background preloader

Royaumes vandales

Facebook Twitter

Vandales. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vandales

Les Vandales sont un peuple germanique oriental. Ils conquièrent successivement la Gaule, la Galice et la Bétique (sud de l'Espagne), l'Afrique du Nord et les îles de la Méditerranée occidentale lors des Grandes invasions, au Ve siècle. Ils fondent également le « royaume vandale d'Afrique » (439–534) dont la capitale fut Carthage. Origines : du Ier au Ve siècle[modifier | modifier le code] Répartition des peuples germaniques au Ier siècle ap.

L'origine des Vandales est scandinave. Entre le Ier et le IIIe siècle, ils sont établis en Germanie orientale, dans une région située entre la Vistule et l'Oder, au bord de la mer Baltique. Quoi qu'il en soit, les Vandales installés au cours du IIIe siècle en Slovaquie, au nord du Danube, face à la Pannonie et l'Illyrie, sont en contact durant près de deux siècles avec d'autres peuples non germaniques comme les Sarmates. Les Grandes Migrations (406–439)[modifier | modifier le code] Royaume vandale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Royaume vandale

Extension du royaume vandale en 526 Le royaume vandale est un royaume ayant existé en Afrique du Nord de 429 à 534. Il disparaît après la reconquête byzantine de la région, et plus précisément lors de l'abdication du dernier roi vandale d'Afrique du Nord, Gélimer, en mars 534. Il est créé dans le contexte de la sédentarisation, dans la région la plus éloignée atteinte par les colonnes de peuples des Grandes invasions, entreprise par les Vandales et les Alains qui leur sont soumis, l'aristocratie dominante devenant peu à peu celle des Vandales. De 429 à 439, les Vandales conquièrent une partie des territoires situés sur la côte nord-africaine et s'établissent durablement dans l'actuelle Algérie orientale, avec comme capitale l'actuelle Béjaïa, puis définitivement à Carthage dans l'actuelle Tunisie.

La phase de conquête, qui a lieu de 429 à 439, se poursuit par une hégémonie sur le bassin méditerranéen occidental. Liste de rois vandales. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste de rois vandales

Cet article est une liste de rois du peuple des Vandales, mais également des Alains (puisque titrés Rex Wandalorum Et Alanorum par les annalistes byzantins), notamment lors de leur règne en Afrique. Liste des rois[modifier | modifier le code] Généalogie des rois hasdings[modifier | modifier le code] Avertissement concernant les noms propres du haut Moyen Âge De nombreuses graphies existent pour les noms propres germaniques de cette période : celles-ci sont dues soit aux scribes, soit à l'évolution de la langue durant la période qui s'étend du Ve siècle au VIIIe siècle, soit aux historiographies française et allemande du XIXe siècle.

Si la graphie la plus proche du nom original est préférable, lorsqu'une graphie moderne est d'usage courant – en particulier dans le cas de personnages célèbres – cette dernière est ici privilégiée pour des raisons de cohérence des liens. Notes[modifier | modifier le code] ↑ Sœur de Théodoric le Grand. Guerre des Vandales. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerre des Vandales

Batailles Ad Decimum — Tricamarum La guerre des Vandales opposa de 533 à 534 les Vandales et l'Empire romain d'Orient, que les historiens occidentaux qualifieront (bien plus tard) "byzantin". Elle aboutit à l'annexion du royaume vandale par les Romains d'orient. Contexte[modifier | modifier le code] Le royaume vandale existait depuis 432[1] et avait réussi à s'emparer de Carthage comme capitale en 439. L'origine de cette guerre repose principalement dans la volonté de l'empereur Justinien de restitutio imperii[4]. Forces alignées[modifier | modifier le code] Justinien confia le commandement du corps expéditionnaire à Bélisaire. Les Romains remportent aussi un important succès diplomatique en obtenant le droit de se servir des ports ostrogoths de Sicile.

Guerre[modifier | modifier le code] L'expédition part en juin 533[8]. Aidé par ses renforts, Gélimer décide alors de marcher sur Carthage et d'assiéger la ville. . ↑ Bury (1923), Vol. Catégorie:Vandales.