background preloader

Réseaux sociaux et enseignement supérieur

Facebook Twitter

Twitter : comment gazouille l'enseignement supérieur. « Twitter influence » des personnalités de l’enseignement supérieur : le classement 2015. Après avoir réalisé la semaine dernière le palmarès de l’influence des comptes Twitter des universités et grandes écoles françaises (pour le lire, cliquez ici), nous vous proposons cette semaine un nouveau classement sur l’influence des principales personnalités.

« Twitter influence » des personnalités de l’enseignement supérieur : le classement 2015

Toujours réalisé à partir du logiciel Followerwonk, qui a mis au point un algorithme représentant l’influence d’un compte Twitter, ce score d’influence est établi grâce à de nombreuses variables : le taux de retweet (composante principale du score), le nombre de tweets en fonction du temps, le nombre de followers, le nombre d’abonnements, etc. (pour consulter le palmarès 2014, cliquez ici). Digimind : Logiciels de veille, e-réputation et Social Media Monitoring. Tout le monde sait que la bataille est déclarée depuis fort longtemps entre les universités et les grandes écoles.

Digimind : Logiciels de veille, e-réputation et Social Media Monitoring

Cette guerre s’est étendue sur le web, en termes d’influence digitale et de parts de voix des établissements. Avec notre outil de Social Media Monitoring, Digimind Social, nous avons mis en surveillance des universités et des écoles, sur la période du 15 juillet au 15 septembre 2014. Les universités surveillées sont : Université Pierre et Marie Curie, Université Panthéon-Sorbonne, Université de Strasbourg, Université de Bordeaux, Université d’Aix-Marseille, Université de Rennes, Université de Nantes.

Les écoles monitorées sont quant à elles : HEC, Ecole Centrale Paris, ESSEC, Ecole de Management de Grenoble, Audencia Nantes, Sciences Po Paris, ENA, Ecole Centrale de Lille, Télécom Ecole de Management. Twitter et les universités : quels usages? guide d'utilisation, conseils et bonnes pratiques. États-Unis : des réseaux sociaux qui simplifient la vie des universités. Guillaume Mollaret, envoyé spécial à San Francisco | Publié le , mis à jour le Puisque Facebook est né du cerveau d'un étudiant de Harvard, pourquoi les universités ne remporteraient-elles pas le même succès en fédérant une communauté autour de leur propre réseau social ?

États-Unis : des réseaux sociaux qui simplifient la vie des universités

C'est peu ou prou en partant de cette réflexion que des universités américaines ont décidé de développer leur propre réseau social. Elles sont venues présenter leurs initatives à la convention de Salesforce à San Francisco mi-octobre 2014. Leader mondial de la gestion de données clients spécialisé dans le cloud, la société américaine propose des solutions aux universités pour développer ces nouveaux services. “L'un des enjeux majeurs pour nos universités est de conserver leurs étudiants, explique Sandra Sanvido, directrice du développement Enseignement supérieur pour Salesforce.

FIDéLISER LES ÉTUDIANTS Pour impliquer aussi les étudiants étrangers, ASU leur a dédié un réseau social. UNE AIDE À LA LEVéE DE FONDS. Tweeter en amphi. Quand tweeter crée l'interactivité en amphi Pour améliorer encore l'enseignement et suivre l'évolution de son public, l'Université d'Angers expérimente différentes pratiques pédagogiques innovantes.

Tweeter en amphi

Parmi celles-ci : l'utilisation de Twitter en amphi, qui favorise les échanges entre enseignant et étudiants. Professeur de droit public, Antony Taillefait l'a testée. Avec bonheur. « L'utilisation de Twitter en amphithéâtre est venue d'une idée qui est récurrente à chaque fois que les étudiants évaluent les cours en fin d'année : c'est que les cours en amphi ne créent pas de proximité entre les professeurs et les étudiants », explique Antony Taillefait. « Il y a un fossé.

Twitter : premier palmarès de l’influence des universités et des grandes écoles. Le Times Higher Education a analysé récemment les comptes Twitter des universités américaines et britanniques avec le logiciel Followerwonk qui produit un algorithme d’influence.

Twitter : premier palmarès de l’influence des universités et des grandes écoles

Nous avons repris la même méthode pour étudier l’influence des comptes Twitter universités et grande écoles françaises et vous délivrer ce premier palmarès. Le score inclut aussi bien des composantes brutes (le nombre de followers, le nombre d’abonnements, etc.) optimisées grâce à un modèle formé à partir du taux des retweets qui est la composante majeure de l’influence sociale d’une institution. À ce jeu ce sont sans surprise HEC, Sciences Po Paris et l’École polytechnique qui l’emportent devant l’une des plus importantes universités françaises, l’université de Nantes, dans notre classement global. Du côté des écoles de management c’est donc HEC (@HECParis) la plus forte mais ensuite ce sont des écoles qu’on attend peut être moins qui suivent : l’EM Strasbourg @EMStrasbourg) et France Business School. Les comptes twitter des "500 qui font le sup"

Mathilde Brochard | Publié le , mis à jour le.

Les comptes twitter des "500 qui font le sup"

Usages Réseaux Sociaux Université. [Ils se sont lancés sur les médias sociaux] Episode 13 : les universités et écoles supérieures. Afin de comprendre les problématiques rencontrées par les entrepreneurs sur les médias sociaux, j’ai décidé de consacrer une rubrique complète au décryptage de ces nouveaux outils par secteur d’activité.

[Ils se sont lancés sur les médias sociaux] Episode 13 : les universités et écoles supérieures

Enseignement supérieur et community management. Cette semaine c’est Nicolas qui prend la parole !

Enseignement supérieur et community management

Nicolas est le community manager de Reims Management School. Si vous avez regardé le classement klout des écoles de commerce publié la semaine dernière, c’était d’ailleurs l’école classée n°1. Bonjour Nicolas, peux-tu te présenter en quelques lignes ? Nicolas : Je suis Community Manager à Reims Management School. Double-diplômé du CESEM Reims et de l’ESB Reutlingen (Allemagne) en marketing et ressources humaines, j’ai décroché mon premier poste à RMS en 2007 en tant que chargé de communication. A partir de début 2010, j’ai commencé à m’occuper de manière informelle des réseaux sociaux pour le compte de l’Ecole et ses programmes.

Comment devient-on community manager d’une Business School ? Nicolas : A l’époque où nous avons évoqué la création d’un poste de Community Manager pour Reims Management School, le métier de CM en était à ses balbutiements en France. Dans mon cas, comme dit, il s’agissait d’une création de poste ex-nihilo. Réseaux sociaux d’établissements d’enseignement supérieur : enjeux & perspectives on Livestream. Enseignement supérieur et Médias Sociaux.