background preloader

Recherche sur la littérature jeunesse

Facebook Twitter

Articles parus dans des revues professionnelles. "La littérature de jeunesse - Pour une théorie littéraire": Nathalie Prince. "Littérature de jeunesse au présent, Genres littéraires en question(s)" La société de la connaissance porte l'idée d’un projet structurant pour la société européenne, d’un nouveau cadre de développement, d’une autre organisation économique, sociale et culturelle.

"Littérature de jeunesse au présent, Genres littéraires en question(s)"

L’ouvrage questionne cette notion, ses ambiguïtés, ses limites et tente de comprendre les espérances et les inquiétudes qu’elle peut susciter. Il s’agit d’abord de décrypter la relation entre société de la connaissance et développement du fait numérique. Scéren: sélection de ressources critiques litté jeunesse. Les ouvrages de recherche > Littérature de jeunesse (Histoire)

"Qu'apporte la littérature jeunesse aux enfants ?": Patrick Ben Soussan. Isabelle Nières-Chevrel, Introduction à la littérature de jeunesse. "Ces livres qui font grandir les enfants": Joelle Turin. La littérature de jeunesse en question(s) Nathalie Prince. La littérature de jeunesse : itinéraires d'hier à aujourd'hui. Depuis la sortie du Guide de la littérature pour la jeunesse de Marc Soriano 1, en 2002 chez Delagrave, les bibliothèques n’ont pas eu à leur disposition d’ouvrage généraliste plus ambitieux que celui que vient de faire paraître Denise Escarpit chez Magnard.

La littérature de jeunesse : itinéraires d'hier à aujourd'hui

On ne présente plus Denise Escarpit, spécialiste incontestée de ce domaine, fondatrice de la revue Nous voulons lire ! , et qui contribue, depuis plus d’une trentaine d’années, à une meilleure connaissance du champ en publiant des ouvrages généralistes comme le « Que sais-je ? », malheureusement épuisé, La littérature d’enfance et de jeunesse en Europe, par des études plus pointues, notamment sur Arnaud Berquin, ou par des guides sur des auteurs ou des illustrateurs… Faire une place à la littérature de jeunesse.

Poser la question de la valeur littéraire pour qualifier ou disqualifier la littérature de jeunesse est hasardeux.

Faire une place à la littérature de jeunesse

Nous savons combien cette « valeur » dépend d’une série de mécanismes institutionnels. Or ces mécanismes d’évaluation critique jouent nécessairement en faveur des goûts et de la culture de ceux qui évaluent, à savoir des adultes lettrés : tout naturellement ces adultes s’intéressent d’abord à ce qu’ils lisent eux-mêmes, à ces « livres pour adultes » qu’éditeurs et libraires regroupent sous l’expression de « Littérature générale ».

Quant aux enfants, ils ne produisent pas de discours critique sur les livres pour enfants ; ils n’en ont ni le besoin, ni la culture, ni les outils. Ils ont une évaluation globale, qui est celle de leur plaisir. "Je suis un auteur jeunesse": Christian Grenier. "Le pouvoir fascinant des histoires": Marie St Dizier. "Laissez-les lire!": Geneviève Patte. Isabelle Nières-Chevrel : La littérature d’enfance et de jeunesse entre la voix, l’image et l’écrit. Isabelle Nières-Chevrel Professeur émérite Université de Haute-Bretagne, Rennes 2 Résumé Isabelle Nières-Chevrel, Literature for children and young people between voice, image and text Children’s literature is born of combining three media : voice, pictures, and writing.

Isabelle Nières-Chevrel : La littérature d’enfance et de jeunesse entre la voix, l’image et l’écrit

"Tout nest pas littérature ! La littérarité à l'épreuve des romans pour la jeunesse": Bertrand Ferrier.