background preloader

Cinéma & bibliothèque

Facebook Twitter

Outils de recherche web. UbuWeb. Tel.archives-ouvertes. 1.1.3-Y a-t-il une forme canonique du web-documentaire historique ? Peut-on institutionnaliser le web-documentaire historique ? La question ne fait pas encore l’objet d’un débat. Pourtant, elle revêt un intérêt primordial. Nous pensons qu’une analyse des différentes formes de web-documentaires historiques peut nous permettre d’engager ce débat.

C’est dans cette optique que nous avons dressé une typologie selon un corpus de web-documentaires historiques. Nous avons également réalisé une étude de cas comparative puisque nous avons porté notre attention vers des formes médiatiques semblables à celle du web-documentaire. Cette double démarche vise à infirmer ou confirmer deux hypothèses qui guident cette première partie. D’une part, celle qui consiste à penser l’existence d’une extrême variété et hétérogénéité de la création de web-documentaires. 1.1.3.1-Le corpus de web-documentaires historiques : la typologie Dix web-documentaires historiques composent notre corpus.

Le premier critère de cette typologie concerne l’interactivité des contenus. Qu’est ce que le webdocumentaire? | FORMAT WEBDOC. J’emploie le terme « webdocu » car il me semble mieux approprié. Parler de »webdoc » risquerait de porter à confusion avec les documents web. Par ailleurs, il n’existe pas de modèle stabilisé de webdocu, aussi la présente tentative de définition ne prétend ni à la perfection, ni à l’exhaustivité. Le genre documentaire Le documentaire était jusqu’ici un genre cinématographique, télévisuel et plus rarement radiophonique. S’il traite du réel, le documentaire peut également “recouper certaines caractéristiques de la fiction, notamment via la reconstitution comme le docufiction ou à travers la réflexion en amont sur le sujet, qui peut donner lieu à un scénario plus ou moins élaboré.”

Le sujet du documentaire n’est pas nécessairement en lien avec l’actualité, il s’agit généralement d’une problématique de fond. Des appellations multiples Il n’est pas facile de définir ce genre et la confusion s’installe dès le départ car on rencontre plusieurs termes pour le désigner. La forme et le fond J'aime : Le transmédia, ou la simultanéité de la réalité et de la fiction | unmondemoderne. Le terme transmédia est un néologisme attribué à Henry Jenkins qu’il utilise dans un article publié en 2003 dans le MIT Technology Review « Transmedia storytelling ». Il y parle des transformations qu’il constate dans le monde du cinéma, du jeu-vidéo et tous les domaines du divertissement. Il remarque notamment que les grandes entreprises ayant pour but de développer leurs franchises sont à la recherche de nouveaux supports permettant d’étendre un univers grâce à différents médias.

Il nomme transmédia tout univers qui se décline sur plusieurs supports (souvent numériques) en proposant un contenu exclusif à chacun d’eux, comme un film qui s’étendrait en bande dessinées, en jeu vidéo, en application mobile ou en site internet, mais développant un complément à l’histoire initiale par le biais de chacun des médias. Le site missingmhd6 du jeu Alt-Minds, de Éric Viennot Événements transmedia en France et dans le monde Rémi Pagnol Pour aller plus loin : Le site/blog de Henry Jenkins J'aime : Note de cours : histoire de la photo. 1925 Dans les années 1925 à 40 les surréalistes développent le thème de l'érotisme comme libération. Leur pâpe est Breton. Il y a peu de photographes, le mouvement étant avant tout littéraire et Breton gardant le dogme. On trouve Man Ray (rayogrammes), Boiffard, Parry, Hans Bellmer, Claude Cahun, Dora Maar, Raoul Ubac, ou Brassaï aux marges du mouvement.

A l'époque la photographie se veut la représentante de la parfaite objectivité, tandis que le surréalisme revendique "l'automatisme psychique pur", le "rêve et le merveilleux". Le couple est donc complètement illégitime et aléatoire, spécifiquement français, mais il va fonctionner pendant l'entre-deux guerres. Ce qui fait que cela marche : la primauté que les surréalistes accordent au visuel ! L'artiste, à la suite de Rimbaud, est un "voyant". Les techniques surréalistes : - surimpression : superposer deux ou plusieurs éléments à partir de deux ou plusieurs négatifs superposés (Boiffard, Parry, Tabard) Initiations au vocabulaire de l’analyse filmique [cours de cinéma en ligne ]

L'analyse filmique pour les boloss saison 1 en streaming - Allociné. Un outil au service de la pédagogie du cinéma. Dossier sur Eisenstein. Dans le cadre de sa mission de mise à disposition de ressources documentaires sur le cinéma, notamment à travers sa collection de sites Internet monographiques et thématiques, la Cinémathèque française met en ligne une mise à jour de la bibliographie sur S. M. Eisenstein, publiée à l'origine en 1998 à l'occasion du 100e anniversaire de la naissance du réalisateur et théoricien du cinéma soviétique. Genres Cinématographiques.

Ils rejoignent le domaine public en 2012 | Journée du domaine public. Livres sur le Cinéma : Focus sur ... 5000 films tombés dans le domaine public à télécharger gratuitement. Dès qu’une œuvre tombe dans le domaine public, elle peut être « uploadée » sur le site archive.org. La liste ne peut donc que s’agrandir. Pour les cinéphiles, c’est une véritable caverne d’Ali Baba. On peut déjà y trouver près de 5000 long-métrages, regardables en streaming, mais également disponibles en téléchargement (très souvent de haute qualité). Films noirs, films d’horreur, cinéma Bis, screwball comedy, le choix est vaste. Voici ma petite liste maison de 13 films : Freaks : La Monstrueuse Parade (Titre original : Freaks) est un film culte américain réalisé par Tod Browning, sorti en 1932. Metropolis : film expressionniste de science-fiction allemand produit pendant la courte période de la République de Weimar.

The 39 Steps : A 1935 film directed by Alfred Hitchcock. The Phantom of the Opera : A 1925 film adaptation of the novel by Gaston Leroux, this silent film version stars the infamous Lon Chaney as the Phantom. Les différents genres cinématographiques. Histoire du cinéma. 700 films rares et gratuits disponibles ici et maintenant. C’est un cadeau immense comme seul internet peut nous en offrir. Plus de 700 films rares totalement gratuits, disponible immédiatement grâce au site OpenCulture qui se bat pour éduquer et donc transmettre le meilleur de la culture totalement gratuite sur le web.

On ne peut alors s’empêcher de céder aux sirènes cinématographiques qui sont ici multiples et très sophistiquées. Les films, courts ou longs métrages, présentés sont pour certains des chef-d’œuvres inoubliables à découvrir ou redécouvrir ou mieux encore, des perles rares comme les premiers court-métrages de réalisateurs comme George Lucas, Wes Anderson, Stanley Kubrick, Jean Cocteau, Andy Warhol, Salvador Dali, Andreï Tarkovski ou encore Christopher Nolan, David Lynch, Tim Burton, David Cronenberg, Sofia Coppola…bref, vous en avez pour tous les goûts. Nous avons quant à nous réalisé une première sélection pour terminer les nuits d’hiver avec bien plus d’émotions contemplatives que ce que peut offrir Netflix ou CanalPlay. CINEMA. E-dossier de l'audiovisuel : qu’enseigne l’image ? qu’enseigner par l’image ? De l’éducation aux médias aux médiacultures : faire évoluer théories et pratiques Par Geneviève Jacquinot-Delaunay, professeur émérite à l’Université de Paris 8 En savoir plus L'utilisation des images d'archives en Histoire Apprendre à faire des images Entretien avec Bernard Stiegler, directeur de l'Institut de recherche et d'innovation (Iri) du Centre Georges-Pompidou, président de l’association Ars Industrialis En savoir plus Images : des repères ou des outils ?

Par Laurent Gervereau, président de l’Institut des Images, philosophe En savoir plus Dire les images Par Monique Sicard, chargée de recherche CNRS, Institut des Textes et Manuscrits modernes/CNRS/ENS En savoir plus L’éducation aux images, l’éducation aux médias et l'essor de la culture numérique Par Renee Hobbs, professeur et directrice du Laboratoire de recherche sur l’éducation aux média (Université de Temple, Philadelphie) En savoir plus Hong-Kong : l'éducation à l’image, une chance pour développer la pensée critique des élèves Par C.K.

[décrypter un film] L'image et ses codes. Samedi 7 décembre, la 20ème saison du dispositif régional « Passeurs d’Images » s’est clôturée à la salle nouvellement inaugurée du Grand Sud, à Lille. L’ambiance était chaleureuse et conviviale, tant lors des discours des personnalités que durant les travaux des groupes de jeunes réalisateurs. Aux côtés de ceux-ci, les représentants des structures partenaires, les intervenants, les financeurs et quelques « anciens » du réseau ont répondu à l’appel et sont donc venus nombreux soutenir le dispositif. Plus de 150 personnes se sont déplacées ce samedi 7 décembre, venues des villes de Lille, Armentières, Béthune, Dunkerque, Boulogne, Douai, Beuvrages… Lire la suite Pour rappel, 20 ans de « Passeurs d’Images » en chiffre c’est : Au total, ce dispositif a permis sur 20 ans à 250 000 personnes dans la région de bénéficier de ces actions et de mener une démarche culturelle et citoyenne.

Le langage du cinéma textes. Analyse filmique. Analyse filmique Séquence proposée par André Roux (*) Pourquoi analyser un film ? Cette question semble en effet pertinente ! A quoi bon comprendre un film, il suffit de le voir ou de le revoir…et pourquoi pas de le sentir. ( à condition de ne pas avoir le nez bouché !) Le cinéma n'est-il pas un plaisir, un spectacle, voire un loisir ?

Une seule réponse à mon avis : Analyser un film c'est en connaître les règles pour mieux y prendre du plaisir ! Quelle analyse ? Nous ne pourrons pas, au niveau d'une classe de terminale Bac Pro, aller très loin dans les outils d'analyse. Tout comme pour l'analyse littéraire, on peut s'intéresser dans l'analyse filmique, à différentes entrées : La narration et le récit ; L'énonciation ; Les différentes focalisations La musique…etc. Ce qui est important c'est de savoir que l'analyse peut découler de trois positions : Le sens vient de l'auteur, de son projet, de son intention… Le sens vient du contenu même du film, de sa cohérence de ce qu'il montre. Films documentaires en bibliothèque - La bibliothèque et ses collections.

Films : complets ou extraits.