background preloader

Distribution

Facebook Twitter

Ikea, Conforama, Leroy Merlin… leurs méthodes pour nous vendre plus - 1. Pour contrer la crise et attirer le client, les grandes enseignes d’ameublement ont dû bouleverser leur stratégie et leurs techniques de vente.

Ikea, Conforama, Leroy Merlin… leurs méthodes pour nous vendre plus - 1

Lorsqu’on demande aux Français vers quelle enseigne ils se tourneraient s’ils devaient acheter un meuble de salon, ils placent Ikea en tête. Et pour un canapé ? Conforama. Et pour une cuisine ? Ikea. Avec la morosité économique ambiante, cette hiérarchie ne devrait pas changer de sitôt. Alors, pour dissuader les familles d’aller acheter leur table de salle à manger d’occasion sur Leboncoin.fr, les spécialistes doivent redoubler d’efforts. Lire aussi : Conforama donne le tournis avec ses promos à gogo Désormais, 25% de son offre provient de la centrale d’achats de son actionnaire, le sud-africain Steinhoff, numéro 2 mondial du secteur. Cette agressivité commerciale des acteurs historiques s’avère payante. Lire aussi : Ikea cache bien son extrême standardisation Lire aussi : Leroy Merlin dope ses marges avec des produits malins. Le Retail Club (Publicis Shopper) s'interroge sur les vitrines digitales. Magasin connecté : les 10 tendances à suivre.

Retour sur les Enjeux E-commerce 2014. Vous avez été nombreux à rejoindre le Disruptive Innovation Lab à l’occasion de la 3ème édition des Enjeux e-commerce de la Fevad, le 26 juin dernier, au Pavillon Gabriel.

Retour sur les Enjeux E-commerce 2014

Au sommaire : L'édito | Le rapport d'activité et les chiffres clés | Les photos | Les vidéos | Les présentations | Le Fil Twitter Cela a été dit et répété tout au long de la journée : l’univers du e-commerce se transforme à une vitesse fulgurante. D’où la nécessité de s’adapter rapidement et de se projeter dans le monde de demain. Le point a été largement fait sur les grandes tendances actuelles et futures. Les discussions et analyses des 28 intervenants, experts et dirigeants, ont porté haut le débat.

- Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub. De l’arrivée en magasin au passage en caisse, Monoprix place la relation client au cœur de sa stratégie commerciale D’ici le mois de juin, l’ensemble des collaborateurs de Monoprix en magasin porteront une nouvelle tenue aux teintes noire et taupe (en illustration).

- Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub

Accompagnée d’un badge nominatif et inspirée des métiers de bouche traditionnels, elle permettra de les rendre plus facilement identifiables. C’est un des changements visibles de la nouvelle stratégie de l’enseigne, accompagnant la nouvelle signature, « Vivement aujourd’hui », et le nouveau logo jouant sur l’apostrophe de Monop’. Cette nouvelle stratégie vise à faire de la relation client un axe essentiel de différenciation. « Nous devons passer d’une simple proximité géographique en centre-ville à une proximité relationnelle grâce à l’écoute, l’attention et le conseil », explique l’enseigne.

Monoprix affiche même l’objectif de proposer aux consommateurs « une expérience conviviale et relationnelle incomparable ». Documentsformation17fevrier2014. Le CROSS CANAL, c’est une révolution ! Que ce soit sur son ordinateur, sa tablette ou son smartphone, un consommateur prépare aujourd’hui 8 fois sur 10 son achat en ligne avant de se rendre en magasin.

Le CROSS CANAL, c’est une révolution !

A priori, on pourrait penser que les grandes enseignes de distribution qui possèdent, pour la quasi-totalité d’entre elles, quel que soit leur secteur d’activité (habillement, alimentation, etc.), un réseau de distribution physique et un réseau de distribution virtuel (un site Internet marchand sur lequel il est possible d’acheter tout ou partie de ce qui est disponible en magasin), sont bien préparées à ce nouveau comportement mais seuls 17% des consommateurs trouvent à l’heure actuelle qu’elles rendent, dans les faits, agréable le passage d’un canal à un autre (1). Pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, elles doivent par conséquent changer en profondeur leur stratégie de distribution et penser désormais CROSS CANAL ! La montée de l’omni-canal - Eurosearch & Associés. Tendances Mars 2013 Le moteur de la croissance future des marques B to C réside dans la synergie des canaux de distribution (physique, internet, mobile, réseau social, télévision) et la connaissance intime de leurs clients.

La montée de l’omni-canal - Eurosearch & Associés

Pour Eurosearch & Associés, c’est véritablement l’émergence d’un nouveau business model, l’omni-canal, qui résulte du croisement des données, de l’imbrication de tous les canaux de vente (crosscanal) et d’une omniprésence sur tous les supports d’achats. Que les entreprises soient des enseignes de distribution, des marques même de luxe, des pure players Internet ou des market places (places de marché sur Internet), leur but est le même : la rétention de leurs clients et l’augmentation du panier moyen d’achat. Comment faire ? Même si on est un retailer (distributeur physique) très connu, on se doit aujourd’hui de développer son site e-business car le e-commerce n’est plus un concurrent du magasin physique.

Est-ce donc la fin annoncée des pure players Internet ? Leclerc. 1-Cache Cash 1ère partie....revu et.