background preloader

Ville durable

Facebook Twitter

Les ÉcoQuartiers. La démarche ÉcoQuartier vise à favoriser l’émergence d’une nouvelle façon de concevoir, de construire et de gérer la ville durablement. ÉcoQuartiers, ensemble vers la ville durable (PDF- 2.3 Mo) Elle concerne tous les types de projets : neufs ou de renouvellement urbain, rénovation de quartiers sensibles, opérations dans de grandes agglomérations ou dans des contextes périurbains et ruraux, en France métropolitaine comme à l’Outre-mer.

Un ÉcoQuartier est un projet d’aménagement multifacettes qui intègre tous les enjeux et principes de la ville et des territoires durables : le pilotage et la participation : les ÉcoQuartiers sont des projets collectifs. Un ÉcoQuartier vise à faire émerger parmi ses habitants des modes de vie fondés sur la prise en compte des ressources locales. Un label pour garantir la qualité des ÉcoQuartiers Pour promouvoir ces principes, l’État a lancé dès 2008, la démarche ÉcoQuartier, concrétisée en décembre 2012, par la création du label national ÉcoQuartier. Eco-quartier Vauban.

Sustainable mobility: Asian and European Cities lead the way. Hong Kong takes first place, followed by Zurich and Paris in the 2017 Sustainable Cities Mobility Index European cities lead on sustainable transport, making up seven of the top ten North American cities show opportunity for progress, not appearing in the top 20 Cities encouraged to see mobility as a strategic area of competitive advantage and make bold moves to improve quality of life Amsterdam, Netherlands, October 30, 2017 - Hong Kong leads the world for sustainable transport according to the 2017 Sustainable Cities Mobility Index from Arcadis, the leading global Design & Consultancy for natural and built assets.

European cities dominate the top of the overall Index, occupying seven of the leading ten spots. Cities benefiting from 'money, mass or maturity', namely high wealth, significant global cities, do not necessarily lead the ranking in sustainable urban mobility. Asian cities also rank highly, taking three of the top ten spots. Asia: It is a tale of two halves in Asia. The World's Top Cities For Sustainable Transport. Hong Kong has been ranked the top city worldwide for sustainable transport in the 2017 Sustainable Cities Mobility Index from Arcadis.

The research examined 100 major cities across 23 different indicators to give an indicative ranking of the mobility and sustainability of their transportation systems. Hong Kong leads the pack thanks to its well-connected and innovative transport network which handles an impressive 12.6 million passenger journeys every day. It is also cheap by international standards and it accounts for 90 percent of all daily journeys in the Asian metropolis, the highest rate of any city in the world.

Two other Asian cities, Seoul and Singapore, are in the top-10. The latter generally scored well but its urban mobility score slipped because its cycling infrastucture needs improvement. The rest of the top-10 was dominated by cities in Europe with Zürich, Paris, Prague, Vienna, London, Stockholm and Frankfurt all present. Circles of Sustainability – Practical tools for creating sustainable cities and communities.

Sustainable city - Wikipedia. A sustainable city, or eco-city (also "ecocity") is a city designed with consideration of environmental impact, inhabited by people dedicated towards minimization of required inputs of energy, water and food, and waste output of heat, air pollution - CO2, methane, and water pollution. Richard Register first coined the term "ecocity" in his 1987 book, Ecocity Berkeley: Building Cities for a Healthy Future.[1] Other leading figures who envisioned the sustainable city are architect Paul F Downton, who later founded the company Ecopolis Pty Ltd, and authors Timothy Beatley and Steffen Lehmann,[2] who have written extensively on the subject.

The field of industrial ecology is sometimes used in planning these cities. Ideally, a sustainable city creates an enduring way of life across the four domains of ecology, economics, politics and culture.[5] However, minimally a sustainable city should firstly be able to feed itself with a sustainable reliance on the surrounding countryside. Solar power. Homepage - Sustainable Cities. Les éco-quartiers : laboratoires de la ville durable. “À la fois vitrine, symbole et manifestation concrète d’avancées de la politique écologique et durable globale de la ville, l’éco-quartier rend visible une intention, attire le regard des citadins sur les mutations urbaines amorcées pour négocier le virage de la durabilité. […] Un éco-quartier est ainsi autant un lieu pilote qu’un aboutissement : il tire la ville vers le durable autant que la politique de durabilité de la ville le pousse à éclore” (La Revue durable, 2008). 1À l’échelle de la ville, le développement durable constitue désormais la référence obligée des politiques urbaines.

En témoigne notamment la signature massive de la charte d’Aalborg (1994) par les villes européennes. Une des formes les plus manifestes de ce phénomène est la diffusion du modèle d’urbanisme dit des éco-quartiers. 2Dans la littérature francophone, ces éco-quartiers sont posés de manière quasi unanime comme des laboratoires ou des espaces témoin. Du quartier à la ville : un transfert difficile ? Les éco-quartiers sont-ils l’avenir de la ville durable ? Plus de 800 éco-quartiers ont été créés depuis 2009 dans une centaine de villes françaises. Encouragée par les pouvoirs publics depuis le Grenelle de l’Environnement, la création d’éco-quartiers s’appuie sur un modèle de gouvernance multi-acteurs qui prend en compte les enjeux majeurs du renouvellement urbain. Cadre de vie, intégration écologique, gestion de l’énergie et de la mobilité, sans oublier la mixité sociale, sont au cœur de leur projet.

Les éco-quartiers représentent-ils l’avenir de la Ville durable, connectée et intelligente ? Les enjeux de la ville de demain : être durable Les villes émettent plus de 70 % des gaz à effet de serre sur la planète et représentent plus de 50 % de la population mondiale. Qu’est-ce qu’un éco-quartier ? Un éco-quartier est une zone urbaine conçue et gérée dans une optique de développement durable. Ces projets collectifs sont encadrés par la Charte Eco-quartier, qui comprend 20 engagements pour une ville durable, innovante, équitable et verte. La France pionnière de villes durables en Chine. La France installera un projet de ville durable dans le Wuhan pour plus d'un million d'habitants. Nous sommes à Pékin et vous venez d’entendre Gerard Wolf, un diplomate français qui a convaincu les Chinois d’installer un projet d’une ville durable construite par la France. Le premier ministre chinois Li Keqiang l’a confirmé officiellement il y a quelques jours à l’occasion de la visite de Bernard Cazeneuve, le premier ministre français.

Pendant 10 ans, des entreprises françaises vont participer à la construction de ce grand quartier écologique qui pourra accueillir un million d’habitants, au sein de la ville de Wuhan, sur le tracé des routes de la soie, dans le centre est de la Chine. Reportage de notre correspondante en Chine, Dominique ANDRE Caidian, le futur quartier écologique, abritera un million d’habitants au sein de la ville de Wuhan qui en comprend 11 millions, l’équivalent de la région Île-de-France. Le Top 10 des villes éco-intelligentes - Le Parisien. Elles se sont lancées un grand défi : devenir des villes éco-citoyennes, respectueuses de l'environnement et de l'humain.

Qui sont-elles ? Suivez le guide ! San José, en Californie : 100% bio, de l’assiette à la poubelle Si vous passez par San José, il vous sera impossible d'échapper à ses innombrables jardins partagés et ses marchés fermiers bio. Car la spécialité de la ville californienne, c’est le biologique, à l’image de la ferme à but non lucratif Veggielution. Cette organisation ne se contente pas de proposer des produits biologiques à des prix attractifs : elle engage également des volontaires à participer à la vie de la ferme et organise des activités pour faire découvrir l’agriculture biologique.

San José ne s’arrête pas là : l'entreprise Zero Waste Energy Development Company (ZWEDC) y a récemment ouvert un centre de « digestion anaérobie » ou méthanisation — un établissement qui permet de traiter les déchets organiques pour générer de l'énergie renouvelable. Habitat et ville durable : exemples et innovations. Et si le futur ne pouvait pas être high tech ? C’est en tout cas ce que défendent les partisans de la “Low-Tech”. L’écologie serait-elle atteinte de schizophrénie ? Quand on regarde le rapport qu’entretiennent les écologistes avec la question de la technologie, on peut légitimement se poser la question.

Entre partisans d’une écologie high-tech d’un côté et des décroissants… Découvrir cet exemple de démarche RSE ou cette initiative Développement Durable La mondialisation et avec elle le progrès technique, l’avènement de transports de plus en plus efficaces et de télécommunications instantanées a un effet paradoxal sur les notions de proximité et de distance. Découvrir cet exemple de démarche RSE ou cette initiative Développement Durable Pour ceux qui en doutaient encore, il semble désormais certain que l’avenir du monde se jouera dans les villes. Découvrir cet exemple de démarche RSE ou cette initiative Développement Durable Près de 2/3 de la population mondiale vivra en ville d’ici 2050. Comment définir une ville durable ? Le projet de ville durable ne peut se comprendre en dehors de son contexte, des mutations qui affectent l’habitat humain.

Cet habitat devient urbain à une échelle et à un rythme sans précédent dans l’histoire. Simultanément, la ville s’étale et se disperse, des morphologies d’archipel se dessinent, la matrice de sens et de solidarité collective tend à se diluer, sauf en cas d’agression majeure. L’affirmation actuelle des pouvoirs urbains ne semble pas générer de projet politique dans cet intervalle ouvert, le plus souvent. La concurrence économique crée les conditions d’un aveuglement collectif, en faisant passer au second rang les risques, les dégradations écologiques, ou encore le creusement des inégalités, des détresses.

Pourtant, dans le creuset des villes, s’inventent des tentatives, des expériences, des mobilisations associatives, des mises en réseau qui tentent de forger de nouvelles réponses aux problèmes du XXI° siècle. 1. 2. 3. Qualité de vie et égalité. La ville durable, la norme et ses limites – Mondes Sociaux. L’intérêt suscité par la ville tient autant aux problèmes qu’elle pose qu’aux conditions dans lesquelles elle est perçue et analysée. Il tient aussi aux problématiques sociétales qui sous-tendent l’importance de son rôle dans les développements futurs d’une société de plus en plus urbanisée : en effet, dans les vingt prochaines années, la population urbaine représentera près de 80% de la population mondiale.

Le développement durable constitue par ailleurs un enjeu de société majeur et les conditions dans lesquelles ses principes vont devoir être reconnus et mis en vigueur interpellent la société dans ses différentes composantes. Méquignon M., Mignot J. -P., 2014, « Habitat, bâti et développement durable : les ambivalences de la norme », 9ème Congrès RIODD (Réseau Internationnal de recherche sur l’Organisation et le Développement Durable), Environnement et travail : quelles relations ? , Université Bordeaux IV, 1-3 octobre 2014, Actes à paraître. CC Patrick Mignard pour Mondes Sociaux Tianjin. Les défis de la ville durable.

Habitat écologique, recyclage des eaux, valorisation des déchets, transports non polluants… À l’heure du changement climatique et alors que la population urbaine ne cesse de croître à l’échelle mondiale, les scientifiques s’attellent à un défi crucial : repenser la ville. Plus de la moitié de la population mondiale vit aujourd’hui en milieu urbain et les villes ne cessent de croître. D’après les extrapolations établies par les services de l’ONU, la population urbaine devrait atteindre 5 milliards d’habitants en 2030. Pour accompagner cet essor urbain, les scientifiques réfléchissent à des solutions pour faire de la ville un modèle de développement durable. Mais les défis sont immenses. Des défis différents selon les régions du monde Si le phénomène d’urbanisation est massif sur la planète, il est aussi fortement différentié en fonction des degrés de développement des pays.

Carte des agglomérations de plus de 500 000 habitants, 2014. SeanPavonePhoto; Shantihesse/FOTOLIA.COM. La ville durable, nouveau modèle urbain ou changement de paradigme. Dossier : Actualité des modèles urbanistiques Depuis l’ouvrage séminal de Françoise Choay, « Urbanisme, utopies et réalités », publié il y a tout juste 50 ans, les urbanistes contemporains – ou tout au moins les chercheurs dans ce domaine – ont l’habitude de se référer aux différents modèles qu’elle a repérés dans l’histoire des idées en urbanisme et notamment à sa fameuse distinction entre modèles progressiste et culturaliste. Chaque nouveau mouvement urbanistique, ou même chaque innovation en aménagement, tend à être classé selon ces catégories : le New Urbanism relèverait, par exemple, d’une approche culturaliste (Ghorra-Gobin 2014), tout comme l’engouement pour les politiques d’encadrement du trafic automobile en centre-ville, alors que les projets de rocades autoroutières ou de méga-centres commerciaux s’inscriraient dans une approche progressiste.

Avec l’impératif actuel d’un développement urbain durable, ces catégories n’apparaissent plus aussi pertinentes. Bibliographie Blais, J. Solutions pour un développement urbain durable. Qu'est-ce qu'une ville durable ? La ville durable est, de manière paradoxale, difficile à définir car elle constitue plutôt un projet qu’une théorie. Cependant, on peut s’appuyer sur les trois principes que met en évidence C. Emelianoff (2005) pour tenter de clarifier quelques principes : La ville durable est une « ville capable de se maintenir dans le temps » grâce à une distance critique par rapport au présent. C. Emelianoff souligne ainsi la capacité de la ville à se redéfinir. La ville durable est une ville qui offre une qualité de vie en tous lieux et des différentiels moins forts entre les cadres de vie. La ville durable est ainsi une ville qui met en jeu un projet environnemental, économique et social.

Habitat à basse consommation et mixité fonctionnelle La principale caractéristique de ces quartiers est la réinscription dans un fonctionnement écologique planétaire. Questions : Quels coûts supplémentaires engage la construction de bâtiments écologiques ? Mixité sociale et entre-soi. Ville intelligente. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression « ville intelligente » est une traduction de l'expression smart city. Ce concept émergent — dont les acceptions sont mouvantes en français[1] — désigne un type de développement urbain apte à répondre à l'évolution ou l'émergence des besoins des institutions, des entreprises et des citoyens, tant sur le plan économique, social, qu'environnemental[2]. Une ville peut être qualifiée d’intelligente quand les investissements en capitaux humains, sociaux, en infrastructures d'énergie (électricité, gaz[3]), de flux (humains, matériels, d'information) alimentent un développement économique durable ainsi qu’une qualité de vie élevée, avec une gestion avisée des ressources naturelles, au moyen d'une gouvernance participative et d'une utilisation efficiente et intégrée des NTIC (en 1992 G.

Dupuy parle à ce sujet d'« informatisation des villes »[4]). Le concept anglo-saxon de smart cities[modifier | modifier le code] Amsterdam Smart City. Ville durable, ville de demain, innovation urbaine. Ville durable. Écovillage. Écoquartier.