background preloader

Révolution française et Directoire

Facebook Twitter

Révolution française. Re-making French revolutionary iconoclasm. Peter Weibel, “An end to the ’end of art’?

Re-making French revolutionary iconoclasm

On the iconoclasm of modern art,” in Iconoclash: Beyond the Images Wars in Science, Religion, and Art, Bruno Latour, Peter Weibel eds., (exh. cat., Karlsruhe, Zentrum für Kunst und Medientechnologie, 2002), Cambridge (MA)/London, 2002, p. 588. In due course, some Soviet era monuments were preserved in “sculpture parks” away from more prominent public spaces in which they had once stood. It is difficult to imagine that the posters, murals, and sculptures of the Gaddafi regime will enjoy a similar fate. For a detailed account of responses to the Taliban’s action in the international media, see Jamal J.

Elias, “(Un)making Idolatry from Mecca to Bamiyan”, in Future Anterior, 4/2, 2007, p. 12-29. Indeed, around 1807, Abbé Grégoire misleadingly claimed that he had “coined the word [vandalism], to destroy the thing” (see Dario Gamboni, The Destruction of Art: Iconoclasm and Vandalism since the French Revolution, New Haven, 1997, p. 18). Stanley J. Directoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Directoire

Première République Directoire 26 octobre 1795 – 9 novembre 17994 ans et 14 jours. Deuxième Coalition. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Deuxième Coalition

Campagne d'Égypte. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Campagne d'Égypte

La campagne d’Égypte est l'expédition militaire en Égypte menée par le général Bonaparte et ses successeurs de 1798 à 1801, afin de s'emparer de l'Égypte et de l'Orient, et ainsi bloquer la route des Indes à la Grande-Bretagne dans le cadre de la lutte contre cette dernière. Elle était en effet l'une des puissances à maintenir les hostilités contre la France révolutionnaire.

Elle se double d'une expédition scientifique, de nombreux historiens, botanistes, dessinateurs accompagnant l'armée afin de redécouvrir les richesses de l'Égypte. Elle est donc parfois aussi appelée expédition d’Égypte, lorsque son côté scientifique, moins martial, est considéré. Élections législatives françaises de 1798. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections législatives françaises de 1798

Les élections législatives françaises de 1798 se tiennent les 20-29 germinal an VI (9-), sous le Directoire, et voient le succès des Néo-jacobins. Elles sont en partie invalidées par la loi du 22 floréal an VI. Campagne d'Italie (1796-1797) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Campagne d'Italie (1796-1797)

L'armée d’Italie, dirigée par le général Bonaparte, vainc successivement sept armées sardes et autrichiennes. De 1796 à 1797, elle conquiert l’Italie et l’Empire d’Autriche doit abandonner non seulement l’Italie, mais aussi la rive gauche du Rhin, où les Autrichiens sont pourtant victorieux. Conjuration des Égaux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Conjuration des Égaux

Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. La Conjuration des Égaux (1796) est une tentative de renversement du Directoire menée par Gracchus Babeuf avec ses camarades (les Égaux), dans un contexte d'exaspération sociale due à la vie chère[1]. Les idées de la Conjuration[modifier | modifier le code] Gracchus Babeuf et ses amis dénoncent les privilégiés qui tirent profit de la Révolution.

Les idées de la Conjuration sont en particulier exposées dans le « Manifeste des Égaux » (1796). Élections législatives françaises de 1795. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections législatives françaises de 1795

Les élections législatives françaises de 1795 ont lieu du 20 au 29 vendémiaire an IV (12 au 21 octobre 1795) afin d'élire les premiers représentants législatifs selon les principes établis par la Constitution de l'an III qui inaugure le régime du Directoire. Le mode de scrutin employé est alors le suffrage censitaire à deux degrés. Il s'agit d'élire l'ensemble du corps législatif devant ensuite composer le Conseil des Cinq-Cents et le Conseil des Anciens, selon une procédure permettant que les 2/3 des sièges reviennent à d'anciens conventionnels, en vertu du décret des deux tiers pris auparavant pour éviter un retour en force des royalistes.

Les résultats, comme pour toutes les élections de l'époque, ne peuvent être connus avec précision tant les affiliations politiques sont alors susceptibles d'évoluer au cours du temps. Constitution du 5 fructidor an III. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Constitution du 5 fructidor an III

Première constitution républicaine à avoir été appliquée en France[1], elle est la seconde constitution à avoir été adoptée par la Convention — après celle du 6 messidor l'an I () — et est issue du troisième projet de constitution présenté à l'assemblée — après le projet girondin des 27 et 28 pluviôse an I ( et ) puis le projet montagnard du 22 prairial an I (). La constitution de l'an III entre en vigueur en brumaire an IV avec la mise en place des nouveaux pouvoirs : le 4 brumaire (), le Convention se sépare ; le 8 (), le Conseil des Anciens et celui des Cinq-Cents déclarent être définitivement constitués ; le 10 (), le premier directoire est nommé.

Convention thermidorienne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Convention thermidorienne

La Convention thermidorienne est le nom donné à la troisième période de l’histoire de la Convention nationale allant du au [1]. Normalisation et retour au libéralisme[modifier | modifier le code] Le gouvernement révolutionnaire est progressivement démantelé[1], avec l'établissement du renouvellement par quart tous les mois des membres du Comité de salut public et la diminution de ses attributions après Thermidor, puis sa disparition en 1795, la suppression du maximum le 24 décembre 1794 ou le rétablissement définitif de la Bourse de Paris le 10 octobre 1795 (qui favorise le développement de la spéculation).

Convention nationale - Wikipédia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Première RépubliqueConvention nationale 21 septembre 1792 – 26 octobre 1795&&&&&&&&&&&011303 ans, 1 mois et 5 jours C'est dans la salle du Manège des Tuileries que se réunit la Convention Nationale jusqu’au 9 mai 1793. Elle s'installe ensuite dans l'ancienne salle des Machines du palais des Tuileries, vaste local au rez-de-chaussée utilisé pour des spectacles divers. Dans cette dernière salle, les tribunes étaient prévues pour huit à neuf cents personnes, ce chiffre pouvant dans certaines occasions être doublé.

Coup d'État du 18 Brumaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Coup d'État du 18 Brumaire Orangerie du parc de Saint-Cloud, coup d'État des 18-19 brumaire an VIII. Le général Bonaparte au Conseil des Cinq-Cents, à Saint-Cloud. 10 novembre 1799 par François Bouchot, 1840, château de Versailles. Coup d'État du 30 prairial an VII. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Coup d'État du 30 prairial an VII (18 juin 1799) est nommé aussi la revanche des conseils. Origines[modifier | modifier le code] Lorsque les nouveaux Conseils de la République se réunissent le 1er prairial an VII (), la situation militaire et intérieure est très médiocre. Mantoue et Turin ont capitulé tandis que les Russes arrivent dans les Alpes. Coup d'État du 18 fructidor an V. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le coup d'État du 18 fructidor an V () est une opération politique menée sous le Directoire par trois des cinq directeurs (dont Paul Barras) soutenus par l'armée, contre les royalistes, devenus majoritaires au Conseil des Cinq-Cents et au Conseil des Anciens, d'une part, et les Jacobins[réf. nécessaire] d'autre part.

Ce coup d'État marque un renforcement de l'exécutif au détriment du pouvoir législatif. Contexte[modifier | modifier le code] En 1797, lors du renouvellement annuel du tiers des Conseils, les royalistes, se présentant en défenseurs de l'ordre, se retrouvent majoritaires dans les deux conseils législatifs.

Ils réussissent à faire nommer un directeur (François de Barthélemy) et font supprimer les lois contre les émigrés et contre les prêtres réfractaires. Le Directoire est alors divisé en deux : Barthélemy et Carnot sont favorables à la majorité royaliste, tandis que Reubell et La Révellière-Lépeaux sont fermement républicains. . ↑ J. Presse sous la Révolution française. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La presse sous la Révolution française a connu une expansion sans précédent, passant, de 1789 à 1800, de quelques publications à environ mille trois cent cinquante journaux.

Cette expansion fut marquée par des périodes d'interdiction de publication imposée par le pouvoir en place. À la fin de la Monarchie[modifier | modifier le code] Dès le lendemain, le Conseil d’État du roi rappela les règlements concernant la presse périodique, en défendant à tout imprimeur, libraire ou autre, d’imprimer, publier aucun prospectus, journal ou autre feuille périodique sous quelque dénomination que ce fût, à moins qu’il n’en eût obtenu une permission expresse du roi. Le même arrêt défendait également à tous imprimeurs et libraires de recevoir aucune souscription pour lesdits ouvrages périodiques publiés sans permission, sous peine d’interdiction de leur état.

Liste des journaux parus sous la Révolution française. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Liste des Journaux parus sous la Révolution française : A[modifier | modifier le code] B[modifier | modifier le code] Journaliste sous la Révolution française. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les femmes pendant la Révolution. Robespierre vu d'Angleterre. Colin Jones est professeur d'histoire à Queen Mary University à Londres. Il est en train de travailler sur un livre qui met en lumière la figure de Robespierre vue d'Angleterre.

Mirabeau contre Mirabeau – Héritage(s) des Lumières. Catégorie:Révolution française. Catégorie:Personnalité de la Révolution française. Groupes politiques sous la Révolution française. Catégorie:Groupe politique de la Révolution française. Révolution Française. Chronologie de la Révolution française et du premier Empire. Bataille de Valmy.

Document sans-titre. Journaliste sous la Révolution française. Liste des journaux parus sous la Révolution française. Archives de la Bastille. La prise de la Bastille, dont la chute préfigure celle de la monarchie, est l’un des événements fondateurs de l'image de la République. Ce n’est qu’à partir de 1661, début du règne personnel de Louis XIV, que la forteresse construite sous Charles V, devient cette « Bastille de droit divin », fonctionnant sur le mode de l’arbitraire, du secret et du « bon plaisir » du roi. Afin que règne l’ordre, la Bastille attire et retient en ses murs quiconque s’écarte de la règle politique, religieuse ou sociale édictée par le roi.

Près de 6 000 hommes et femmes y ont été enfermés jusqu’en 1789. Sous l'Ancien Régime, amende, bannissement et châtiment corporel sont les peines judiciaires les plus fréquentes. "Question" et peine capitale complètent cet arsenal. Outil et incarnation de cet absolutisme royal, la Bastille encourt dès les dernières années du règne Roi-Soleil, les foudres des plus courageux et des plus éclairés. Document sans-titre. Presse sous la Révolution française. Annales historiques de la Révolution française. Archives numériques de la Révolution française. Révolution française. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Portail:Révolution française.

Révolution Française. La Révolution française - Cahiers de l’Institut d’histoire de la Révolution française. Introduction du dossier « Le 14 Juillet, naissance d’une fête nationale » - Pour mémoire - CNDP. IHRF: IHRF - Institut d'histoire de la Révolution française. Glossaire de la Révolution française. Chronologie de la Révolution française. Procès de Louis XVI. Salle du Jeu de paume. Serment du Jeu de paume. Tiers état. Première République (France) Wikisource:Chants révolutionnaires français. Liste des personnalités de la Révolution française.

Préludes de la Révolution française. Guerres de la Révolution française. Guerre de Vendée. Les Guillotinés de la Révolution française. États généraux de 1789. États généraux (France) Catégorie:Chanson de la Révolution française. Terreur (Révolution française)