background preloader

Ménopause

Facebook Twitter

Aide à la Prise en charge de l'OstéopoROSE en soins primaires | Site réservé aux professionnels de santé. Le traitement hormonal de la ménopause associé à un risque accru de cancer de l'ovaire. Alors que le lien avec le cancer du sein est connu depuis plus d'une dizaine d'années, des chercheurs britanniques ont passé en revue quelque 52 études épidémiologiques portant sur un total de 21 488 femmes américaines, européennes et australiennes ayant développé des cancers de l'ovaire. Ils ont montré que celles qui avaient reçu des traitements hormonaux de la ménopause (THM) avaient un risque globalement augmenté de 40 % d'avoir un cancer de l'ovaire par rapport aux femmes n'ayant jamais reçu de tels traitements. "Pour les femmes qui prennent un THM pendant cinq ans à partir de l'âge de 50 ans, cela signifie un cancer supplémentaire pour 1 000 utilisatrices et un décès par cancer de l'ovaire pour 1 700 utilisatrices", estime le Pr Richard Peto, de l'université d'Oxford, l'un des coauteurs de l'étude publiée vendredi dans la revue médicale britannique The Lancet.

Plus rare que le cancer du sein. Sans titre. MÉNOPAUSE et syndrome de fatigue chronique, quel rapport? Actualité publiée il y a 9h03mn Menopause Cette étude de scientifiques des US Centers for Disease Control (CDC) révèle un nouveau lien entre une ménopause précoce et le syndrome de fatigue chronique (SFC). Les conclusions, présentées dans la revue Menopause, de la North American Menopause Society (NAMS), expliquent, avec la contribution d'autres problèmes gynécologiques pourquoi le SCF est 2 à 4 fois plus fréquent chez les femmes que chez les hommes et, en particulier autour de la quarantaine.

Une indication précieuse pour les professionnels de la santé de la Femme, qui pourront mieux détecter les patientes à risque de SCF. Il s’agit d’une étude cas-témoins de long terme sur la SFC et autres maladies entrainant la fatigue, menée en Géorgie, auprès de 84 femmes atteintes du SFC et 73 femmes témoins en bonne santé. Ces participantes ont renseigné par questionnaire leurs antécédents gynécologiques. L’analyse révèle des différences frappantes entre ces 2 groupes : Santé de la Femme.

Study finds link between early menopause and CFS | EurekAlert! Science News. CLEVELAND, Ohio (February 4, 2015)--A newfound link between chronic fatigue syndrome (CFS) and early menopause was reported online today in Menopause, the journal of The North American Menopause Society (NAMS). This link, as well as links with other gynecologic problems and with pelvic pain, may help explain why CFS is two to four times more common in women than in men and is most prevalent in women in their 40s. Staying alert to these problems may also help healthcare providers take better care of women who may be at risk for CFS, say the authors of this population-based, case-control study.

Based on a long-term study of CFS and fatiguing illnesses in Georgia, this analysis from Centers for Disease Control scientists included 84 women with CFS and 73 healthy control women who completed detailed gynecologic history questionnaires. Striking differences emerged from the comparison between those groups. Disclaimer: AAAS and EurekAlert! Sans titre. Société | Contraception et ménopause : les promesses de « l’hormone de l’avenir »

L’affaire des pilules de 3e et 4e génération est venue rappeler que la contraception hormonale allait de pair avec une augmentation des risques cardio-vasculaires – la chute de leurs ventes a d’ailleurs entraîné une baisse de 11,2 % des embolies pulmonaires chez les femmes en un an. Le 31e Congrès de la société française d’endocrinologie, qui s’est tenu du 6 au 8 novembre à Lyon, s’est ainsi intéressé aux pistes pour améliorer la contraception. « La contraception idéale serait de pouvoir administrer une substance non hormonale, dénuée d’impact vasculaire ou métabolique, bloquant l’ovulation et sans interférer sur le cycle », explique le Pr Nathalie Chabbert-Buffet (AP-HP Paris). Certains anti-inflammatoires ayant cette capacité sont actuellement étudiés en contraception d’urgence, seuls ou associés au levonorgestrel.

L’estétrol, cet espoir Mais les plus grands espoirs en matière de santé féminine se portent sur l’estétrol. Sylvie Montaron. Somatic Cells Initiate Primordial Follicle Activation and Govern the Development of Dormant Oocytes in Mice: Current Biology. Figure 1 Deletion of Rptor in PfGCs Suppresses Follicular Activation and the Awakening of Dormant Oocytes (A) The awakening of a dormant oocyte during follicular activation.

A primordial follicle consists of a dormant oocyte and several surrounding pfGCs. The activation of primordial follicles starts with the differentiation of flattened pfGCs into cuboidal granulosa cells and the proliferation of the granulosa cells. This is followed by robust growth of the awakened oocyte. (B) Illustration of the deletion of exon 6 of Rptor in the pfGCs of pfGC-Rptor−/− mice after neonatal tamoxifen injection. (C) Western blot showing suppressed mTORC1 signaling in pfGC-Rptor−/− mouse ovaries. (D and E) Comparable ovarian morphology in pfGC-Rptor+/+ (D) and pfGC-Rptor−/− (E) mice at PD5 after tamoxifen administration at PD1 and PD4 (20 mg·kg−1 body weight).

(F–I) At PD13, the pfGC-Rptor−/− ovaries (G and I) are smaller than the pfGC-Rptor+/+ ovaries (F and H). See also Figure S1 . Figure 2 Figure 3 Figure 4. FERTILITÉ: L'horloge biologique qui détermine l'apparition de la ménopause. FERTILITÉ: L'horloge biologique qui détermine l'apparition de la ménopause Actualité publiée hier Current Biology Pourquoi certaines femmes peuvent avoir des grossesses réussies à l'âge de 50 ans, alors que d'autres femmes ont des difficultés à concevoir à 30 ans.

Ces chercheurs de l'université de Göteborg apportent une partie de la réponse en identifiant l'horloge biologique qui régit la fertilité féminine. Une découverte importante, présentée dans la revue Current Biology, et une cible prometteuse pour de nouvelles approches thérapeutiques de l'infertilité féminine. Dans le corps « tout est minuté ». En matière de fertilité, expliquent les auteurs, les œufs ou ovules dans l'utérus ont besoin de nourriture et de soutien des cellules folliculaires devenues « cellules de la granulosa ». Ce mécanisme permet aux cellules de la granulosa de décider quand les œufs peuvent commencent à se développer et quand ils doivent mourir.

Plus d’études sur l’Horloge biologique, la Fertilité Santé de la Femme. Haute Autorité de Santé - Traitements hormonaux de la ménopause. Tout sur l'Ostéoporose. Le site de la Rhumatologie. Les taux de 25-hydroxyvitamine D sont-ils prédictifs du risque fracturaire chez les femmes quel que soit leur statut ménopausique ? Rapporté par le Dr Julien Paccou (University of Southampton) d’après la communication : Serum 25 Hydroxyvitamin D (25(OH)D), Bone Mineral Density (BMD) and Fracture Risk across the Menopausal Transition: Study of Women's Health Across the Nation (SWAN)Cauley J. et al. (1076) ASBMR 2014, Houston (USA), 12-15 septembre 2014 ► Retrouvez l’abstract en ligne Les taux de 25-hydroxyvitamine D (25OHD) sont associés au risque fracturaire mais il reste à déterminer si ces taux sont prédictifs du risque fracturaire chez les femmes quel que soit leur statut ménopausique. 1756 femmes ont bénéficié d’un dosage de la 25OHD au cours de la visite à 2 ans de l’étude SWAN (Study of Women’s Health Across the Nation) (âgées en moyenne de 48,5±2,7 ans) puis elles ont été suivies pendant 9,5 ans en moyenne.

Traitements hormonaux de la ménopause. La ménopause précoce fragilise le cœur. Beneficial effects of soy supplementation on postmenopausal... : Menopause. MÉNOPAUSE: Du soja pour préserver ses artères. MÉNOPAUSE: Du soja pour préserver ses artères Actualité publiée il y a 8 jours Menopause Une alimentation riche en soja peut contribuer à préserver une bonne santé cardiaque chez les femmes, à la ménopause, et prévenir contre l’athérosclérose, mais à une condition, selon cette étude de la Wake Forest School of Medicine. Commencer tôt, avant le développement de l’athérosclérose. Le soja a déjà été associé à plusieurs bénéfices pour la santé, contre l’hypertension artérielle, pour l’équilibre du métabolisme en particulier en cas de stéatose hépatique, en prévention contre certains cancers , en particulier du poumon, de la prostate et du côlon, et pour la capacité musculaire. Les chercheurs de du Wake Forest ont mené leur étude sur des singes « cynomolgus », nourris avec des protéines provenant essentiellement de sources animales ou bien de protéines de soja à haute teeur en isoflavones, avant et après une ménopause chirurgicale.

A 3 ans de suivi, Réagissez à cette actu sur Santé Blog. Ménopause - Sexplique. Auparavant, on parlait de «retour d’âge» ou «d’âge critique», puis la ménopause fut perçue comme une maladie dont la femme devait en recevoir le traitement. Dans les années 70, les mouvements féministes amènent leur vision d’un phénomène naturel et que la plupart des femmes la vivait sans difficulté. Définition Dans le corps On estime qu'environ : 10 à 15 % des femmes auront une «ménopause cadeau», c'est-à-dire qu'elles n'auront pratiquement aucun malaise associé10 à 20 % des femmes auront une ménopause qui peut être qualifiée de très difficile70 à 80 % des femmes ressentiront des manifestations faibles ou modérées.

Manifestations Bien que la ménopause se vive universellement, les manifestations qui y sont rattachées ainsi que leur durée et leur intensité varient d’une femme à l’autre. En voici un résumé : Quelques trucs Sexualité & ménopause La sexualité, la sensualité et le besoin d’aimer et d’être aimé ne s’évaporent pas avec l’âge! Sexualité & maladies Références. Ostéoporose et traitement | Amgen Ostéoporose. Informahealthcare.com/doi/pdf/10.3109/13697137.2014.929651. A Practitioner's Toolkit for Managing the Menopause, Climacteric, Informa Healthcare. A Practitioner's Toolkit for Managing the Menopause Posted online on July 6, 2014. (doi:10.3109/13697137.2014.929651) F. M. Jane and S. R. Davis The Women’s Health Research Program, School of Public Health and Preventive Medicine, Monash University, Melbourne , Australia Correspondence: Professor S. 99 Commercial Road, Melbourne VIC 3004 , Australia; Email: susan.davis@monash.edu Objective A number of learned societies, including the International Menopause Society, have produced position statements pertaining to the use of postmenopausal hormone therapy.

Methods We used clinical experience in primary care, combined with published diagnostic algorithms, positions statements from learned medical societies and relevant peer-reviewed literature to develop assessment and management algorithms relevant to the primary care of women age 40 years and older. MÉNOPAUSE: Une boîte à outils universelle pour la diagnostiquer et la gérer.

MÉNOPAUSE: Une boîte à outils universelle pour la diagnostiquer et la gérer Actualité publiée il y a 11h43mn Climacteric Gérer en amont la ménopause, c’est l’objet de cette première boîte à outils destinée aux médecins généralistes pour utilisation chez les femmes dès l'âge de 40 ans. Développée à l'Université Monash, cette boîte à outils « ménopause », utilisable par le médecin généraliste partout dans le monde et qui combine un outil de diagnostic et un guide des traitements hormonaux approuvés, est présentée dans Climacteric, une revue de l’International Menopause Society. L’idée est de combler l’absence de lignes directrices claires en matière de diagnostic et de gestion de la ménopause, en particulier pour les généralistes qui ne vont consacrer que quelques minutes à cette prise en charge spécifique. Source: Climacteric 7 July, 2014 doi:10.3109/13697137.2014.929651 A Practitioner's Toolkit for Managing the Menopause Pour en savoir plus sur la Ménopause Santé de la Femme.

En post-ménopause, calcium + vitamine D feraient baisser le cholestérol. Un premier symptôme de la ménopause est là ? Passez cela en douceur ! Les fleurs de Bach n° 40 aident à : Mieux dormir et être moins éveillée la nuit Etre plus stable émotionnellement Retrouver la joie de vivre et être moins fatiguée Etre plus tolérante et moins vite irritée Garder votre poids et ne pas grossir Etre moins anxieuse Note : les résultats peuvent varier d'une personne à une autre et ne sont pas basés sur des résultats scientifiques.

Partager Contenu 50 ml 1 bouteille € 39 2 bouteilles € 73 Vous gagnez € 5 3 bouteilles € 99 Vous gagnez € 18 Traitement recommandé Mettre dans le panierDisponible immédiatement - Frais de port gratuits TVA incl. Combien de bouteilles vous faut-il ? Une bouteille équivaut à un mois d’utilisationVous pouvez déjà obtenir des résultats après quelques jours ou semainesPour des résultats durables il est conseillé de les prendre pendant au moins 3 mois Dosage 100% sûr Les Fleurs de Bach 'Ménopause' apportent une aide efficace et naturelle! Trouble du sommeil Sautes d’humeur Manque d’énergie/fatigue Irritation/irritabilité Angoisses.

La ménopause expliquée en vidéo. L’alchimie de la ménopause. Je suis en ménopause, à l’heure des grandes questionnements. Mes rêves cachés refont surface et livrent de nouveaux aspects de moi-même. C’est un voyage bien au-delà des hormones, un appel intérieur intense qui porte en lui-même son propre itinéraire et les moyens de le réaliser. On essaie de nous faire croire qu’il faut traverser cette période comme si de rien n’était, par la magie d’une simple pilule, alors que la clé est dans l’acceptation de ce changement, le lâcher prise et l’amélioration de son mode de vie. Dans un contexte social où l’on n’honore plus le sens sacré des transformations, où les déesses sont des adolescentes et où l’on cache les vieux, on se demande où sont les conseils de sages, les sociétés secrètes de vieilles femmes qui pourraient nous éclairer sur ce passage. Le feu intérieur Les bouffées de chaleur sont la plainte principale des femmes, mais aussi la plus grande métaphore de la ménopause.

Face à son ombre On vit bien souvent cette période en solitaire. La libido. Mate Choice and the Origin of Menopause. ÉVOLUTION: Les hommes responsables de la ménopause? Www.medecine.ups-tlse.fr/dcem3/module05/55_poly_1_menopause.pdf. Florence Cestac, soixantenaire, ménopausée et héroïque ! | Mon-osteoporose.fr : le site de référence de l'ostéoporose. Les « notables de la ménopause » face aux risques du traitement hormonal substitutif. Ménopause. Les bouffées de chaleur et autres misères de la ménopause - Sciences.