background preloader

Annelescot

Facebook Twitter

Présentation : Comité de pilotage. Anne LESCOT (Haïti/France) La trajectoire d'Anne Lescot a pris des chemins divers. Académiques, de l'art brut au vodou, géographiques, de Paris à Port­au­Prince en passant par Londres et le Moyen­Orient, et professionnels, naviguant entre le voyage, l'écriture, la réalisation et la conception de projets culturels. Ses origines franco­italo­haïtiennes ont à voir avec cette itinérance. Ainsi, après une vie essentiellement française, elle s’installe en Haïti de 1997 à 2002, et collabore au projet UNESCO de la Route de l’esclave. Elle travaille à la direction du patrimoine du Ministère de la Culture, s'implique dans des galeries d'art locales et monte une maison de production audiovisuelle, Digitallm. Anne Lescot réalise, en compagnie de Laurence Magloire, Des hommes et des dieux, un documentaire qui ouvre un champ exploratoire sur l’homosexualité en Haïti.

Anne Lescot - [Comité pour la Mémoire de l'Esclavage] Anne Lescot a une maîtrise en histoire de l’art (Paris X, Nanterre) et un DEA en anthropologie religieuse (EPHE, Paris). Après avoir travaillé plusieurs années dans des galeries d’art parisiennes, ses recherches en anthropologie l’ammènent à quitter ce milieu pour s’intéresser au vodou haïtien, dans son apport et rapport à l’art mais aussi dans son expression en tant qu’espace de liberté.

De 1997 à 2002, elle habite en Haïti où elle est consultante au ministère de la Culture dans le cadre de l’élaboration d’une campagne nationale de sensibilisation au patrimoine culturel. Par la suite elle collabore à plusieurs projets UNESCO : Séminaire sur l’enseignement de la traite négrière, coordination des actes du colloque international sur L’insurrection des esclaves de Saint-Domingue ( Karthala,1998) dans le cadre du projet de la Route de l’esclave. En 2001, elle fonde en compagnie de Laurence Magloire Digital LM, une maison de production audiovisuelle. Lionel St-Eloi. Le Guide de la Caraïbe culturelle. Horizons Lointains - Haïti | Haïti, un an après | Horizons Lointains | Culture. Haïti, l’un des pays les plus pauvres au monde, est aussi, paradoxalement, le lieu d’une des littératures les plus riches.

André Malraux avait été ébloui par ce contraste, par cette création vivante, lors d’un voyage resté fameux. Patrick Poivre d’Arvor, dans sa traversée de Port au Prince comme de Jacmel, a voulu rencontrer celles et ceux qui, à travers leurs mots, font de cette île un véritable continent monde. L’Amérique, la Caraïbe, la langue française...Avec les images de la réalisatrice Anne Lescot et l’écrivain Gary Victor comme guide, il fait parler à travers leurs rites, leur sens du sacré, leur créolité, leur tumulte comme leur affirmation absolue de la liberté, écrivains et artistes. De la figure de René Depestre, l’aîné d’entre tous à Yanick Lahens, en passant par Lyonel Trouillot, Frankétienne et tant d’autres, tous, en ces heures enfièvrées ducarnaval, sur fond de vaudou, témoignent de la réalité tragique et magnifique d’un pays pour qui les mots comptent plus que tout. Analyse - Haïti… Un monde à part entière. Also to read in : Haïti… Un monde à part entièreAnne Lescot et Florence Santos da Silva Lorsque nous avons commencé notre travail de recherche, il y a un an, pour ce numéro spécial Haïti, nous n'avions qu'une mince idée de l'ampleur de la tâche qui nous attendait.

Nous ne pouvions non plus prévoir que ce numéro paraîtrait au moment même où l'effervescence du soulèvement en Haïti rappelle ce 7 février 1986 du départ de Jean-Claude Duvalier mais oscille dangereusement entre manifestations pacifiques et insurrections violentes. Les voix recueillies, les images qui les ponctuent, sont autant de "déclarations", de points de vue qui témoignent de la vitalité haïtienne : loin de s'éteindre, elle semble au contraire s'alimenter de la situation sociale, économique et politique d'un pays en faillite. Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification : Des hommes et des dieux de Anne Lescot et Laurence Magloire. Ce documentaire relate le parcours d’homosexuels et travestis au sein du vodou. Dans un pays où l’évocation de l’homosexualité est encore tabou, le vodou devient un espace libérateur, dans lequel chacun, quelque soit sont orientation sexuelle, peut trouver protection et réconfort.

Grâce à des personnages sensibles et attachants. le spectateur progresse peu à peu dans un monde spirituel complexe et fascinant. Fiche technique • Genre : documentaire • Durée : 52 min • Année : 2002 • Format : vidéo • Réalisation : Anne Lescot et Laurence Magloire • Scénario : Anne Lescot • Image : Jean-François Chalut, Anne Lescot, Laurence Magloire • Montage : Rachèle Magloire, Laurence Magloire • Musique : traditionnelle vodou, Turgot Théodat • Langue : Créole sous titré Français • Thèmes : Vodou, homosexualité, sida, ethnologie • Avec : Blondine, Fritzner, Denis, Jean-Marcel, Innocent, Flanise, Madsen et Jeannot • Production : Digitallm Film Productions Prix et récompenses.

Collectif2004images. A LA UNE. KAMACUKA. Détails Publié le mardi 27 août 2013 10:32 In English Creation of a professional network for the Caribbean-Amazonian cultural sector Chef de file : Gens de la Caraïbe-Guadeloupe Partenaires: Collectif 2004 Images (Haïti), CaribNet, Gens de la Caraïbe (Martinique - Europe), M.A.G.M.A.T (Guyane) KAMACUKA réunit des structures oeuvrant depuis 1997 pour la valorisation des expressions culturelles et artistiques de la région et la mise en relation des professionnels.

Le projet participe d’une démarche conjuguée de coordination des structures culturelles de la zone Caraïbe/Amazonie pour développer de nouvelles perspectives professionnelles et enrichir la parole émanant de la Caraïbe, diffusé dans le champ culturel mondial. 3 activités principales :> enrichir le Guide de la Caraïbe culturelle (répertoire professionnel des opérateurs culturels et artistes professionnels)> concevoir des articles de fond> organiser des séminaires, rencontres professionnelles pour renforcer les actions concertées. RESEAU-CULTURE-HAITI. Fondation Daniel & Nina Carasso.

Haiti 1950 (le centre d'art) Esclaves au Paradis, exposition photo par Céline ANAYA GAUTIER, Usine Spring Court. L’association Pour Que l’Esprit Vive s’est donné comme priorité d’utiliser la photo pour favoriser la prise de conscience par le public des problèmes sociétaux et leur transformation. De tous les mediums de communication, la photo est sans doute, en effet, le plus objectif pour montrer les injustices et de fait a un impact plus fort pour en dénoncer les causes. Le contexte Chaque année, des milliers d’haïtiens fuient en République Dominicaine dans l’espoir d’une vie meilleure. Ils tentent d’échapper à la misère qu’ils connaissent dans leur pays.

La grande majorité d’entre eux n’ont pas de papiers et ne peuvent pas entrer légalement en République Dominicaine. Des réseaux très organisés de passeurs et de buscones (trafiquants haïtiens et dominicains) leur font miroiter des emplois illusoires et leur demandent des sommes exorbitantes pour leur faire passer la frontière. . © Céline Anaya Gautier On estime à environ 500 000 le nombre de femmes, hommes et enfants prisonniers des bateys. Evénement - Les expositions d'Haïti en Seine. Paris | France | 20|10|2004 > 05|11|2004www.haitienseine.com Crédit Municipal de Paris 75000 Paris contacter par mail A l'occasion du bicentenaire de l'indépendance d'Haïti, le collectif 2004 Images organise Haïti en Seine, une manifestation culturelle présentant un festival de films et des expositions.

Cette manifestation, organisée avec le soutien de la Maririe de Paris et de l'Ambassade de France en Haïti et qui a pour parrains Hervé Télémaque et Dany Laferrière, se veut le témoignage de la diversité et de la qualité de la culture haïtienne contemporaine. Du lundi au Samedi de 10h à 18h Photographies : Chantal Regnault Après Londres, New York, Los Angeles et Miami, l'oeuvre de Chantal Regnault sera présentée pour la première fois à Paris. Rétrospective des 25 ans de carrière de cette photographe française qui vit entre New-York et Port-au-Prince, cette exposition s'attache à montrer le peuple haïtien dans les différents moments de sa vie et de son histoire.

Evénement - Festival de films : Ecrans d'Haïti. Paris | France | 29|10|2004 > 01|11|2004www.haitienseine.com Images d'Ailleurs 21, rue de la clef face au 29 rue Daubenton, 75005 Paris tel. 01 45 87 18 09 contacter par mail www.imagesdailleurs.net Renseignements : 01 53 27 06 36 Pour connaître les horaires et la liste des films programmés, rendez-vous sur le site : Ecrans d'Haïti est la traduction de Haiti on Screen une célébration cinématographique d'Haïti, initiée par Guetty Felin et Michèle Stephenson, réalisatrices d'origine haïtienne. Nous souhaitons profiter de l'année 2004, bicentenaire de l'indépendance d'Haïti, pour voir enfin Haïti autrement, à travers trois regards : celui des Haïtiens vivant en Haïti, celui des Haïtiens de la diaspora et enfin, le regard des étrangers sur Haïti.

Temps forts Projection en avant première mondiale du film documentaire de Maxence Denis sur Toussaint Louverture "l'arbre de la liberté"(en présence du réalisateur Les regards étrangers.

MÉCÉNAT EN HAITI

Catalogue des films | Boutique | collectif2004images. Productions Fanal.