background preloader

Médicaments et laboratoires pharmaceutiques

Facebook Twitter

#importer_unknown

Maladies à vendre #DATAGUEULE 37. « Médicaments… et si on changeait de comportement ? » Espace presse Les Entreprises du médicament lancent un programme de lutte contre la iatrogénie médicamenteuse chez les sujets âgés et fédèrent à cette occasion l’ensemble des acteurs de santé (médecins, pharmaciens…) pour améliorer les pratiques d’utilisation des médicaments. Agir ensemble pour un bon usage des médicaments : les fondements du programme Les médicaments sont indispensables à la santé…mais leur usage n’est pas anodin.

Dans certains cas (mauvais dosage, traitements multiples…), leur utilisation peut avoir des effets négatifs sur notre santé et entraîner des troubles : on parle alors de « iatrogénie médicamenteuse ». Ce terme médical désigne les conséquences sur la santé d’un mauvais usage des médicaments. Les personnes âgées sont particulièrement exposées à ce risque. Les résultats de cette enquête, croisés à d’autres données chiffrées (parmi les personnes de + de 75 ans vivant à domicile, 40,4 % prennent 5 médicaments ou plus quotidiennement (1). Le guide du bon usage des médicaments. La dompéridone : un anti-vomitif dangereux. Une fois de plus, la revue Prescrire alerte contre les dangers de la dompéridone (Motilium®), une molécule pour soulager les nausées qui provoqueraient de graves risques de morts subites cardiaques.

Largement prescrit, ce traitement aurait tué près de 200 Français en 2012. Par Léa Galanopoulo Rédigé le , mis à jour le La dompéridone : un anti-vomitif dangereux La dompéridone, plus connue sous le nom de Motilium®, est liée à près de 200 morts subites en France en 2014. Dans son numéro d'avril 2015, la revue indépendante Prescrire met en garde contre les effets indésirables graves de cet antivomitif. Elle demande même son retrait total du marché français. Commercialisé depuis les années 1980, ce médicament suscite des doutes depuis plusieurs années. Depuis, la dompéridone 10 mg est toujours en vente et remboursée par l'Assurance-maladie. 7% des Français concernés Le Motilium® et ses dérivés sont cependant toujours largement prescrits. Médicament : conflits d’intérêts, recul de la vaccination et polémiques en tous genres. La nouvelle tombe bien mal. Au moment où le médicament, mal aimé des Français, tente de redorer son blason, Mediapart révèle au grand jour les conflits d’intérêts entre les organismes de certification du médicament et les laboratoires pharmaceutiques.

La Haute Autorité de Santé (HAS) et l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ont aussitôt déclenché des enquêtes internes qu'elles porteront à la connaissance du procureur de la République. La ministre de la santé Marisol Touraine avait sévèrement jugé que "si les faits rapportés sont exacts, ils sont inacceptables et même d’une gravité extrême". Pourtant, les choses étaient bien parties : un ouvrage pour reconquérir la confiance, un plan ministériel pour valoriser les génériques, des appels des autorités pour relancer la vaccination... Lire : la santé vue par les femmes Depuis 2008, les ventes de vaccin ne cessent de baisser en France. Lire : le nouveau visage de l'opposition à la vaccination. Sans titre. The 'wise list'- a comprehensive concept to select, communicate and achieve adherence to recommendations of essential drugs in ambulatory care in S...

The ‘Wise List’– A Comprehensive Model for Drug and Therapeutics Committees to Achieve Adherence to Recommendations for Essential Drugs Among Prescribers? - Stichele - 2011 - Basic & Clinical Pharmacology & Toxicology. In this issue of the journal, Gustafsson et al. [1] describe the history and key policy elements of the Stockholm County Council’s approach to achieve adherence to independent essential drug recommendations by branding and marketing a booklet called the ‘Wise List’, directed to prescribers (general practitioners and specialists) and the public.

For the Swedish capital region (2 million inhabitants), the concept includes a coherent policy for selection of just over 200 cost-effective essential drugs to be used for primary and hospital in- and outpatient care. The ‘Wise List’ concept has been consistently developed and expanded during the last 20 years. It is combined with continuous medical education, electronic access to recommendations, follow-up of adherence as well as with financial incentives.

Most importantly for the success of this concept is the involvement of the prescribers, respected and independent drug experts and the public. Kloka Listan - Janusinfo. Kloka%20Listan_Synonymer_20150302.pdf. The “Wise List”- a comprehensive concept to select, communicate and achieve adherence to recommendations of essential drugs. Sans titre. Lumière sur Sunshine. Contexte Suite au scandale du Médiator, le Parlement a adopté en 2011 un Sunshine Act, inspiré de la législation américaine : sur proposition de Xavier Bertrand, alors ministre de la Santé, il a été décidé que l'ensemble des cadeaux et contrats accordés à des praticiens de santé (médecins, dentistes, infirmiers, sages-femmes, pharmaciens, étudiants) par les laboratoires pharmaceutiques feraient l'objet d'une déclaration et d'une publication. En 2013, Marisol Touraine a mis en œuvre ces dispositions par décrets, après avoir consulté la CNIL.

Alors que ces données ne concernent pas la vie privée des intéressés, la CNIL a étrangement décidé que ces données étaient « confidentielles » et que tout devait être mis en œuvre pour empêcher l'« indexation par des moteurs de recherche » des données nominatives de ce registre. Le lobbying des laboratoires pharmaceutiques a manifestement également atteint le ministère de la Santé, qui a décidé que le montant des contrats ne serait pas rendu public.

Un médicament sur quatre prescrit n'est jamais consommé - Toute l'actualité infirmière avec Actusoins | Toute l'actualité infirmière avec Actusoins. Un médicament prescrit sur quatre ne serait jamais consommé, selon un rapport rendu par l'observatoire Jalma le 11 février. Cette non-observance serait responsable de 12.000 décès par an, soit 4% des décès totaux. Ce rapport pointe du doigt le manque d'observance des Français dans leur traitement, un phénomène qui prend "une ampleur considérable" selon l'étude. Ainsi 1 médicament prescrit sur 7 n'est même jamais acheté. Cette mauvaise observance concernerait particulièrement les personnes atteintes de maladies graves. Seulement 64% des personnes traitées pour le Sida suivraient correctement leur trithérapie. 34% des personnes ayant subi une transplantation rénale ne prendraient pas assidûment leur traitement, pourtant vital après la greffe.

Le taux monte à 45 % pour les Français atteints d'ostéoporose et à 70% pour ceux touchés par la goutte. "Chaque année, 100.000 hospitalisations pourraient être évitées grâce à une meilleure observance des médicaments" précise l'étude. Les dessous de l’industrie pharmaceutique, par Quentin Ravelli (Le Monde diplomatique, janvier 2015) «J’ai compris que j’étais fliquée, qu’on savait exactement ce que je prescrivais, s’indigne une médecin installée à Paris. J’étais naïve, moi, je ne savais pas. [Un jour], une visiteuse médicale m’a dit : “Vous ne prescrivez pas beaucoup !”

Je me suis demandé : “Comment peut-elle savoir cela ?” » Cette pratique de surveillance, qui choque de nombreux praticiens, est orchestrée par les services commerciaux des laboratoires. Pour augmenter ou maintenir leurs parts de marché, les grands groupes pharmaceutiques déploient des trésors d’ingéniosité. Ils n’hésitent pas, par exemple, à modifier les indications de leurs médicaments pour gagner de nouveaux clients. Considérée par certains médecins comme « la Rolls Royce de l’antibio dans le cutané », la Pyostacine, fabriquée par Sanofi — l’un des tout premiers groupes pharmaceutiques mondiaux en chiffre d’affaires (33 milliards d’euros en 2013) — , a connu un tel destin.

VENDRE… « Ton job, c’est de suivre ta performance » Annuaires des laboratoires : Laboratoires. Pharmaceutiques - Annuaires des laboratoires : Génériqueurs. Pilule d'Or et Palmarès annuels - Pilule d'Or Prescrire 2015 : Le Palmarès 2014 des médicaments, <span style="font-size:13px;">Palmarès 2014 des médicaments</span> Le Palmarès des médicaments porte sur les médicaments présentés dans le "Rayon des Nouveautés" durant l'année 2014 (n°s 363 à 374). Voir aussi : L'année du médicament : quelques progrès en 2014, dans un flot de médicaments plus dangereux qu’utiles, mal évalués ou trop chers Rev Prescrire 2015 ; 35 (376) : 132-136.

> Pdf, accès libre À propos du Palmarès 2014 des médicamentsChaque mois, la Rédaction de Prescrire présente une analyse comparative et méthodique des données disponibles sur les nouveaux médicaments commercialisés, ou sur de nouvelles indications thérapeutiques. L'objectif est de distinguer parmi la masse des nouveautés commerciales et le “bruit” promotionnel, ce qui mérite d'être intégré en pratique dans la liste des moyens thérapeutiques déjà existants, ou de remplacer d'anciens médicaments pour mieux soigner.

Mais aussi de signaler les nouveautés qui sont à écarter. Ce travail est mené selon des procédures rigoureuses, détaillées > ICI. ©Prescrire Février 2015. Acadpharm. The Drugs That Companies Promote to Doctors Are Rarely Breakthroughs. By Charles Ornstein and Ryann Grochowski Jones For more than five decades, the blood thinner Coumadin was the only option for millions of patients at risk for life-threatening blood clots. But now, a furious battle is underway among the makers of three newer competitors for the prescription pads of doctors across the country. The manufacturers of these drugs — Pradaxa, Xarelto and Eliquis — have been wooing physicians in part by paying for meals, promotional speeches, consulting gigs and educational gifts. In the last five months of 2013, the companies spent nearly $19.4 million on doctors and teaching hospitals, according to ProPublica’s analysis of federal data released last fall.

The information, from a database known as Open Payments, gives the first comprehensive look at how much money drug and device companies have spent working with doctors. Instead, they are newer drugs that manufacturers hope will gain a foothold, sometimes after failing to meet Wall Street’s early expectations. Vente en ligne : Medic@work, un concept contestable<br> - 20/11/2014 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr.

Grossesse et médicaments : des conseils à risque…sur internet. Déjà inscrit au site ? Saisissez vos codes d’accès. Certaines de ces rubriques sont libres d’accès pour tous les professionnels de santé inscrits, d’autres, et toutes les archives, requièrent un abonnement Premium. Pour des raisons réglementaires, l’inscription individuelle des professionnels de santé est indispensable pour accéder au site. Il est indispensable, pour vous identifier : que votre ordinateur soit à l'heure (ainsi qu'à la bonne date) que votre navigateur (Internet Explorer, Firefox, Chrome, Safari...) accepte les cookies.Vous pouvez consulter cette page si vous avez besoin d'aide : Comment activer les cookies Héritier du Journal International de Médecine publié sous sa version papier d’octobre 1979 à juillet 1998, JIM.fr est aujourd’hui l'un des premiers sites médicaux francophones selon toutes les enquêtes de lecture.

Lait pour bébés: les autorités américaines attaquent Nestlé. Les autorités américaines de la concurrence ont engagé une procédure contre le fabricant de lait en poudre pour bébés Gerber Products (groupe Nestlé), qu’elles accusent de mettre en avant des bénéfices thérapeutiques non avérés. La Federal Trade Commission (FTC) reproche à Gerber de promouvoir dans ses publicités le fait que la consommation régulière de son lait Good Start Gentle serait susceptible de réduire le risque que le nourrisson développe des allergies, selon un avis mis en ligne jeudi soir sur le site de l’agence.

Le groupe alimentaire mettrait aussi en avant --et à tort, selon l’agence-- que les bienfaits de son produit auraient été reconnus par l’autorité américaine du médicament, la FDA. «Gerber n’avait pas de preuves étayant son affirmation que la poudre Good Start Gentle réduit le risque pour les bébés de développer les allergies dont souffrent leurs parents», a relevé Jessica Rich, directrice du bureau de la protection des consommateurs de la FTC, citée dans le communiqué.

Les méfaits du cholestérol : un mythe | Médium large. Les médicaments contre la toux ne servent à rien. Commission européenne : le médicament rattaché à la direction Entreprises | Le Quotidien du Pharmacien. « Prescrire » et « British Medical Journal » s'en prennent à la Commission européenne. IN ENGLISH - Dossiers - Medicines in Europe : Recap: working together to improve healthcare policy in Europe, Mr Juncker, medicines are not just a commodity... (9/2014) 16 September 2014 Prescrire and the British Medical Journal send a letter to Jean-Claude Juncker, President of the European Commission Press Release To Jean-Claude Juncker, President of the European Commission Dear Mr Juncker, In 2009, President Barroso finally decided to place Commission policy on health products (medicines and medical devices) and the European Medicines Agency (EMA) under the responsibility of the Directorate-General for Health and Consumers rather than the Directorate-General for Enterprise and Industry.

An incomprehensible step backwards. We have been watching the EMA’s work closely since its inception (1995). In 2010, the EMA announced a proactive policy on transparency and public access to the data on which the Agency bases recommendations that directly affect the health of European citizens. Put public health first.

President Juncker, bringing the EMA and industry even closer together endangers the health of European citizens. Libre Accès - Faire progresser les politiques de santé : Les actions publiques Prescrire, par ordre chronologique, Politique des produits de santé menacée à la Commission européenne (9/2014) Rattacher l’Agence européenne du médicament au secteur des entreprises : « une régression », selon le « BMJ » Medscape France - Informations & Ressources médicales pour médecins | Medscape France. Exclusif : on savait déjà que les médicaments s'adressent surtout aux hommes.

A PARTAGER. La "liste rouge" des médicaments génériques - 21 juillet 2014. CAS. Le quotidien belge Le Soir relate l'histoire d'une patiente traitée pour des crises d'épilepsie qui a été hospitalisée après avoir fait un malaise : elle avait exceptionnellement pris le médicament original, le Tegretol, alors qu'elle prenait d'habitude la version générique. Ce n'est pas la qualité du médicament générique qui est en cause, mais bien la substitution inappropriée RECOMMANDATION. Suite à cette affaire, l'Agence belge des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a mis en garde la population contre les risques qui existent quand on substitue un médicament générique à son homologue original.

Car dans le cas de cette patiente, la dose de médicament était beaucoup plus élevée dans la version originale que dans la version générique. Selon Jean Nève, pharmacologue à l'Université Libre de Bruxelles interrogé par Le Soir, "ce n'est pas la qualité du médicament générique qui est en cause, mais bien la substitution inappropriée d'un original par un générique". EFFETS. LISTE. Prescription en Dénomination Commune Internationale (DCI) et substitution - items-HOME - AFMPS. La réglementation (arrêté royal du 10 août 2005) prévoit la possibilité pour les prescripteurs de prescrire les médicaments en DCI. Ceux-ci peuvent donc faire abstraction des différents noms et conditionnements des médicaments qui contiennent un même principe actif, au même dosage et pour la même voie d’administration.

Il revient au pharmacien de délivrer un médicament qui correspond à ces spécifications. L’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) a publié une note permettant de rendre opérationnelle la « prescription en DCI » dans la pratique médicale et pharmaceutique. Une liste reprenant les différents « groupes DCI » est accessible sur le site du Centre Belge d’Information Pharmacothérapeutique (CBIP).

Une prescription en DCI est une prescription où un « groupe DCI » prescriptible est identifié et prescrit avec ou sans indication de spécifications supplémentaires. Quelques précisions importantes à propos des « groupes DCI » : Plus d’informations - Site de l’INAMI. Sécurité, efficacité et bioéquivalence - items-HOME - AFMPS. Sovaldi, le médicament qui coûte 2,50 euros à produire et que le labo veut vendre 650 euros. La résistance bactérienne aux antibiotiques : appel solennel à nos dirigeants. Base de données publique Transparence Santé.

Vitamine D : l'uvestérol est un poison - Alternative Santé. Ces médicaments anciens toujours efficaces. Génériques : 500 médecins pratiquant le « NS » dans la ligne de mire de la Sécu. Pénurie de médicaments, des causes largement économiques. « Un très grand nombre d'examens sont inutiles », selon le Pr Didier Sicard, du Comité national d’éthique. Marquage à la couche-culotte dès la maternité. Des infections banales risquent de redevenir mortelles. Dépenses de l'Assurance maladie: les industriels du médicament dénoncent les mesures d'économies du gouvernement. Haute tension à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Jacques Servier, entre ombre et lumière. Aquilino Morelle, la face cachée du conseiller de François Hollande. Les Européens et la recherche biomédicale Une enquête Ipsos pour l’Inserm. Le LEEM inaugure une permanence au Ministère de la santé.

«Les tarifs de santé ne sont plus maîtrisés» Le ministère de la santé organise le black out sur la transparence ... Note – Les médicaments et leurs usages (volet 1) Note – Les médicaments et leurs prix (volet 2) Le Formindep répond à la Direction Générale de la Santé. Quand Big Pharma joue avec notre santé. IVG : un médicament contesté remboursé par la Sécu. Palmarès Prescrire 2013 : zéro « Pilule d’Or » et 68 médicaments à éviter. Un ancien de Merck dénonce les pratiques du laboratoire. Pour mieux soigner : des médicaments à écarter - Actualisation 2014'', 1er février 2014. Comment ouvrir un site de vente en ligne de médicaments ? Médicaments. Mon âme au diable.

Comprendre les conflits d’intérêts en 5 minutes. Soutenons le combat pour la transparence et l’indépendance. Influence de l’industrie pharmaceutique sur la prescription médicale. Béta-2 mimétiques d’action courte : restriction de l’utilisation de ces médicaments en obstétrique - ANSM- Actualité médicale - information santé - depeches - InformationHospitaliere. Salbumol - 1 mg suppositoire et 2 mg, comprimé - Laboratoire Glaxosmithkline - Rappel de lots. Www.drees.sante.gouv.fr/IMG/pdf/article44.pdf. Prix des médicaments : entre opacité et magouilles. Feu sur le Parlodel, le médicament anti-allaitement. Ted Kaptchuk of Harvard Medical School studies placebos | Harvard Magazine Jan-Feb 2013. Www.questionsante.be/outils/profit_maladie.pdf. Bayer: 96,4% du capital de Conceptus contrôlé après l'OPA. Sunshine Act à la française : déclaration dès 10 euros de « cadeau » des industriels.

Lobbying À la santé des labos. Médicaments. Pharmaceutical Sales Representatives and Patient Safety: A Comparative Prospective Study of Information Quality in Canada, France and the United States - Online First. Décret sur la transparence en santé : opacité inacceptable sur les contrats des soignants avec les firmes. Zolpidem (Stilnox), effets, risques, témoignages - Le wiki de PsychoACTIF. Cadeau des labos aux médecins : procédure CADA contre la CNIL. Laboratoires et professions de santé: Touraine pour une transparence absolue. Médecins-labos : des nuages dans la transparence. Daniel Vial, l'ami de Cahuzac et des labos, sort de l'ombre.

Www.futura-sciences.com/fileadmin/Fichiers/images/Vie/Liste-med-surveillance_01022011.pdf. Armer les futurs médecins face à l’industrie pharmaceutique. La valeur du jour en Europe - BAYER s'empare de l'américain Conceptus. Des firmes pharmaceutiques dissimulent les effets indésirables de leurs médicaments. Médicaments génériques: le cri d'alarme des médecins.

La revue Prescrire publie sa liste noire des médicaments à éviter. L'Agence du médicament se retourne contre ses ex-cadres. Médicaments et dispositifs médicaux : l'ANSM renforce la pharmacovigilance. Les "Infiltrés" au cœur des laboratoires pharmaceutiques. DOCUMENTAIRE. Caméra cachée dans un laboratoire pharmaceutique.