background preloader

P1 - Contrôle et traitement comptable des opérations commerciale

Facebook Twitter

Comptabiliser les opérations d'un compte bancaire en devises. Une entreprise française achète et vend à l'étranger et ses principaux partenaires utilisent une monnaie qui n'est pas l'euro. L'entreprise choisi parfois d'avoir un compte bancaire dans cette autre monnaie (exemple : le dollar). Se pose alors la question de la comptabilisation des mouvements portés sur ce compte en dollars. Le plan comptable général impose une conversion par an Le plan comptable général 2014 exige seulement que les sommes, enregistrées en devises en cours d'exercice comptable, soient converties à la date de clôture, au dernier cours de change. Article 420-7 du PCG 2014 Les liquidités ou exigibilités immédiates en devises existant à la clôture de l'exercice sont converties en monnaie nationale sur la base du dernier cours de change au comptant.

Il est donc tout à fait possible de maintenir une comptabilité en devises pendant l'exercice. Les mouvements d'un compte bancaire en devises peuvent être converties en euros, opérations par opérations. Exemple Plus d'infos. La comptabilisation de la paie et des charges sociales. Nous allons étudier dans cet article la comptabilisation de la paie et des charges sociales. Dès lors qu’une entreprise emploie un ou plusieurs salariés, des écritures supplémentaires doivent être enregistrées en comptabilité.

La plupart du temps, la comptabilisation de la paie et des charges sociales intervient mensuellement. Nous allons utiliser la méthode suivante : dans un premier temps, l’enregistrement de l’écriture comptable allant du salaire brut au salaire net que nous appellerons « comptabilisation de la paie »,et dans un second temps, l’enregistrement de l’écriture comptable des charges patronales que nous appellerons « comptabilisation des charges sociales ». 1.

Il convient donc, dans la comptabilisation de la paie, d’enregistrer l’écriture comptable qui comportera le montant brut des salaires et sa répartition entre les charges salariales, le salaire net à payer, les acomptes versés et d’éventuels autres éléments. Voici un schéma de comptabilisation de la paie possible : 2. 3. Comptabiliser les emballages. La comptabilisation des emballages dépend de leur nature. Les emballages non commerciaux comme les citernes et les emballages récupérables identifiables sont immobilisés. Ils sont comptabilisés respectivement dans un compte 2154 et dans un compte 2186. Les autres emballages sont comptabilisés en charges. Le compte 60261 est utilisé pour les emballages perdus. Les bonis et malis de consignation des emballages apparaissent dans le compte 7086 et le compte 6136.

Les emballages peuvent se définir de différentes manières. Ensemble des éléments matériels qui, sans être inséparables du produit lui-même, sont vendus avec lui en vue de permettre ou de faciliter sa protection, son transport, son stockage, sa présentation en linéaire, son identification et son utilisation par les consommateurs. En comptabilité, on distingue les emballages commerciaux (qui contiennent les produits achetés ou vendus) des emballages non commerciaux (la citerne qui contient le fioul de chauffage du siège social). Exemple. Comment comptabiliser des différences de règlement ? En comptabilité, des différences de règlement peuvent apparaître lorsqu’une facture client est encaissée ou lorsqu’une facture fournisseur est payée.

Cette différence est appelée « écart de règlement » et doit faire l’objet d’un enregistrement comptable particulier. Compta-Facile y consacre une fiche et répond à la question : comment comptabiliser les écarts de règlement ? Identifier l’origine de la différence de règlement Généralement, les différences de règlement sont décelées lors des travaux de révision comptable, et particulièrement au cours du lettrage des comptes de tiers ; c’est-à-dire après avoir procédé à la saisie comptable (pour plus d’informations : saisir des factures, saisir un relevé bancaire).

D’ailleurs, ces écarts ne doivent pas être régularisés immédiatement. Il convient de s’assurer que le tiers lui consacrera un traitement symétrique dans sa propre comptabilité. Comptabiliser les écarts de règlement positifs Voici comment comptabiliser un écart de règlement positif : Comment comptabiliser un acompte ou une avance ? Les relations financières qu’entretient une entreprise avec ses clients et fournisseurs peuvent l’amener à verser ou à recevoir des avances et acomptes. Compta-Facile fait le point sur leur enregistrement en répondant à la question : comment comptabiliser une avance ou un acompte ? Avant toute chose il convient de définir chaque terme et de les distinguer : une avance est une somme d’argent versées avant tout commencement d’exécution d’une commande. Un acompte, en revanche, est versé dès lors que la commande commence à être exécutée.

Comptabilisation d’une avance ou d’un acompte versé Le schéma de comptabilisation d’une avance ou d’un acompte versé est assez simple. Il convient : D’enregistrer le paiement de l’acompte,Puis de comptabiliser la facture d’achat définitive,Ensuite de virer l’acompte versé dans le compte fournisseur approprié,Et enfin d’effectuer le règlement final (en déduisant le montant de l’acompte versé). Voici comment enregistrer un acompte versé : Comptabilité générale - Les frais annexes aux achats.

Comment bien saisir ses factures en comptabilité ? Lorsqu’une entreprise tient elle-même sa comptabilité, elle doit saisir dans son logiciel comptable les factures d’achats qu’elle reçoit et les factures de ventes qu’elle émet. Cet encodage, également appelé enregistrement comptable, doit être maîtrisé par l’opérateur de saisie afin que la comptabilité soit correcte et qu’elle soit simple et rapide à réviser lors du bilan de fin d’année .

Compta-Facile approfondit la notion de saisie comptable et vous indique comment bien saisir une facture d’achat fournisseur ou une facture de vente client. 1. L’encodage des factures d’achat et de vente : la saisie comptable Lorsqu’elle reçoit ou émet une facture (pour plus d’informations sur ses modalités d’établissement : comment faire une facture), l’entreprise doit l’enregistrer dans ses comptes. Modèle de saisie comptable d’une facture d’achat – fournisseur : Modèle de saisie comptable d’une facture de vente – client : Le libellé de l’opération correspond à la description du flux. 2.

La comptabilisation de la TVA. Les entreprises assujetties à la TVA utilisent couramment des comptes de TVA dans leurs écritures comptables : comptabilisation des achats supportant de la TVA, comptabilisation de la TVA sur les acquisitions intracommunautaires, comptabilisation des ventes taxables à la TVA et comptabilisation des déclarations de TVA. Nous allons donc aborder dans cet article la comptabilisation de la TVA sur les achats et les acquisitions intracommunautaires, la comptabilisation de la TVA sur les ventes et la comptabilisation des déclarations de TVA. 1.

La comptabilisation de la TVA sur les achats Lors de l’enregistrement de vos factures d’achats (qui correspondent aux pièces justificatives comptables pour les achats), vous pouvez constater que celles-ci comportent plusieurs indications : le total hors taxes (HT), le taux et montant de la TVA et le total toutes taxes comprises (TTC). La règle suivante est obligatoirement respectée : TTC = HT + TVA. 2. 3. 4. 5. Actifs, passifs, produits et charges en comptabilité. Les personnes physiques et morales qui sont tenues d’établir des comptes annuels doivent tenir une comptabilité en utilisant des comptes d’actifs, de passifs, de produits et de charges. Ces 4 éléments sont définis par le plan comptable général et nous allons vous les présenter dans cet article. Les actifs en comptabilité Un actif peut être défini comme un élément identifiable du patrimoine ayant une valeur économique positive pour l’entité, c’est-à-dire un élément générant une ressource que l’entité contrôle du fait d’événements passés et dont elle attend des avantages économiques futurs.

Les actifs figurent dans la partie du gauche du bilan, ils sont composés des principaux éléments suivants : Pour aller plus loin : l’actif du bilan comptable. Les passifs en comptabilité Les passifs figurent dans la partie du droite du bilan, ils sont composés des principaux éléments suivants : Pour aller plus loin : le passif du bilan comptable. Les produits en comptabilité Les charges en comptabilité. Section 2 Plan de comptes général. Le plan des comptes à utiliser en comptabilité. Le plan comptable général définit le plan des comptes que doivent respecter toutes les entités obligées de tenir une comptabilité, qui est scindé en plusieurs catégories de comptes allant de la classe 1 à 8. Les comptes de la classe 1 à 5 correspondent aux comptes de bilan, les comptes de la classe 6 et 7 correspondent au comptes de charges et de produits (que l’on retrouve dans le compte de résultat) et les comptes de classe 8 sont des comptes spéciaux.

Les comptes de bilan : classe 1 à 5 Les comptes de classe 1 à 5 figurent dans le bilan comptable, qui traduit la situation patrimoniale de l’entreprise. Les soldes de ces comptes sont reprise lors de l’ouverture d’un nouvel exercice via les écritures de report à nouveau. Voici une présentation en 5 parties des comptes de classe 1 à 5. Les comptes de classe 1 : capitaux Les comptes de classe 1 correspondent aux capitaux de l’entreprise.

Les capitaux propres qui figurent en haut au passif du bilan. Les comptes de classe 2 : immobilisations. La saisie comptable : définition, composition et fonctionnement. La saisie des pièces comptables, couramment appelée saisie comptable constitue la base de la comptabilité. Elle est essentielle puisqu’elle alimente les états financiers : le bilan et le compte de résultat. Compta-Facile répond ici aux questions suivantes : qu’est-ce que la saisie comptable ? Qui peut l’effectuer ? Quelles sont les pièces comptables qui doivent être saisies ? De quoi se compose une écriture comptable ? 1. La saisie comptable constitue un encodage et plus particulièrement la traduction en termes comptables des opérations affectant le patrimoine d’une entreprise ou son activité.

La saisie comptable génère des écritures comptables, qui sont enregistrées dans un logiciel de comptabilité dans un document appelé « journal » (dans le langage courant, on s’attarde à passer une écriture comptable). La saisie comptable constitue la « matière première » de la comptabilité. 2. 3. 4. Quels sont les principes comptables? Les principes comptables sont les règles que doit suivre la comptabilité. En France, il existe 10 principes comptables fondamentaux. C’est sur la base de ces 10 principes comptables que reposent toutes les règles comptables. A connaître par cœur, si vous êtes comptables ou voulez le devenir.

Les principes comptables : à quoi ça sert ? Les principes comptables sont des règles définies par le Code de commerce. Elles sont obligatoires parce qu’elles permettent de rendre homogène la comptabilité. Ces principes comptables permettent de créer un standard pour la communication financière des entreprises. Les principes comptables sont assez stables, c’est-à-dire qu’ils sont rarement modifiés. Quelles sont les principes comptables ? 1) Le principe de continuité d’exploitation Le principe de continuité d’exploitation est un principe qui permet d’intégrer, lors de l’établissement du bilan, le fait que l’entreprise va poursuivre son exploitation au-delà de la date de clôture de l’exercice.

Travaux comptables. Obligations comptables. Définition et rôle de la comptabilité. La comptabilité est une discipline régulièrement évoquée mais rarement définie. Qu’est-ce que la comptabilité ? A quoi sert-elle ? Quels sont ses objectifs ? Compta-Facile revient sur une notion phare de la vie des entreprises : la comptabilité, définition et rôle. 1. La comptabilité est un système d’organisation des données financières d’une entreprise, ou autrement dit une discipline pratique permettant de fournir de manière continue et en temps réel un état de la situation financière de l’entreprise. La comptabilité est une notion très large qui s’étend de la réception des pièces comptables (et leur traitement : classement, comptabilisation c’est-à-dire enregistrement comptable) à la production d’états financiers de l’entreprise.

A. La fonction première de la comptabilité générale (et son aboutissement) est de conduire à la présentation de documents de synthèse appelés comptes annuels, qui se composent d’un bilan, d’un compte de résultat et d’une annexe. B. 2. Comment comptabiliser une acquisition d'immobilisation ? Les acquisitions d’immobilisations donnent lieu à des traitements comptables particuliers et notamment à une comptabilisation spécifique. Compta-Facile y consacre une fiche qui répond à la question : comment comptabiliser l’achat d’une immobilisation ? Qu’est-ce qu’une immobilisation ? Une immobilisation est un actif qui sera utilisé par une entreprise pour une durée supérieure à l’exercice comptable en cours et destiné à être utilisé pour produire des biens ou fournir des services, pour être loué à des tiers ou être utilisé en interne. Pour répondre à la définition d’un actif, il doit s’agir d’un élément identifiable qui confère des avantages économiques futurs à l’entreprise (c’est-à-dire qui va contribuer à générer des flux nets de trésorerie), qui génère une ressource que l’entreprise contrôle et dont le coût peut être évalué de façon fiable.

L’actif peut être : Monétaire et sans substance physique : on parlera alors d’immobilisation financière Prix d’achat de l’immobilisation. Comment bien saisir ses factures en comptabilité ? Comment comptabiliser un avoir client ? Les avoirs accordés aux clients d’une entreprise doivent faire l’objet d’un enregistrement en comptabilité. Leur traitement comptable diffère selon la nature de l’avoir (remise, retour ou erreur de facturation) ainsi que leur date d’octroi. Compta-Facile étudie la comptabilisation d’un avoir client. 1. Comptabilisation des avoirs clients en cours d’exercice Lorsque l’avoir client est accordé et daté au titre d’un même exercice comptable, il convient de le comptabiliser au débit d’un compte de produit.

A. La règle de comptabilisation d’un avoir client portant sur des biens autres que des immobilisations est très simple : On débite : le compte 709 « Rabais, remises et ristournes accordés par l’entreprise »,le compte 44571 « TVA collectée »,Et on crédite le compte 4111 « Clients – Ventes de biens ou de prestations de services ». Le compte 709 doit obligatoirement être soldé à la clôture de l’exercice comptable. Lorsque l’avoir client porte sur une immobilisation : B. 2. A. B. Comment comptabiliser un avoir fournisseur ? Les avoirs fournisseurs suivent un schéma de comptabilisation particulier selon leur nature : remise ou retour sur achat. Leur modalité d’enregistrement comptable dépend également de la période qu’ils Compta-facile aborde la comptabilisation d’un avoir fournisseur. 1.

Comptabilisation des avoirs fournisseurs en cours d’exercice Lorsque l’avoir fournisseur est consenti au cours de l’exercice comptable (et qu’il est daté de cette période), il convient de le comptabiliser au crédit d’un compte de charges. A. Voici comment comptabiliser un avoir fournisseur correspondant à une remise sur des biens et services : On débite le compte 4011 « Fournisseurs – Achats de biens et de prestations de services »,Et on crédite : le compte 44566 « TVA déductible sur autres biens et services »,le compte 609 « Rabais, remises et ristournes obtenus sur achats ». Lorsqu’il s’agit d’un avoir fournisseur portant sur une immobilisation : B. 2. A. Pour comptabiliser un avoir à recevoir fournisseur : B. Le fonctionnement des comptes en comptabilité.