background preloader

#importer_unknown

Facebook Twitter

La Liste affolante des 400 médicaments cancérigènes dont certains sont destinés aux bébés. UNE LISTE DE 400 MEDICAMENTS CONTENANT DES PARABENES, UN COMPOSE CHIMIQUE POUVANT AVOIR DES EFFETS CANCERIGENES, A ETE DEVOILEE AUJOURD’HUI PAR LE QUOTIDIEN LE MONDE.

La Liste affolante des 400 médicaments cancérigènes dont certains sont destinés aux bébés

CES CONSERVATEURS SONT LARGEMENT UTILISES DANS LES COSMETIQUES MAIS AUSSI DANS DES MEDICAMENTS ET CERTAINS ALIMENTS. LE MONDE A PUBLIE AUJOURD’HUI SUR SON SITE UNE LISTE « DES 400 PRODUITS PHARMACEUTIQUES CONTENANT DES PARABENES ». ON Y TROUVE « DE NOMBREUX COSMETIQUES POUR BEBE », des crèmes comme la Biafine, « DE NOMBREUX SIROPS CONTRE LA TOUX » (Clarix, Codotussyl, Drill, Hexapneumine, Humex, Pectosan, Rhinathiol), DES PANSEMENTS GASTRIQUES (Maalox, Gaviscon)… LES PARABENES SONT EGALEMENT PRESENTS DANS CERTAINS ANTIBIOTIQUES (Josacine, Zinnat), ET DANS DES MEDICAMENTS CONTRE LA DOULEUR ET LA FIEVRE (FORMES GENERIQUES D’IBUPROFENE ET DE PARACETAMOL).

DE NOMBREUSES ETUDES ONT DEMONTRE QUE CES SUBSTANCES CHIMIQUES PERTURBENT LE FONCTIONNEMENT DU SYSTEME HORMONAL, EN PARTICULIER CELUI DE LA REPRODUCTION. . •? Rusty James. #leprixdelavie - Médecins du Monde. Comment l’industrie pharmaceutique cible les étudiants en médecine. C’est un rendez-vous ordinaire, presque routinier.

Comment l’industrie pharmaceutique cible les étudiants en médecine

Tous les lundis soir, dans ce service de chirurgie d’un hôpital parisien, le personnel soignant de garde se rassemble pour partager un repas... offert par un laboratoire pharmaceutique. Un « staff », comme on l’appelle dans le milieu. À côté des médecins : un « visiteur médical », commercial chargé de promouvoir les dernières trouvailles de la marque pharmaceutique pour laquelle il travaille. « Il n’y avait évidemment pas de nouveaux produits hospitaliers à présenter chaque semaine, se rappelle Louise, une externe passée par ce service. Et j’avais l’impression qu’il était parfois difficile de justifier le traiteur ! » La présence régulière de ce représentant privé dans ce lieu public est presque institutionnalisée. Les laboratoires pharmaceutiques en accusation, par Paul Scheffer (Le Monde diplomatique, octobre 2015)

Ces derniers mois, deux livres d’exception ont secoué le monde de la santé.

Les laboratoires pharmaceutiques en accusation, par Paul Scheffer (Le Monde diplomatique, octobre 2015)

Le professeur Peter C. Gøtzsche, spécialiste de médecine interne, directeur du centre Cochrane nordique, un groupe d’experts indépendants, décrit minutieusement l’influence systémique et particulièrement efficace de l’industrie pharmaceutique (1). Selon lui, celle-ci serait à l’origine de centaines de milliers de morts dans le monde chaque année, ce qui en ferait la troisième cause de décès après le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Il estime que les connaissances accumulées sur les stratégies d’influence de ce lobby — le « Big Pharma » — pour augmenter ses profits permettent de le comparer au crime organisé et à la Mafia. Le second ouvrage est celui de John Virapen, ancien président-directeur général pour la Suède d’Eli Lilly, l’un des plus grands laboratoires pharmaceutiques (2) . (1) Peter C. . (4) Marc A. Actualité. Le coût croissant des dépenses pharmaceutiques dans beaucoup d'Etats membres représente une source de préoccupations pour les gouvernements qui doivent utiliser à bon escient les budgets des soins de santé.

Actualité

Ces dépenses varient fortement selon les pays. En tête du classement des pays européens qui dépensent le plus pour les produits pharmaceutiques, figurent trois nouveaux Etats membres : la Hongrie (33,6), la Grèce (24,8 %), et la Slovaquie (26,4 %). Contrairement aux idées reçues, la France se situe dans la moyenne européenne avec 16 % consacrée aux dépenses pharmaceutiques par rapport aux dépenses totales de santé. Les Etats qui dépensent le moins dans les produits pharmaceutiques sont des pays aux revenus élevés comme le Danemark (7,4 %), le Luxembourg (9,1 %) ou les Pays-Bas (9,5 %.

L’intérêt des labos pour la libido. La flibansérine se fera-t-elle voler la vedette ?

L’intérêt des labos pour la libido

D’ici deux ans et demi, une autre molécule, le brémélanotide, pourrait arriver sur le marché. En essais cliniques de phase III, ce produit développé par Palatin Technologies simule l’action de la mélanocortine, une hormone impliquée dans le désir sexuel. Une chose est sûre, l’autorisation accordée par la Food and Drug Administration (FDA) marque une nouvelle étape dans la médicalisation de la sexualité féminine. La quête d’aphrodisiaques ne date pas d’aujourd’hui. En 1998, le Viagra révolutionne la prise en charge des troubles de l’érection masculine, en favorisant l’afflux de sang vers le pénis.

Jouer sur le système cérébral D’autres recherches portent sur les traitements hormonaux.