background preloader

Anthonymes

Facebook Twitter

Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Les solutions des grandes villes européennes pour lutter contre la pollution automobile. La principale source de pollution dans les agglomérations urbaines est le trafic automobile.

Les solutions des grandes villes européennes pour lutter contre la pollution automobile

Tour d'horizon des solutions adoptées par les grandes capitales européennes. Comment San Francisco s'approche du « zéro déchet » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard (San Francisco, envoyé spécial) Le soleil n'est pas encore levé qu'un étrange ballet commence.

Comment San Francisco s'approche du « zéro déchet »

Chacun à leur tour, des dizaines de camions viennent déverser des tonnes et des tonnes de restes de nourriture, d'herbe coupée, de branchages. Un mois plus tard, ces déchets organiques ressortiront sous la forme d'un riche compost aussi fin que du sable. Ici, à Vacaville, à une heure de route au nord de San Francisco, se joue quotidiennement une partie essentielle de l'objectif que s'est fixé la ville californienne : parvenir, d'ici à 2020, à zéro déchet non recyclé ou composté, évitant ainsi d'utiliser des décharges ou des incinérateurs, très polluants. Le système « zéro déchet » de San Francisco en 7 questions. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard San Francisco s'est engagée en 2002 à parvenir au « zéro déchet » d'ici à 2020.

Le système « zéro déchet » de San Francisco en 7 questions

La ville californienne a depuis pris une série de mesures et dépasse désormais les 80 % de détritus recyclés ou compostés. >> Lire le reportage : Comment San Francisco s'approche du « zéro déchet » 1. Demain le film présenté par Cyril & Mélanie. The project There will be a full English version of the film.

Demain le film présenté par Cyril & Mélanie

The Kiss Kiss Bank Bank system only allows one video to cover the French and English versions of the campaign page, so we had to subtitle it! An big thanks to everyone who has been contributing to project, to the many people who are behind us, encouraging us and telling us how necessary this film is. We are very touched, amazed and greatly strengthened by all of this positive energy. On May 27th we launched this campaign because we needed to start filming, and we had to supplement the financing we hoped to receive from our film and television partners.

We’re finding out just how deeply the subjects we’re trying to explore (societal change, ecology…) resonate with people, in a time when we’re seeing our democracies, economies and ecosystems shaken by increasingly serious crises. Alterecoplus. « Les résidus de bauxite (…) sont l’un des plus importants sous-produits industriels », reconnaît l’Institut international de l’aluminium.

Alterecoplus

Le procédé Bayer de traitement de la bauxite à la soude est utilisé par presque toutes les 100 à 120 usines d’alumines du monde, que celles-ci soient dites de spécialités, comme chez Alteo, ou servent à fabriquer de l’aluminium (plus de 90 % de la production). On compterait aujourd’hui près de 3 milliards de tonnes de boues rouges, auxquelles s’ajouteraient 120 millions de tonnes supplémentaires chaque année. Comprendre le réchauffement climatique en 4 minutes. Une industrie de la viande faisandée. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Audrey Garric C’est un scandale qu’il juge plus grave que celui des lasagnes de cheval.

Une industrie de la viande faisandée

Près de deux ans après l’« affaire Spanghero », qui a secoué la France et l’Europe début 2013, Pierre Hinard raconte, dans Omerta sur la viande. Un témoin parle, les coulisses peu ragoûtantes de Castel Viandes, une entreprise d’abattage et de découpe de Loire-Atlantique. Un récit qui illustre une nouvelle fois les dérives d’une industrie agroalimentaire seulement motivée par l’appât du gain, au détriment de la santé des consommateurs. Anne Hidalgo veut la fin du diesel à Paris à l'horizon 2020. Les feux de cheminées sont-ils si polluants ? 269 000 tonnes de déchets plastique flottent sur les océans. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Les océans, qui couvrent 70 % de la surface de la planète, sont un immense dépotoir à ciel ouvert, où s'accumulent les déchets plastique de l'humanité.

269 000 tonnes de déchets plastique flottent sur les océans

C'est le sombre tableau que brosse, dans la revue PLOS ONE (Public Library of Science) du 10 décembre, une vaste étude internationale (Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Chili, France, Afrique du Sud et Australie). Elle livre, pour la première fois, une évaluation globale de la pollution de la surface de l'ensemble des mers par ces détritus.

Les chiffres sont vertigineux : 269 000 tonnes constituées de plus de 5 mille milliards de particules de toutes tailles. Encore les auteurs soulignent-ils que leurs estimations sont « très prudentes » et peuvent être considérées comme un « minimum ». Voir la carte des déchets plastiques Ils ont pu ainsi quantifier la pollution au plastique, qui touche « toutes les zones océaniques, y compris les plus éloignées ». La pollution met en danger le cerveau. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Des enfants exposés in utero à des niveaux élevés de deux phtalates présentent en moyenne un quotient intellectuel (QI) inférieur de plus de six points à celui d’enfants moins exposés.

La pollution met en danger le cerveau

Cette conclusion préoccupante est le fruit d’une étude au long cours, conduite par des chercheurs de l’université Columbia (New York), et publiée mercredi 10 décembre dans la revue PLoS One. Les phtalates sont des plastifiants présents dans de nombreux produits courants – objets en PVC, textiles imperméables, cuirs synthétiques, mais aussi rouges à lèvres et à ongles, bombes de laque ou certains shampooings. Ils sont interdits dans les jouets, en Europe comme aux Etats-Unis, mais rien n’est fait pour éviter l’exposition des femmes enceintes.