background preloader

Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits

Facebook Twitter

Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de
conflits depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale

Ress Hist TermES L Theme3 conflits 503974. Cours MOrient TS (manuel Nathan 2014) Vocabulaire et notions générales. Publié le 13/12/2012 Auteur(s) : réalisation : Sylviane Tabarly, Marie-Christine Doceul, et Jean-Benoît Bouron (ENS de Lyon, Dgesco), avec la collaboration de Jean-Louis Carnat (IA-IPR) et les contributions des étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau.

Vocabulaire et notions générales

Une sélection de termes et de notions utilisés en géographie. Comprendre les guerres au Proche et Moyen-Orient : explications et chronologie. Explications du conflit israélo-palestinien, et israélo-arabe, à connaitre par coeur pour le programme d'histoire pour Sciences Po : -> Voir aussi dans le forum le Proche et Moyen-Orient de 1945 à aujourd'hui Résumé de l'histoire et des guerres pour chaque pays, afin de mieux comprendre ce qu'il se passe au Proche et Moyen-Orient, quelle est la situation, et quelles crises traversent la région.

Comprendre les guerres au Proche et Moyen-Orient : explications et chronologie

Bien sûr cet article ne vous donnera pas un exposé exhaustif de tous les enjeux et de toutes les nuances qu'il faudrait apporter pour avoir un avis expert. Mais il vous donnera la culture générale suffisante pour comprendre tout ce qui se passe dans cette région très agitée du monde. Syrie : les ennemis de mes ennemis... Géopolitique de l'Iran: quel rôle joue le facteur chiite dans la politique étrangère de Téhéran ? Réponse de Vincent Doix sur Diploweb. LA FIN de la crise institutionnelle au Liban, matérialisée par l’élection de Michel Aoun en octobre 2016 au poste de président de la République, est la conséquence d’un accord entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, influent notamment à travers le Hezbollah, créé en 1982 à la suite de l’opération « Paix en Galilée ».

Géopolitique de l'Iran: quel rôle joue le facteur chiite dans la politique étrangère de Téhéran ? Réponse de Vincent Doix sur Diploweb

L’Iran seul pays au monde où le chiisme est religion d’Etat et au sein duquel la population est majoritairement chiite – comme en Azerbaïdjan, à Bahreïn et en Irak –, a affirmé une position dominante sur le monde chiite, à tel point qu’il est fréquent d’évoquer un « arc chiite », zone d’influence qui constituerait une ambition géopolitique de l’Iran. Dans ce sens, l’influence iranienne au Liban se comprendrait comme l’un des axes d’une stratégie globale reposant sur le facteur chiite.

Cette stratégie trouve à s’appliquer lorsqu’il est question de la crise syrienne ou de la guerre civile qui trouble le Yémen. Carte de l’Iran dans son environnement géopolitique I. A. B. Israël-Palestine. Tragique anniversaire : cinquante ans de territoires occupés. Il y a environ une dizaine de territoires occupés dans le monde, sans parler des grands précédents historiques.

Israël-Palestine. Tragique anniversaire : cinquante ans de territoires occupés

L’occupation des territoires palestiniens et syrien (le Golan) par Israël est l’une des plus archaïques dans son principe, des plus médiatisées et des plus tragiques. Il faut rappeler que, si la bande de Gaza été évacuée et décolonisée par Israël en 2005, la Cisjordanie a été occupée dès 1967, tout comme Jérusalem-Est (la ville arabe, laquelle abrite les trois lieux saints, éminents pour le judaïsme, le christianisme et l’islam), Jérusalem-Est ayant été de surcroît annexée en 1980, ainsi que le Golan syrien en 1981 (après restitution d’une partie à Damas). Corrigé composition Proche et Moyen Orient. Chrétien certes, mais Romain avant tout. Parmi les erreurs magistrales qui interdisent aux Européens et Américains de comprendre les maux du Proche-Orient contemporain, de très nombreux spécialistes dénoncent inlassablement la façon dont les politiques analysent la situation en termes exclusifs de communautarisme religieux.

Chrétien certes, mais Romain avant tout

En isolant chrétiens, druzes, alaouites ou autres - et en définitive les sunnites eux-mêmes - au sein de la société syrienne, on en vient à négliger que leur identité est d'abord constituée par leur appartenance à une seule nation : la Syrie. Comme l'a rappelé récemment Jean-Pierre Filiu, combien de chrétiens, d'alaouites, de Kurdes à l'origine du nationalisme syrien, combien d'entre eux sont morts ou ont été persécutés pour leur combat en faveur de l'indépendance du pays au temps des Ottomans ou des Français ? Apologies, débats, poèmes. Comments. Le Moyen-Orient de 1876 à 1980.

Tout l’intérêt et la difficulté de ce nouveau programme proposé aux candidats des concours Capes et agrégation tiennent dans son titre même, pourtant très bref : un siècle d’histoire du « Moyen-Orient », qu’est-ce à dire ?

Le Moyen-Orient de 1876 à 1980

L’expression « Moyen-Orient » tire son origine d’un point de vue européen sur le monde puisqu’elle définit la région qui se situe « à mi-chemin », entre l’Europe expansionniste et les richesses de territoires coloniaux de l’Extrême-Orient. Précisément, la genèse de l’expression est plutôt britannique (Middle East) alors que l’expression française longtemps consacrée était « Proche-Orient », pour définir les régions du Levant (Palestine-Syrie-Liban) géographiquement plus proches de la Méditerranée et de l’Europe. Une des clés qui permettra aux enseignants et aux étudiants de réussir ce tour de force sera de porter une attention soutenue à la chronologie – et en particulier aux synchronies. Vincent Lemire. Israël-Palestine : comprendre le conflit par les cartes - Le Figaro.

1950s-1970s : La victoire américaine au Proche-Orient. En 1958, les révolutions balaient le monde arabe et portent au pouvoir des dirigeants prêts à s’entendre avec l’URSS.

1950s-1970s : La victoire américaine au Proche-Orient

Les États-Unis interviennent pour stopper cette marche. Une véritable guerre froide oppose les régimes progressistes aux régimes conservateurs généralement monarchiques. Elle est même chaude au Yémen où les royalistes aidés par l’Arabie saoudite combattent les républicains soutenus par l’Égypte de Nasser. Deux décennies plus tard, la plupart des États arabes se sont rapprochés des Américains qui favorisent le processus de paix avec Israël. Les enjeux geopolitiques du Moyen Orient en 2014. Moyen orient 2014. Sujet sur Moyen-Orient depuis 1990, commentaire de carte. Iran : un acteur-clé au Proche Orient - Jusqu’où ira l’Iran ?

Dans un article intitulé "Perturbation ou stabilisation ?

Iran : un acteur-clé au Proche Orient - Jusqu’où ira l’Iran ?

La realpolitik, une constante de la politique régionale iranienne" (publié dans "Iran, le retour", Questions internationales, n° 77, janvier-février 2016, La Documentation française), Jean-Paul Burdy affirme que « depuis 1979, l’Iran n’a jamais pu sortir d’un isolement régional et international, dont la prise d’otages à l’ambassade américaine a été l’épisode radical fondateur.

Les révolutionnaires islamistes (…) avaient alors la certitude de voir la révolution s’étendre à l’ensemble du monde musulman. (…) Mais ils se sont retrouvés très isolés, du fait de leur radicalité, de leur dimension chiite et, surtout, de la guerre imposée par l’Irak dès 1980. Financé par les pétromonarchies sunnites du Golfe, armé par les Occidentaux, ce conflit a, en Iran, consolidé le régime, soudé l’unité patriotique et attesté l’immense résilience de la population.

Yemen Crisis in Five Maps. Libération.fr – Le P’tit Libé - La guerre en Syrie expliquée aux enfants. Cartographie des religions (1) – Aperçu régional au XXIe siècle - Les clés du Moyen-Orient. Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord sont les terres d’expansion de l’islam aux VIIe et VIIIe siècles de notre ère.

Cartographie des religions (1) – Aperçu régional au XXIe siècle - Les clés du Moyen-Orient

Il ne faudrait pourtant pas considérer ces vastes territoires comme un monde unifié religieusement. Les religions antérieures à l’islam, le christianisme sous ses diverses formes (maronite, orthodoxe, copte, catholique…) et le judaïsme, demeurent au sud et à l’est de la Méditerranée et disposent d’un statut spécial dans le droit musulman, le statut de dhimmi. Jusqu’à la chute de l’Empire ottoman, le statut de dhimmi était communément appliqué dans les diverses communautés musulmanes. Les musulmans sont de nos jours environ un milliard et demi sur la planète, soit 23% de la population mondiale.

Ils forment le groupe religieux le plus important au monde après le christianisme. A titre comparatif, les chrétiens représentent 32% de la population mondiale et sont 2,2 milliards sur Terre. Source : Revue Moyen-Orient, “Bilan géostratégique 2014”, Juillet-Septembre 2014, Paris. LE POINT DE VUE DE GEORGES CORM – LES GRANDES PROBLÉMATIQUES DU MOYEN-ORIENT AUJOURD’HUI. PREMIÈRE PARTIE. Entretien avec Charles Thépaut, diplomate. Comment comprendre le monde arabe ? Pierre Verluise : A propos du monde arabe, quelles sont les idées fausses dont il faudrait se défaire ?

Entretien avec Charles Thépaut, diplomate. Comment comprendre le monde arabe ?

Charles Thépaut : La principale idée fausse est de considérer le monde arabe comme une région « spéciale » qui serait gouvernée par des règles différentes de celles qui régissent la politique partout dans le monde. Cette perception nous conduit à essentialiser les acteurs et à appauvrir notre réflexion. J’ai en effet parfois l’impression que les débats sur la politique dans la région se focalisent sur des choses qui paraissent « exotiques » dans la culture locale, quitte à oublier ce qui fonde les rapports de force dans n’importe quelle région du monde.

Il est naturel de vouloir comprendre ce qui fait l’altérité de l’autre mais cela ne doit pas monopoliser toute notre attention. Voici deux exemples : l’un sur l’islam et l’autre sur les tribus. Autre exemple, le rôle des tribus : elles sont souvent présentées comme les seules unités politiques authentiques. C. P. C. P. Gertrude Bell, la femme qui a dessiné l’Irak  Sur la tête, un bibi. Autour du cou, une étole en renard. Rien d’étonnant pour une riche Britannique en ce début de XXe siècle. Sauf que Gertrude Bell est en plein désert, à dos de chameau. La Turquie fille de la guerre. Recensé : Odile Moreau, La Turquie dans la Grande Guerre, de l’Empire ottoman à la République de Turquie, Paris, SOTECA, 2016, 284 p., 25 €. Henry Laurens - Histoire du Maghreb, Proche et Moyen-Orient, de la première guerre à nos jours. Bibliographie - Henry Laurens - Histoire contemporaine du monde arabe.