le stérilet est la deuxième méthode contraceptive utilisée par les femmes en France.

Les stérilets

Son mécanisme d'action est double. L'euthanasie. PMA. Environ un couple sur sept a des difficultés pour avoir des enfants.

PMA

Les problèmes de fertilité peuvent être du côté de l'homme ou de la femme. Selon les problèmes, différentes techniques médicales peuvent être utilisées pour aider à la procréation. Dans certains cas, il suffit juste de favoriser la fécondation.