background preloader

Techniques d'impression et de gravure

Facebook Twitter

Manière noire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Manière noire

La manière noire (ou gravure noire, ou mezzotinte, ou mezzo-tinto) est un procédé de gravure en taille-douce. C'est le premier procédé d'impression qui permit d'obtenir des niveaux de gris, sans recourir aux hachures ou aux pointillés. La manière noire permet une grande variété de teintes et son charme réside dans le fait que les formes « paraissent sortir de l'ombre. Estampe numérique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Estampe numérique

La locution estampe numérique désigne les œuvres dont l’ordinateur est le principal outil de conception pour créer une matrice de données numériques. Une imprimante numérique, le plus souvent à jet d’encre, est ensuite utilisée comme moyen d’impression sur divers supports. Historique[modifier | modifier le code] Origine[modifier | modifier le code] L'expression « estampe numérique » est apparue à la fin des années 1980 pour désigner toutes les épreuves produites par une imprimante[1].

Sérigraphie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sérigraphie

Procédé de reproduction sérigraphique La sérigraphie (du latin sericum la soie et du grec graphein l’écriture) est une technique d’imprimerie qui utilise des pochoirs (à l'origine, des écrans de soie) interposés entre l’encre et le support. Les supports utilisés peuvent être variés et pas nécessairement plans (papier, carton, textile, métal, verre, bois, etc.). Histoire[modifier | modifier le code] La sérigraphie fut créée par les Chinois durant la dynastie Song (960-1279) et se répandit dans les pays voisins[1] Un véritable phénomène aux États-Unis et en Europe[modifier | modifier le code] La forte émigration chinoise vers les États-Unis au XIXe siècle marqua l’entrée de la sérigraphie dans l’ère moderne et favorisa son éclosion outre-Atlantique. Lors de la Seconde Guerre mondiale, les soldats américains diffusèrent ce procédé très en vogue sur le continent européen. Gravure au lavis.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gravure au lavis

La gravure en lavis ou gravure en manière de lavis est un procédé de gravure à l'eau-forte, à l'origine de l'aquatinte. Elle joue sur la corrosion partielle de la plaque de métal par un acide. Inventée au XVIIIe siècle, elle vise à imiter les dessins en lavis afin de les reproduire de la manière la plus fidèle possible. Pointillé. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pointillé

Giulio Campagnola, L'Astrologue, vers 1509, dont certaines parties telles que l'arrière-plan sombre, la tête de l'homme chauve et les troncs des arbres sont créés avec la technique du pointillé. Le pointillé est un procédé de gravure en taille-douce. Technique[modifier | modifier le code] C'est une technique très précise et qui demande beaucoup de temps. Le ciselet[1] doit être enfoncé sur la plaque afin de produire un creux ; l'opération sera répétée de nombreuses fois afin d'obtenir des valeurs allant du noir au grisé (demi-teintes).

Les minuscules aspérités « peuvent être ensuite enlevées à l'aide d'un ébarboir ou utilisées pour un effet velouté rendu possible par les petites quantités d'encre disposées sur des tracés non polis. »[2] Le résultat est souvent décevant en noir et blanc : les contrastes ne sont pas francs. Le pointillé est aussi utilisé en lithographie. Zincographie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zincographie

Une vue de Kiev imprimée en zincographie (1870-1880). Welcome - Wood Engravers Network. Society of Wood Engravers, an international group of artists who produce prints using the relief printing technique known as wood engraving. Catégorie:Gravure au burin. Catégorie:Gravure sur bois. Xylographie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Xylographie

La xylographie est un procédé de reproduction multiple d'une image sur un support plan, papier ou tissu, en utilisant la technique de la gravure sur bois, ou xylogravure, comme empreinte pouvant être reproduite par impression, à meilleur prix que le travail réalisé à la main par des copistes. Taille-douce. Taille d'épargne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Taille d'épargne

Principe de base de l'impression en relief. A désigne la surface d'impression, B désigne la feuille de papier ; les grosses lignes noires sont les zones encrées (l'épaisseur de la couche d'encre est exagérée sur ce schéma). La taille d'épargne est une technique de gravure opposée à la taille-douce en ceci que les parties creuses de la surface ne sont pas destinées à être encrées, contrairement à ce qui est laissé en relief. Les principaux procédés sont la gravure sur bois, la xylographie, la linogravure et certains types de collagraphie. Lithographie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lithographie

Inventée par Aloys Senefelder à partir de 1796 en Allemagne, mais définitivement mise au point dans les premières années du XIXe siècle[1], la lithographie (du grec lithos, « pierre » et graphein, « écrire ») est une technique d’impression qui permet la création et la reproduction à de multiples exemplaires d’un tracé exécuté à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire. Lithogravure et microlithographie[modifier | modifier le code] La lithographie ne doit pas être confondue avec la lithogravure, car celle-ci consiste à graver en creux (ou en relief) des plaques de pierre et est relativement peu utilisée pour produire des estampes. C'est aussi un procédé photomécanique et chimique qui permet de réaliser des composants de micro-électronique : voir microlithographie. Histoire[modifier | modifier le code] Selon la tradition, la lithographie serait une invention fortuite. Linogravure. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Linogravure

Plaque de linoleum et gouge La linogravure est un type de gravure en taille d'épargne (technique consistant à enlever les blancs ou « réserves » du résultat final, l'encre se posant sur les parties non retirées donc en relief, le papier pressé sur la plaque conservant l'empreinte de l'encre[1]), proche de la gravure sur bois, et se pratique sur un matériau particulier, le linoleum. Gravure sur bois. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bloc de bois gravé pour imprimer du textile, une technique venue de Chine, et connue depuis l'Antiquité.

Eau-forte. Chromolithographie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Love Spring, chromolithographie par Franziska Schultze Technique[modifier | modifier le code] Tupaia splendidula, chromolithographie par Joseph Wolf, 1865. Chalcographie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La chalcographie (du grec ancien : khalkos — cuivre — et graphe — écriture —) est à l'origine l'art de la gravure sur cuivre. Par extension, elle désigne toute gravure sur métal, mais également l'endroit où l'on réalise ces gravures et où sont conservées les épreuves résultant de ce procédé.

Catégorie:Technique de gravure. Catégorie:Technique d'impression. Aquatinte.