background preloader

Grèce

Facebook Twitter

« Sauver la Grèce pour sauver l’Europe » Les négociations entre Athènes et ses créanciers devraient aboutir dans les prochains jours.

« Sauver la Grèce pour sauver l’Europe »

Récurrente depuis 2010, l’incertitude sur les termes du dénouement – accord ou rupture des discussions menant à un défaut brutal, lui-même suivi d’une sortie de l’euro de la Grèce – ne fait que croître. On peut légitimement s’interroger : après tout, un divorce ne serait-il pas la solution la plus simple à une cohabitation toujours plus difficile ? Un défaut souverain allégerait le poids de la dette publique pour les Grecs. Débarrassés de la « troïka » [Banque centrale européenne, Fonds monétaire international, Commission européenne], ils choisiraient désormais eux-mêmes les réformes à instaurer dans leur pays. Les créanciers, eux, auraient enfin écarté un dossier qui empoisonne depuis quatre ans les relations entre Européens. La Grèce expose ses projets de réformes - Le Monde 20/03/15. LE MONDE ECONOMIE | | Par Adéa Guillot (Athènes, correspondance) et Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) Le week-end s’annonce studieux à Athènes et à Bruxelles.

La Grèce expose ses projets de réformes - Le Monde 20/03/15

Au menu : l’examen des propositions de réformes formulées par le gouvernement d’Alexis Tsipras, qui, si elles reçoivent un feu vert des créanciers du pays (Fonds monétaire international, Banque centrale et Commission européennes), doivent permettre de commencer à débloquer la dernière tranche d’aide financière (environ 7 milliards d’euros) dont doit bénéficier la Grèce. Deux sources européennes ont confirmé, vendredi 27 mars, que le « groupe de Bruxelles » (les représentants des créanciers de la Grèce et du Mécanisme européen de stabilité, ex- « troïka ») avait bien reçu une liste de réformes de la part des autorités grecques et allait l’examiner dans le week-end. « C’est une bonne nouvelle », a ajouté l’une des deux sources.

Les revenus grecs 2008-2013 - Etude institut Hans Bockler. Le mini-sommet a-t-il fait bouger les lignes ? Le Monde 20/03/15. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) Que faut-il retenir du « mini-sommet » de la zone euro consacré à la Grèce, qui s’est tenu, jeudi 19 mars dans la soirée, en marge d’un conseil européen à Bruxelles ?

Le mini-sommet a-t-il fait bouger les lignes ? Le Monde 20/03/15

Ce rendez-vous, en comité restreint et de près de trois heures, rassemblaient le président français, François Hollande, la chancelière allemande, Angela Merkel, le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, celui de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, celui de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le premier ministre grec, Alexis Tsipras. Est-il de nature à « faire bouger » des positions - celles du gouvernement grec, de ses créanciers, des pays de la zone euro - qui, depuis la réunion de l’Eurogroupe (ministres des finances des 19 pays de la zone euro) du 20 février, n’avaient pas vraiment évolué ?

Quels sont les engagements pris au terme de cette réunion ? Les différents interlocuteurs de M. M. M. Deux milliards de fonds européens pour aider la Grèce - Le Monde 20/03/15. Une loi facilitant le règlement des arriérés d'impôts - Le Monde 21/03/15. Le Parlement grec a voté avec une large majorité une loi facilitant le règlement des dettes des contribuables à l'Etat et aux caisses de sécurité sociale, qui s'élèvent à des dizaines de milliards d'euros.

une loi facilitant le règlement des arriérés d'impôts - Le Monde 21/03/15

Lire : Plus les Grecs sont pauvres, plus ils ont vu leurs revenus fondre avec la crise La loi a été adoptée, vendredi 20 mars dans la soirée, en procédure d'urgence et votée dans ses principes par les députés de la gauche Syriza au pouvoir et ceux du petit parti souverainiste des Grecs Indépendants, partenaire du gouvernement, ainsi qu'avec le soutien des partis d'opposition, la droite de la Nouvelle-Démocratie et les socialistes du Pasok, selon l'Agence de presse grecque Ana.

Régler les dettes en 100 versements Cette loi, intitulée « Réglementations pour relancer l'économie », fait partie des engagements électoraux du nouveau gouvernement concernant un paquet de mesures sociales en faveur des plus démunis frappés par la crise. Deuxième loi du nouveau gouvernement. Le Parlement grec crée une commission pour auditer la dette. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Adéa Guillot (Athènes, correspondance) Après l’annonce, au début du mois, de la création d’une commission du Parlement grec sur les réparations allemandes de la seconde guerre mondiale, la présidente de la Vouli, Zoé Konstantopoulou, a confirmé, mardi 17 mars, la constitution d’une commission d’audit sur la dette grecque. « L’objectif est de déterminer l’éventuel caractère odieux, illégal ou illégitime des dettes publiques contractées par le gouvernement grec », a précisé Mme Konstantopoulou lors d’une conférence de presse, faisant allusion à plusieurs affaires de corruption et à l’opacité qui entoure l’achat d’armes par son pays.

Le Parlement grec crée une commission pour auditer la dette

Lire aussi : L’incorruptible de la Vouli, figure de Syriza « Le peuple a le droit de demander que la partie de la dette qui est illégale – si cela est avéré à l’issue de la commission – soit effacée », a-t-elle ajouté. Une annonce explosive « Une dette illégitime viole les traités »