background preloader

Motivation, satisfaction des salariés, bien être au travail

Facebook Twitter

La performance sociale à la loupe. L’Observatoire de la Vie Au Travail (OVAT) * vient de mesurer la performance sociale des entreprises françaises.

La performance sociale à la loupe

Cet indicateur permet d’avertir les dirigeants sur les risques sociaux et psycho-sociaux encourus par leur société et leurs salariés. La performance sociale d’une société se mesure à travers 7 critères : Conjuguer qualité de vie au travail et performance de l'entreprise. Découvrez la suite de ce module sur "Conjuguer qualité de vie au travail et performance de l'entreprise" en vous inscrivant gratuitement sur Bpifrance Université .

Conjuguer qualité de vie au travail et performance de l'entreprise

Selon la Harvard Business Review, « les employés heureux sont 30 % plus productifs, leurs ventes supérieures de 37 % et leur créativité multipliée par 3 » ! Par conséquent, les entreprises tendent maintenant à passer d’une logique d’obligation légale de prévenir le travail qui fait mal, à un choix stratégique de développer le travail comme source de qualité de vie. Les avantages de ce choix stratégique sont bien-sûr la réduction des coûts liés au mal-être (l’absentéisme, le turnover, le présentéisme, etc…) mais aussi le développement des bénéfices liés à la motivation (la créativité, l’engagement, le travail d’équipe…). Alors quand on parle de créer les ingrédients d’une qualité de vie au travail, de quoi parle-t-on exactement ?

Bien etre et_la_performance_au_travail (1) Climat, stress et qualité de vie au travail – Baromètre Cegos 2014. Cette année, Cegos publie la 16ème édition du baromètre « Climat, stress et qualité de vie au travail ». 700 salariés, 290 managers et 145 DRH-Responsables des RH d’entreprises privées, en France, ont été interrogés cours des mois de septembre et octobre 2014.

Climat, stress et qualité de vie au travail – Baromètre Cegos 2014

Les points clés de l’édition 2014 Le climat social se dégrade, les salariés et les managers sont de moins en moins motivés et pourtant ils restent impliqués. Les risques psycho-sociaux, et particulièrement le stress, sont à des niveaux records. Managers et DRH sont attentifs à l’amélioration de la qualité de vie au travail. Découvrez le baromètre sous toutes ses formes. Travail : le coût du présentéisme plus élevé que celui... de l'absentéisme. INFOGRAPHIE - Avec la crise, les employés sont plus enclins à venir travailler en toutes circonstances.

Travail : le coût du présentéisme plus élevé que celui... de l'absentéisme

Or un salarié présent à son poste mais fatigué ou malade est peu productif, ce qui a un coût considérable pour l'entreprise. Le surinvestissement au travail est néfaste à la santé des employés et la productivité des entreprises. Pour lutter contre ce phénomène, le Japon a décidé de forcer les travailleurs à prendre un minimum de 5 jours de vacances par an. Conditions de travail : un premier baromètre. 70 % des salariés estiment avoir les moyens d'effectuer un travail de qualité et 73 % sont satisfaits des responsabilités qui leur sont confiées, montre le premier Baromètre sur la qualité de vie au travail, réalisé par la CFDT [1].

Conditions de travail : un premier baromètre

En revanche, 58 % des personnes interrogées jugent être en effectifs insuffisants pour assumer la charge de travail exigée et 48 % manquer de temps pour réaliser correctement le travail demandé. Ce manque de temps est particulièrement mis en avant par les ouvriers (57 % d'entre eux l'affirment) et les fonctionnaires de catégorie C (61 %). Autre constat majeur : le manque de reconnaissance au travail, souligné là aussi en particulier par les ouvriers.

Au total, 62 % des salariés estiment que leur rémunération est insuffisante au regard du travail qu'on leur demande et 45 % jugent qu'on ne reconnaît pas suffisamment leur investissement dans le travail. Camille Dorival Alternatives Economiques n° 309 - janvier 2012. Motivation au travail : la bonne ambiance, priorité des salariés français. La motivation au travail. La motivation au travail « fait référence aux énergies investies pour initier et réguler les comportements liés à un emploi et qui déterminent la forme, la direction, l’intensité et la durée de ces dits comportements » selon Jacques Forest et Geneviève A.

La motivation au travail

Mageau, chercheurs en psychologie à l’université du Québec à Montréal (2008). En effet, la motivation au travail varie en forme et en intensité, ce qui la rend multidimensionnelle. Les différentes formes de la motivation La théorie de l’autodétermination (TAD) contribue à comprendre plus finement la motivation au travail à travers deux grands types de motivation : la motivation autonome et la motivation contrôlée. La motivation autonome. Performance des entreprises et satisfaction au travail - CANAL AUNEGE.