background preloader

RGPD en établissement scolaire

Facebook Twitter

Gestionnaire d'Accès aux Ressources (GAR) Focus sur le déploiement du GAR pour les établissements et les ressources À la rentrée 2020, plus de 6 800 établissements rattachés à 35 projets ENT en métropole et dans les DOM sont connectés au GAR, soit environ 5 millions d'utilisateurs. Le déploiement des écoles commencera à la rentrée scolaire 2020 avec quelques académies pilotes. Données numériques à caractère personnel au sein de l'éducation nationale. Introduction. Mise en conformité au RGPD.

Qu’est-ce que le RGPD ? Le Règlement Général sur la Protection des Données, ou RGPD, est un Règlement européen qui étend et renforce les droits des citoyens de l’Union Européenne sur leurs données personnelles. Depuis le 25 mai, il s’applique à toutes les organisations, privées comme publiques, qui collectent ou traitent des données personnelles de résidents européens. Quels sont les nouveaux principes posés par le RGPD ? Le RGPD réaffirme le principe de l’obligation de transparence pour toute collecte, traitement et utilisation de données à caractère personnel.

Il pose également un nouveau principe fondamental : celui de la responsabilisation des acteurs. Afin d’assurer une protection optimale des données personnelles traitées, les établissements et leurs sous-traitants doivent mettre en œuvre des mesures de sécurité appropriées dont la preuve de l’existence doit pouvoir être apportée à tout moment. RGPD / GDPR : On répond à vos questions avec la CNIL.

RGPD : de quoi parle-t-on. Tout organisme quels que soient sa taille, son pays d’implantation et son activité, peut être concerné. En effet, le RGPD s’applique à toute organisation, publique et privée, qui traite des données personnelles pour son compte ou non, dès lors : qu'elle est établie sur le territoire de l’Union européenne,ou que son activité cible directement des résidents européens. Par exemple, une société établie en France, qui exporte l’ensemble de ses produits au Maroc pour ses clients moyen-orientaux doit respecter le RGPD. Dataviz sur le règlement européen sur la protection des données. La CNIL lance sa formation en ligne sur le RGPD ouverte à tous. Culture numérique - Le référentiel CNIL de formation des élèves à la protection des données personnelles.

Pourquoi un référentiel international de formation à la protection des données ? À l'ère numérique, l'éducation à un usage citoyen, responsable et éthique des nouvelles technologies constitue une priorité d'action, tout particulièrement auprès des jeunes en âge scolaire.La protection des données et de la vie privée constitue un volet clé de l'éducation au numérique. En ce sens, les personnels éducatifs ont un rôle essentiel à jouer dans cette éducation citoyenne au numérique.Acquérir une connaissance et une compréhension critiques de droits et responsabilités numériques, développer auprès des jeunes une démarche réflexive sur les usages qui sont faits des données personnelles, sensibiliser sur les risques et enseigner les pratiques permettant de se mouvoir dans l'environnement numérique avec confiance, lucidité et dans le respect des droits de chacun : tels sont en effet les objectifs de formation à atteindre.

Pourquoi ? À propos du référentiel. Legal by design : des icônes pour rendre le droit lisible par les humains et les machines ? Le constat est ancien.

Legal by design : des icônes pour rendre le droit lisible par les humains et les machines ?

Personne ne lit les Conditions générales d’utilisation (CGU) des services en ligne, ces contrats unilatéraux que nous devons accepter pour les utiliser. Mais si personne ne les lit, pourquoi continuent-ils à être la colonne vertébrale légale d’internet ? , s’interroge un éditorial du New York Times. Il faut approximativement 9 heures pour lire les conditions d’utilisation d’Amazon… Et ce n’est pas mieux de tous les autres services que nous utilisons.

Pour le New York Times, nous sommes dans une « fiction juridique » du consentement (cf. « Du consentement en ses limites »). Comprendre RGPD pour l'éducation !? Feat. David Claude. L’excellent David Claude et moi-même vous avons concocté une petite vidéo sur RGPD appliquée à l’éducation !

Comprendre RGPD pour l'éducation !? Feat. David Claude

Il faut reconnaître que même si la RGPD est une bonne nouvelle pour la protection de nos données et de celles de nos élèves, elle n’est pas aisée à comprendre. Voici donc une première approche en 4 minutes à peine pour cerner les grands axes de cette règlementation. L’idée de cette première vidéo est de poser les bases pour comprendre la règlementation dans l’idée d’ajouter des éléments ensuite. L'UFC-Que Choisir attaque Google pour non-respect du RGPD. L'association de consommateurs vient de lancer une action groupée en justice contre le géant américain pour non respect du règlement européen sur la protection des données personnelles.

L'UFC-Que Choisir attaque Google pour non-respect du RGPD

Fidèle à sa vocation et à ses engagements, l'UFC-Que Choisir prend le respect de la vie privée très au sérieux. Après quatre mois de discussions pour tenter de trouver un accord amiable, la célèbre association de consommateurs a décidé d'entamer une procédure judiciaire contre Google en assignant ce mercredi 26 juin, devant le TGI de Paris, les directions irlandaise et américaine du géant californien pour violation du RGPD, le fameux règlement général européen sur la protection des données personnelles.

Car, une fois de plus, c'est l'utilisation d'informations à caractère privé qui est mise en cause dans cette affaire. " Données biométriques, empreintes fais-moi peur. « Il faut dédiaboliser la biométrique.

Données biométriques, empreintes fais-moi peur

Elle n’est ni bonne, ni mauvaise. Tout dépend de la fin à laquelle on s’en sert » expliquait récemment un avocat spécialiste du droit numérique dans les colonnes d’un magazine. Or, en termes d’usage biométrique, il est intéressant de savoir que la France est le troisième pays qui collecte le plus de données biométriques au monde, derrière la Chine et l’Inde.

Comment cette collecte, dans le domaine judiciaire ou le domaine public, transforme-t-elle les liens entre l’Etat et les citoyens ? Ces données, irrévocables, sont-elles suffisamment sécurisées lorsqu’elles sont employées ?