background preloader

Foodtech

Facebook Twitter

Burger King lance son kit Whoopers - Openminded. Un kit pour faire des Whoopers chez soi Voilà une nouvelle qui pourrait en ravir plus d’un.

Burger King lance son kit Whoopers - Openminded

Burger King vient de lancer en Nouvelle-Zélande un concours un peu spécial. En effet, l’enseigne propose des kits de préparation de son mythique burger le Whoppers, pour pouvoir le réaliser chez soi. Dans ce kit, vous pourrez retrouver tous les ingrédients nécessaires à l’élaboration de 16 Whoppers ainsi que des accessoires indispensables pour le barbecue, à savoir un tablier, une casquette et une spatule. Si ce concept vous intéresse, vous pourrez vous inscrire sur la page Facebook dédiée. Le but de cette opération ? Malheureusement pour vous les addicts français, la chaîne n’a pas encore lancé le concours en France et ne prévoit pas de le faire … Cependant pour les autres, les places sont chères et seulement 50 participants pourront remporter le gros lot.

YourStory (@YourStoryCo) Omnivore (@OmnivoreWorld) Boîte anti-gaspi : laissez-la vous emballer. Plus de la moitié des Français déclarent ne pas toujours finir leur assiette au restaurant.

Boîte anti-gaspi : laissez-la vous emballer

Pourtant, la pratique du doggy bag, cet emballage qui permet au client d’emporter les restes de son repas, peine encore à s’installer dans l’Hexagone. Laurent Calvayrac, fondateur-gérant de L’emballage vert, a décidé d’accélérer le mouvement avec sa boîte anti-gaspi écologique Trop bon pour gaspiller. Quelle est la petite histoire de votre boîte anti-gaspi ?

J’ai vécu en Amérique du Nord pendant cinq ans. Là-bas, la pratique du doggy bag est entrée dans les mœurs. . « En France, on est les seuls à distribuer un produit totalement écologique, recyclable et compostable. » C’est un produit vraiment écologique ? Pour moi, il était important de sortir un produit qui lutte contre le gaspillage alimentaire tout en se préoccupant des déchets engendrés par la suite. Quel accueil de la part des restaurateurs ? En général, ils sont encore réticents. Au restaurant Source : enquête DRAAF Rhône-Alpes, 2014. Le «doggy bag» à la française arrive dans nos restaurants. L'organisation patronale Umih signe officiellement ce mardi un accord avec la société TakeAway qui propose des boîtes cartonnées permettant aux clients des restaurants d'emporter ce qui reste dans leur assiette.

Le «doggy bag» à la française arrive dans nos restaurants

Après les producteurs qui se sont mis à commercialiser leurs légumes et autres produits moches, les restaurants ont décidé à leur tour de proposer leur solution antigaspi. L'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) a signé officiellement ce mardi un partenariat avec la société française TakeAway, dans le but de «généraliser la pratique du doggy bag» en France. Cette pratique américaine consiste à emporter dans une barquette les restes de son assiette au restaurant.

«Le gaspillage, c'est l'affaire de tous: du producteur au consommateur en passant par nos restaurateurs», souligne Roland Héguy, le président confédéral de l'Umih dans un communiqué. Oscar Brière DLH (@DlhOscar) Le web c'est food ! (@Lewebcestfood) Mange ta Start-up (@MangetaStartup) Food+Tech Connect (@foodtechconnect) Jérôme Seillier (@JSeillier) NouvelleRestauration (@lanouvelleresto) OptiMiam (@OptiMiam) #FoodTech : 3 tendances qui vont transformer l’industrie agroalimentaire d’ici 2020.

Capteurs, objets connectés, imprimantes 3D, ces trois tendances lourdes marqueront à coup sur l’industrie agroalimentaire dans les années à venir.

#FoodTech : 3 tendances qui vont transformer l’industrie agroalimentaire d’ici 2020

Analyse avec Christophe Breuillet, Directeur du pôle de compétitivité Vitagora. Les nouvelles technologies ont des atouts indéniables pour les secteurs industriels. Elles permettent une meilleure performance, des systèmes de production plus intelligents, des contrôles qualité optimisés, une traçabilité améliorée, des services personnalisés aux clients mais aussi et elles apportent surtout des réponses aux nouveaux usages. Face à ces constats, l’agroalimentaire doit prendre en marche ce train de l’innovation.

C’est une évolution inéluctable, qui transforme nos sociétés à grande échelle, dans les comportements individuels mais aussi dans les activités industrielles. Si l’on parle de tendances purement technologiques, trois d’entre-elles tirent particulièrement leur épingle du jeu. . #1 Les capteurs #2 L’internet des objets #3 L’imprimante 3D.