background preloader

Fermetures CIVG

Facebook Twitter

«L'IVG reste menacée dans son accès en France» Réaction (56) À partir du 1er avril, les actes entourant l'IVG seront intégralement remboursés.

«L'IVG reste menacée dans son accès en France»

Mais justement en 2016, à quoi ressemble le parcours d'une femme qui souhaite interrompre sa grossesse? Entretien avec le Dr Marie-Laure Brival. Réagir à cette vidéo Pour commenter cet article, veuillez vous connecter avec votre compte Mon Figaro. Connexion Pierredu58 Que l'IVG soit dépénalisé c'est une bonne chose, qu'il soit remboursé honnêtement je trouve cela anormal à l'heure où le remplacement des générations est un problème majeur de l'économie française .... ne pas le rembourser serait un premier pas pour relancer la natalité !

Alerter Le 09/02/2016 à 08:35:33 MoniQuette41 En France avec tous les moyens de contraception qui existent expliquez - moi pourquoi il y a tant d'IVG pour ne pas dire le mot avortement ? Le 08/02/2016 à 14:23:25 Bugs31 sans contradictions on aura toujours raison mais 600 suppressions de petits d'homme par jour en France reste un échec majeur !

Le 07/02/2016 à 23:29:48. À Toulouse, le droit à l'avortement ne va plus tout à fait de soi… - 01/02/2016 - ladepeche.fr. Un collectif pour la défense de l'accès à l'interruption volontaire de grossesses (IVG) tire la sonnette d'alarme.

À Toulouse, le droit à l'avortement ne va plus tout à fait de soi… - 01/02/2016 - ladepeche.fr

Faute de capacité d'accueil, les délais légaux sont parfois dépassés. C'est un témoignage mis en ligne par la section syndicale CGT du centre hospitalier universitaire toulousain (CHU). En quelques mots, une infirmière raconte sa galère dans la soirée du 6 janvier, lors de laquelle elle s'est retrouvée seule pour s'occuper de 14 patientes dans le service gynécologie de l'hôpital Paule-de-Viguier, à Purpan.

«Des malades qui souffrent, des équipes épuisées», qui pour les syndicalistes sont la conséquence de la restructuration engagée dans une unité, qui accueille notamment les interruptions volontaires de grossesse. «Il s'agit du seul service public d'accueil dans la région, plaide la CGT. Mais le collectif redoute toujours un décalage entre les intentions et la réalité. « IVG en danger » : un rassemblement à Toulouse pour dénoncer la réorganisation du CHU. La restructuration du service de gynécologie de l’hôpital Paule de Viguier de Toulouse continue de susciter un large mécontentement parmi les organisations syndicales et les associations de défense des droits des femmes organisé dans le « Collectif pour la défense de l’accès à l’IVG en Haute Garonne ».

« IVG en danger » : un rassemblement à Toulouse pour dénoncer la réorganisation du CHU

Cette réorganisation, qui prévoit selon les syndicats, la suppression de six lits ainsi que le transfert de quatre postes d’infirmières et de quatre aides-soignantes dans d’autre services, provoquerait de lourds dysfonctionnement. Selon les opposants, les rythmes de travail imposés par cette réorganisation ne permettraient plus de garantir la sécurité des patientes et mettraient en cause l’accès à l’IVG aux femmes qui le demandent ou qui en ont besoin.

La restructuration de la gynécologie de l’hôpital Paule de Viguier à Purpan (faites pour de seules raisons de re – strictions) met à mal l’accès aux IVG sur le département. Démenti du CHU. La casse de l’hôpital public et de l’accès à l’IVG. Depuis des décennies, le secteur de la santé publique subit des attaques contre les conditions de travail de ses salariés, mais aussi des contre-réformes induisant la fermeture de lits, voire de services entiers – par exemple les maternités, dans certains hôpitaux.

La casse de l’hôpital public et de l’accès à l’IVG

Dans la longue liste des promesses non tenues de François Hollande figure l’abrogation de la loi Bachelot (2009), qui s’est soldée par la fermeture de nombreux services et établissements, la suppression de dizaines de milliers d’emplois et une précarisation galopante des personnels. Non seulement le gouvernement « socialiste » n’a pas touché à la loi Bachelot, mais elle s’est vue « complétée » par la loi Santé de la ministre Marisol Touraine, qui va exactement dans le même sens. Plus de 22 000 suppressions d’emplois sont annoncées d’ici 2017 ; 3 milliards d’économies doivent être réalisées.2 Les restructurations des services s’enchaînent, avec leur lot de suppressions de postes, de soignants et de lits.

Pyrénées-Atlantiques : quel temps pour rejoindre la maternité la plus proche ? Le drame d'Orthez et la menace qui s'abat sur la maternité pourraient rebattre les cartes des établissements où l'on peut accoucher dans le département.

Pyrénées-Atlantiques : quel temps pour rejoindre la maternité la plus proche ?

Aujourd'hui, cinq villes sont dotées de maternités dans les Pyrénées-Atlantiques : Pau, Bayonne, Orthez, Saint-Palais et Oloron. En tenant compte de cette situation, la carte que publie « Sud Ouest » montre qu'il y a déjà des distances dépassant les trente minutes entre le domicile et la maternité la plus proche. Cliquez sur cette image pour l'afficher en grand Jusqu'à Pampelune Dans le sud du Pays basque, il faut accomplir 36 kilomètres depuis Hendaye pour atteindre une des deux maternités bayonnaises, soit 37 minutes quand il n'y a pas d'embouteillages. Fermeture de la maternité des Lilas: un désastre pour la Seine-Saint-Denis. Peut-on fermer, aujourd’hui, un centre d’IVG et une maternité dans le département le plus jeune et le plus pauvre de France, la Seine-Saint-Denis ?

Fermeture de la maternité des Lilas: un désastre pour la Seine-Saint-Denis

C’est la question qui est posée au ministère des affaires sociales, de la santé et du droit des femmes depuis des mois, depuis des années même. Malgré le combat acharné du personnel, des patientes, des élus locaux, et du collectif de soutien, la volonté de l’agence régionale de santé d’Ile de France n’a pourtant jamais varié : selon Monsieur Evin, la maternité des Lilas, établissement qui fait référence en matière de combat pour le droit des femmes depuis 1964, doit fermer. Elle doit fermer parce qu’elle ne correspond pas aux standards gestionnaires de l’ARS. AFP.com. AFP / Eric Feferberg.

AFP.com

Communiqué de Ensemble ! Première victoire pour la maternité des Lilas. L'Agence régionale de santé (ARS) vient de renoncer au transfert de la maternité des Lilas dans des locaux désaffectés et exigus de l'hôpital intercommunal de Montreuil.

Communiqué de Ensemble ! Première victoire pour la maternité des Lilas.

Il faut sauver la Case Santé de Toulouse. Si rien n’est fait la Case Santé, place Arnaud Bernard à Toulouse va fermer.

Il faut sauver la Case Santé de Toulouse

Ce Centre de Santé Communautaire doit vivre. Il est à l’avant-garde de la réorganisation de l’offre de santé dans les quartiers populaires. On n’y délivre pas seulement des soins, on y fait de la santé communautaire pour et avec la population du quartier. C’est dans ce lieu que l’on conjugue le médical, le social, la prévention, l’éducation, portés par un projet de santé territorial fort. Ce n’est pas au moment où la démonstration économique est faite, qui montre que nos structures de santé pluri-professionnelles diminuent les dépenses de santé que nous devons baisser les bras.

La maternité des Lilas est sauvée. Le projet de transfert à Montreuil de la maternité des Lilas a été abandonné ce mercredi.

La maternité des Lilas est sauvée

L'annonce a mis fin à plus d'un an de combat pour sauvegarder ce lieu emblématique de la lutte pour le droit des femmes. C'est un combat de longue haleine qui s'achève. Avec une fin heureuse. Loi anti-avortement au Texas: 13 cliniques ferment leurs portes. Un jugement en appel a permis a une loi restrictive contre l'avortement d'entrer en vigueur au Texas. 80% des cliniques IVG ont déjà dû fermer leurs portes dans cet Etat. C'est la fin d'une bataille juridique de plusieurs mois, qui s'achève sur une victoire pour les opposants à l'avortement. Après avoir été jugée inconstitutionnelle en première instance, une loi restrictive contre l'avortement a pu entrer en vigueur au Texas le 2 octobre.

Dans la nuit précédant l'entrée en vigueur du texte, treize cliniques pratiquant des avortements ont fermé leurs portes. "Une victoire pour les femmes" selon les anti-avortement. La maternité des Lilas ne sera pas transférée à Montreuil. La maternité des Lilas est sauvée. IVG: La Maternité des Lilas n'a pas attendu l'appel à la mobilisation de Marisol Touraine. La Maternité des Lilas restera aux Lilas.

Depuis près de quatre ans, la Maternité des Lilas (Seine-Saint-Denis), créée en 1964 au nom d’une «certaine idée de la naissance et de la parentalité», est en lutte pour sa pérennité face aux contraintes budgétaires. Cet hôpital à but non lucratif ne pratiquant aucun dépassement d’honoraires est un lieu emblématique du droit à l’avortement et à la naissance dite «sans douleur». Réalisant, chaque année, près de 1 700 naissances, plus de 1 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) et 15 000 consultations, cette maternité est menacée de disparition. La fin d’un lieu emblématique, faut-il renoncer ? Dans un contexte de coupes budgétaires, l’accélération des suppressions des établissements de proximité, les avantages croissants accordés aux cliniques privées questionnent la pérennité de cet établissement qui, devenu vétuste, aurait besoin d’être reconstruit au plus vite.

Un projet hautement politique. Le Collectif ne lâchera pas. Nouvelle mobilisation d’élus et de personnalités en faveur de la maternité des Lilas, menacée de fermeture. Le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, plusieurs députés et élus locaux de gauche et écologistes mais aussi des personnalités du monde du spectacle signent ce vendredi une tribune dans le quotidien « Libération » intitulée « La maternité des Lilas restera aux Lilas ». Cet établissement emblématique de Seine-Saint-Denis, pionnier de l’accouchement sans douleur et du droit des femmes à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), est toujours dans l’incertitude sur son avenir immédiat.

Depuis juin 2013, médecins, usagers et élus réunis au sein d’un collectif de défense se mobilisent contre le projet de l’agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France de transférer l’activité médicale et les équipes de la maternité dans le centre hospitalier intercommunal (CHI) de Montreuil, ville voisine. Mais aucune date de déménagement n’a été actée. Contactée par le « Quotidien », l’ARS n’a pas été en mesure d’apporter des précisions. Maternité des Lilas : "Nous demandons la tenue d’une table-ronde en urgence !"

Maternité des Lilas: des élues FG et EELV réclament une table-ronde d'urgence - France 3 Paris Ile-de-France. Santé Les parlementaires Front de Gauche Laurence Cohen et Marie-Georges Buffet et l'élue régionale EELV Laure Lechatellier ont réclamé jeudi à la ministre de la Santé Marisol Touraine une table-ronde en urgence sur le sort de la maternité des Lilas. EB avec AFP Publié le 03/07/2014 | 18:38, mis à jour le 03/07/2014 | 18:41 © Eric Feferberg/AFP Photos Ce courrier a également été signé par Marie-Laure Brival, chef du service gynécologie-obstétrique à la maternité, et par Maya Surduts, de la Coordination des associations pour le droit à l'avortement et la contraception (CADAC) et du Collectif National Droits des Femmes (CNDF). France. Maternité des Lilas : l'arbre qui cache la forêt de l'IVG en Seine Saint Denis.

Demain soir (3 juillet), une soirée de soutien à la maternité des Lilas sera organisée à Saint-Denis. La fermeture programmée de cet établissement cache « une problématique plus grande » de l'IVG en Seine-Saint-Denis. Jeudi soir, le "Mouvement Français pour le Planning Familial" de Seine-Saint-Denis (MFPF93) organise une soirée de soutien à la maternité des Lilas, sous la menace d'une liquidation totale fin août 2014, si l'établissement ne trouve pas les neuf millions d'euros manquants à sa reconstruction.

Ce combat, qui dure depuis près de quatre ans, n'est que l'arbre qui cache la forêt. Cette lutte met en lumière les conditions d'accès à l'IVG de plus en plus compliquées en Seine Saint Denis., constat renforcé par les résultats d'une enquête que le MFPF93 dévoilera demain soir. Accessibilité compliquée. Les anti-avortement pourront manifester autour des cliniques. Un temps d'écoute offert au centre de planification - 25/06/2014. Batailles de l'avortement peuvent augmenter dans l'Ohio. Anti-abortion-rights activists in Ohio are working on a legislative agenda for 2015 that could continue to chip away at access to abortion. Already this year, one clinic is in danger of closing because of a provision in last year’s budget and three others face the same outcome. In addition, legislation regulating how abortions are paid for has been introduced.

In light of these moves, Kellie Copeland, executive director of NARAL Pro-Choice Ohio, said the state is “quickly becoming one of the most dangerous states for women’s health.” VIDÉO - Catherine Ringer et les sages-femmes des Lilas dansent sur "Happy" pour sauver leur maternité. HAPPY from la Maternité des Lilas. Menacée de fermeture, la maternité des Lilas toujours dans l’incertitude. Maternité des Lilas : le bras de fer continue ! (Laurence Cohen) Financez Collectif Maternité des Lilas, un projet Enfance à Les Lilas - Bulb in Town. Agence Régionale de Santé-103 bis rue Belleville-CS 91704-33063 BORDEAUX: Pour le maintien et la pérennisation de la Maternité d'ORTHEZ (64300) Orthez : plus de 1 300 manifestants pour défendre la maternité. {*style:<a href='javascript:void(0);'>*} 1 / 6 2 / 6 3 / 6 4 / 6 5 / 6 " Touche pas à ma maternité.

" Ils étaient plus de 1 300 manifestants à scander ce slogan lors du défilé qui s'est tenu ce samedi matin dans les rues d'Orthez. Objectif : défendre ce service alors que l'Agence régionale de santé réfléchit à une délocalisation des accouchements vers Pau ou Dax. " Proximité = sécurité " ont pu aussi répondre très forts ces personnes mobilisées bien au-delà d'Orthez voire du Béarn. Watch the south’s abortion clinics disappear in one scary GIF. Choix - Marie-Laure Brival. Maternité des Lilas : adressez-vous au guichet unique – 55 rue du Faubourg Saint-Honoré – Paris VIII. Monsieur François Hollande, Guichetier Unique de l’Etat français. How new abortion restrictions are impacting Texas.

Could new abortion restrictions be forcing women to cross state lines? Destruction de la maternité des Lilas : personnel et usagers accrochent une banderole sur le ministère de la Santé. «La maternité des Lilas vivra»: une banderole devant le ministère de la Santé. Une banderole pour la sauvegarde de la maternité des Lilas installée sur la facade du ministère de la Santé. Maternité des Lilas : une banderole déployée sur le ministère de la Santé - 07/05/2014. Inside The Buffer Zone: A Look At The N.H. Bill To Keep Abortion Protesters Back. Du côté des femmes. Judge Denies Relief for El Paso Abortion Clinic. Legal Abortion Care Ends at Another Texas Clinic After Hospital Revokes Privileges Without Notice. UPDATE 3-projet de loi signé permettant des inspections surprises de cliniques d'avortement Arizona. Les sages-femmes de la maternité de Montbéliard demandent sa réouverture. America’s Abortion-Free Zone Grows. 6 Abortion Clinics for 13 Million Women? Inside Texas' Latest Assault on Women's Rights.

Le tribunal administratif décide que la maternité de #LaSeyne reste à #Toulon. When Clinics Close. Fund Abortion Now.org. Brigitte Périllié : « Le droit à l’IVG n’est pas remis en cause ! » La maternité des Lilas menacée : accoucherons-nous forcément dans des usines à bébés ? IVG : les gynécologues réclament plus de moyens. "Nous ne serons pas le Florange des femmes" Pro et anti avortements face à face. La remise du Volet 2 du rapport IVG à Madame Najat Vallaud-Belkacem est reportée au jeudi 7 novembre.

IVG à Paris : «On ne veut pas d'une usine» France : mobilisation contre la fermeture de la maternité des Lilas. Marie Laure BRIVAL rencontre cabinet Ministère Santé Maternité des Lilas 26 juin 2013. Pas plus d'IVG, toujours moins d'établissements. La maternité des Lilas est menacée de fermeture ; le collectif de soutien refuse de voir l’établissement quitter la ville - Aux Lilas, la maternité est en danger. Visite de François Hollande à la maternité des Lilas. La descente aux enfers de la maternité des Lilas. Pas plus d'IVG, toujours moins d'établissements. Www.ancic.asso.fr/documents/CommuniquedepresseANCICdu19juinsoutienauxmaternitesCIVGdesBluetsetdesLilas.pdf.

Difficile d’avorter dans le département - 14/06/2013. Cérémonie de la pose de la première pierre de la Maternité. Droit à l'avortement dans le 20ème ! L'IVG, parent pauvre de l'hôpital - Politique. La maternité des Bluets : un monument d’histoire sociale sous les feux de l’austérité socialiste. Mme Marisol Touraine, Ministre de la Santé: Sauver les Bluets en tenant les engagements. La Maternité les Bluets et la crêche Baby Loup.

La maternité des Bluets : un monument d’histoire sociale sous les feux de l’austérité socialiste. Les Bluets guillotinés ? Belgique : menace sur le droit à l'avortement faute de médecins ?

L’ « Etat des lieux 2013 du Droit à l’avortement en Belgique », réalisé par le Centre d’Action Laïque, épingle une pénurie de praticiens pratiquant l’avortement : en Belgique quelques 15000 avortements par an sont pratiqués dans des centres extra hospitaliers par environ 80 généralistes, dont la majorité ont 50 ans et plus. Il semblerait que la relève a été mal assurée. Seulement une dizaine de jeunes généralistes qui ont suivi la formation spéciale proposée depuis 8 ans par le département de médecine générale de l’ULB ont actuellement pris la relève. (...) – ansfo

Enquête société : Praticiens de l'IVG... espèce menacée ? Le centre IVG de Tenon s’agrandit - 18/04/2013. L'absence d'un praticien perturbe le service des IVG du centre hospitalier. Pas d’IVG avant 2013 au CHU de Bordeaux. Centre de planning familial et IVG de Tenon. Lyon : manifestation pour le maitien des centres IVG. Qui a restructuré restructurera. (La situation de l’IVG à Lyon)